Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel public en cas de victoire du RN aux législatives

Partager l'article
Vous lisez:
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel public en cas de victoire du RN aux législatives
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Sébastien Chenu était l'invité d'Apolline de Malherbe ce lundi 10 juin 2024 sur BFMTV et RMC. © BFMTV
Le porte-parole du RN était l'invité d'Apolline de Malherbe ce lundi 10 juin 2024 sur RMC et BFMTV.

Une des premières pistes d'économies. Sébastien Chenu a inscrit la privatisation de l'audiovisuel public parmi les priorités d'action du Rassemblement national, dans le cas où les Français accorderaient au parti, arrivé en tête des élections européennes ce dimanche 9 juin 2024, une majorité au soir du second tour des législatives anticipées du 7 juillet.

À lire aussi
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...
"Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel Bompard (LFI) représentera le Nouveau Front populaire au débat du 25 juin
Politique
"Des négociations âpres avec TF1" : Marine Tondelier explique pourquoi Manuel...
"Mon grand-père était dans la Waffen-SS..." : Europe 1 publie puis supprime de ses réseaux un témoignage problématique d'un auditeur de Cyril Hanouna
Politique
"Mon grand-père était dans la Waffen-SS..." : Europe 1 publie puis supprime de ses...
"Vous allez m'obliger à sortir de ma réserve" : Un journaliste de France 3 recadre fermement un candidat RN sur la privatisation de l'audiovisuel public
Politique
"Vous allez m'obliger à sortir de ma réserve" : Un journaliste de France 3 recadre...

"C'est 3 milliards d'euros" d'économies

C'est le sens de son propos tenu ce lundi 10 juin 2024 sur BFMTV et RMC. "Marine Le Pen a été la première à dire, contrairement par exemple à l'extrême-gauche de Jean-Luc Mélenchon, que la dette devrait se payer, que nous prenions au sérieux le fait que l'on doit s'acquitter de notre dette", a martelé le député sortant du Nord.

Ainsi, un gouvernement dirigé par Jordan Bardella, pour l'heure hypothétique, ferait "des choix à l'aune de la situation budgétaire mais surtout à l'aune de l'intérêt du peuple français". "Il y a évidemment des marges de manoeuvre", a tempéré Sébastien Chenu, invité à préciser sa pensée.

"Quand nous proposons une taxe sur les surprofits, cela met en place assez rapidement et cela peut rapporter immédiatement pas mal d'argent", s'est-il projeté avant de faire référence à une autre piste d'économies : "la privatisation du service de l'audiovisuel public". "C'est 3 milliards d'euros (d'économies). Cela ne se fait pas en quinze jours mais dans le cadre d'un mandat et cela amène un peu de marge de manoeuvre", a-t-il confié à Apolline de Malherbe. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Une promesse de campagne de Marine Le Pen

La privatisation de l'audiovisuel public ne sort pas de nulle part : cette proposition était inscrite noir sur blanc dans le projet présidentiel de Marine Le Pen.

À LIRE AUSSI : Marine Le Pen veut privatiser l'audiovisuel public

En septembre 2021, en effet, la candidate du RN avait imaginé privatiser Radio France et France Télévisions, les deux plus importantes entités de l'audiovisuel public et "préserver certaines choses", à l'image de "l'audiovisuel d'outre-mer" ainsi que "la voix de la France dans le monde (France Médias Monde, ndlr)". "Arte ne sera pas concernée (par la privatisation, ndlr) et l'Institut national de l'audiovisuel (Ina) sera transféré au ministère de la Culture et intégrera les archives nationales", précisait-elle alors.

Le projet de fusion de l'audiovisuel public de Rachida Dati "à la poubelle"

Jusqu'ici, le gouvernement, par la voix de la ministre de la Culture Rachida Dati, portait un projet de fusion de France Télévisions, Radio France et l'Ina. Celle-ci devait entrer en vigueur le 1er janvier 2026 après la création d'une holding en 2025.

À LIRE AUSSI : "Démagogique, inefficace et dangereux" : Léa Salamé, Nicolas Demorand, Nagui et 1.100 salariés de Radio France rejettent le projet de fusion de l'audiovisuel public

Mais la dissolution de l'Assemblée nationale, actée ce dimanche 9 juin 2024 par Emmanuel Macron, "entraine l'arrêt de la discussion de tous les textes, et ceux qui ne sont pas adoptés partent à la poubelle", relevait hier Samuel Le Goff, ancien journaliste de "Contexte" et spécialiste du Parlement.

"La proposition de loi afférente (texte de Laurent Lafon relatif à la réforme de l'audiovisuel public et à la souveraineté audiovisuelle), votée en première lecture par le Sénat, pourra faire l'objet d'une nouvelle transmission à la prochaine assemblée. Les prochains députés devront déposer un nouveau texte relatif au financement de l'audiovisuel public", précise "Satellifacts".

Apolline de Malherbe
Apolline de Malherbe
"Vous avez bien fermé la porte ?" : Quand Apolline de Malherbe s'inspire de Jean-Pierre Elkabbach face à Valérie Hayer sur RMC
"C'est saisissant et remarquable !" : Apolline de Malherbe bouleversée par le témoignage d'un auditeur sur RMC
"Vous avez insulté le travail de nos journalistes" : Apolline de Malherbe recadre Eric Zemmour en direct sur BFMTV
Voir toute l'actualité sur Apolline de Malherbe
Autour de Apolline de Malherbe
  • Julien Courbet
  • Yann Barthès
  • Karine Le Marchand
  • Camille Combal
  • Stéphane Plaza
l'info en continu
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la série "Crossing Lines" avec Marc Lavoine
Personnalités
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la...