Séries US sur M6 : "On vit une période trouble où plus rien n'est comme avant"

Partager l'article
Vous lisez:
Séries US sur M6 : "On vit une période trouble où plus rien n'est comme avant"
"Prison Break" de retour sur M6 le 15 juin
"Prison Break" de retour sur M6 le 15 juin © Fox
Alors que la chaîne s'apprête à lancer la suite de "Prison Break", entretien avec la directrice de la programmation du groupe M6.

Après les dossiers non classés de Mulder et Scully, l'évasion de Michael Scofield. Le 15 juin prochain, M6 entamera la diffusion de la cinquième saison inédite de "Prison Break", série ressuscitée plus tôt cette année aux Etats-Unis, où elle est actuellement diffusée sur Fox. L'an dernier, la Six avait déjà proposé avec succès le retour de "X-Files", et espère rencontrer un succès similaire avec les nouvelles aventures du héros campé par Wentworth Miller, qui s'était hissé dans les meilleures audiences historiques de la chaîne il y a dix ans.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...

A l'occasion de la projection à la presse du premier épisode de "Prison Break" saison 5, puremedias.com s'est entretenu avec Christine Bouillet, directrice de la programmation du groupe M6, pour parler avec elle des retours de séries culte, de la baisse d'attractivité des séries américaines et de la concurrence de Netflix.

Propos recueillis par Charles Decant.

"C'était une évidence plus qu'une obligation"

Quand une série comme "Prison Break", ou "X-Files" l'an dernier, a été aussi importante dans l'histoire d'une chaîne comme M6, est-on obligé d'en proposer la suite ?
On n'est jamais obligé à rien faire. Mais ça nous semblait important pour deux raisons : la première est que la série avait très bien marché, donc il n'y avait pas de raison de ne pas la proposer à nos téléspectateurs qui pourraient nous en vouloir et être frustrés de ne pas voir la suite d'une série qu'ils ont adorée et qui a fait les beaux jours de la chaîne. La deuxième, quand une série a été aussi marquante en termes d'images pour la chaîne, ça serait dommage de ne pas en proposer la suite. Pour nous, c'était une évidence plus qu'une obligation.

Aux Etats-Unis, les chaînes ressuscitent d'anciennes séries pour essayer de sortir du lot face à une production de contenus originaux qui ne cesse d'augmenter. En France, les chaînes ont aussi besoin de ces séries déjà connues, mais pour une autre raison : parce que les séries américaines ne fédèrent plus autant qu'avant...
Ce sont des marques immédiatement repérables, effectivement. Tout le travail de pédagogie pour raconter l'histoire de la série et l'intérêt de la regarder est déjà fait. Et surtout, elle rassemble un large public. Dans ces cas-là, on n'hésite pas parce qu'on sait qu'il existe un vrai plaisir nostalgique de la voir. Mais il n'y a pas que ça. Après, il faut que ça suive et là, en l'occurrence, ça suit très bien. "Prison Break" se modernise vraiment, elle est dans l'air du temps et ne reste pas dans ses storylines d'il y a dix ans.

"Les séries ont perdu leur côté mainstream"

Quand avez-vous acheté cette suite ? Vous aviez déjà pu voir des choses ?
Oui, on a vu des choses assez rapidement parce qu'elle a été tournée il y a un petit moment déjà. On a vu il y a plusieurs mois les premiers épisodes, en tout cas les premières versions de travail, et ça nous a assez vite convaincus.

Si ça avait été la catastrophe, vous auriez tout de même parié sur la carte nostalgie et la volonté de ne pas frustrer le téléspectateurs ? Ou vous auriez pu dire "On ne va pas proposer ça à notre public !" ?
On n'a pas eu à se poser cette question ! (Sourire)

On le disait, les séries US fédèrent moins aujourd'hui en France. Comment cela a-t-il impacté la façon dont une chaîne comme M6 fait son shopping ?
C'est vrai que c'est plus difficile. La situation est assez paradoxale : l'âge d'or des séries tel qu'on l'a connu sur les chaînes hertziennes a été suivi par ce qu'on pourrait appeler un âge de diamant. Elles ont tellement pris leur place, le genre est tellement populaire et apprécié dans toutes les couches de la population que la qualité a elle aussi vraiment augmenté. Du coup, les séries se sont éparpillées sur leurs cibles. Aujourd'hui, vous avez des "Game of Thrones", des "Big Little Lies", vous avez des bijoux absolument partout sur toutes les chaînes, et elles ont perdu leur côté mainstream, le fait qu'elles peuvent être partagées avec toute la famille. Elles n'ont pas baissé, elles ont tellement augmenté en qualité qu'elles sont moins fédératrices. C'est presque la rançon du succès. Et les téléspectateurs ont aussi des goûts plus affinés, plus affirmés qu'avant, donc c'est plus difficile de contenter tout le monde.

"On vit une période trouble où plus rien n'est comme avant"

Vous êtes aussi confrontés à des nouveaux modes de concurrence, à commencer par Netflix. Cette année, le service a acquis les droits monde de plusieurs séries américaines, c'est difficile de lutter face à ça quand on est une chaîne nationale...
C'est vrai que ça change beaucoup la donne. On vit une période trouble où plus rien n'est comme avant, on doit s'adapter à toutes les nouvelles situations. Pour le moment, on a encore des belles marques sur M6 donc on est content. On peut proposer "Prison Break", mais on a aussi des séries qui sont là depuis longtemps comme "NCIS", "NCIS : Los Angeles", "Bones" qui va se conclure cette année. C'est une bataille de tous les jours.

Et vous avez la fiction française, genre que vous réinvestissez !
Voilà, on n'a pas que les séries américaines. Elles font partie de l'ADN de la chaîne, mais on a beaucoup d'autres programmes, on a construit nos propres marques, et chaque année il y en a des nouvelles.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
The Tenth Doctor

Ah oui, carrément !



chanelet

Et une autre série dont j'ai entendu dire que du bien : Breaking Bad. C'est à voir ?



The Tenth Doctor

Je ne raisonne pas comme ça.
Perso c'est ma série préférée depuis une bonne vingtaine d'années. Après il y'en a qui n'aiment pas. Les goûts et les couleurs hein...



chanelet

J'ai jamais vu Twin Peaks. C'est vraiment un crime de lese majesté ?



The Tenth Doctor

Il est bon Tennant, j'ai entendu dire que l'actrice de Jessica Jones avait plus ou moins un caractère de m**** mais que les seuls fois ou elle était détendue c'était quand Mr. Tennant se trouvait sur le plateau. D'ailleurs, France 2 ne devrait pas tarder à diffuser la saison 3 de Broadchurch (qui est excellente, largement mieux que la décevante seconde saison).



The Tenth Doctor

J'ai un peu ralenti les séries ces temps-ci mais en ce moment je suis Doctor Who (obviously), Better Call Saul et, forcément, TWIN PEAKS (c'était la séquence "j'te raconte ma life").



chanelet

De loin le meilleur méchant des 4 séries.



The Tenth Doctor

Merci pour les infos.
Je checkerai peut-être Jessica Jones (un jour) parce que j'aime bien David Tennant.



vincetv

Ils sont drôle chez M6. C'est marrant mais le problème c'est la programmation française et surtout celle d'M6 pas les séries US. On peut en débattre des heures avec des centaines d'exemples.



Nina Ritchie

et oui c'est comme lorsqu "on fait des sondages et que les gens disent ne pas regarder les télé réalité mais regarder ARTE ...Programmer une série française à base de comédie et humour est risqué pour les chaines ...



Julie Bouteldja

Franchement pour ma part je déteste les séries policieres, et c'est le cas de toute ma famille et de tous mes amis :/ quand on en discute on trouve tous ça insupportable qu'il n'y ai que du policier sur toute les chaînes ^^'



Nina Ritchie

Oui mais le public français adore les séries policières ...Des qu 'on sort de ce genre c'est plus risqué ! C'est vrai que M6 pourrait proposer des séries françaises qui sors des codes classiques mais bon faut pas rever ...



chanelet

J'ai mis 4 épisodes pour me mettre dans le bain pour Daredevil. Après ce démarrage vraiment poussif, j'ai trouvé ça très bon.
Jessica Jones part sur une bonne idée mais l'ensemble reste fade.
Luke Cage est pas mal mais rien de "marvellous".
Iron Fist est correct mais m'a clairement laissé sur ma faim.



Yann Roger

Tout à fait M6 c'était un précurseur là-dedans. Il s'était fait une spécialité des séries science-fiction des séries fantastique et série mystérieuse. Ou des séries loufoque et génialissime.
Et puis il faut évoluer avec son temps, les diffusion en différé de un an, 2 ans, voir plus ça n'est plus acceptable. Surtout que maintenant beaucoup de séries sont interconnectés et les diffuser en différé ça n'a plus aucun sens, on comprend rien.
À l'époque on était au courant de rien, quand ça arrivait en France, c'était nouveau pour nous, même si c'était déjà vieux. Maintenant quand ça arrive en France on est déjà au courant de tout c'est trop tard.
Le cinéma l'a bien compris, ils ne traînent plus trop, et ce sont quasiment des sorties mondiale en général.



chocotop

D'ailleurs France télévision et son publique vieillissant est particulièrement exposé à terme



Julie Bouteldja

Ah non pas de série française! Yen a déjà assez sur fr2 et fr3, surtout que personnellement je déteste les séries française, elles sont mal tournées, toujours avec une image sombre... et cest toujours des trucs policier :/ d ailleurs M6 ça seriez cool que vous vous diversifiez un peu parce que yen a marre d avoir du policier a toutes les sauces. Je sais pas un peu de fantastique, un peu de sciences fiction etc. D ailleurs les meilleures séries qui avaient marché sur m6 a la bonne époque étaient ce genre de series



Julie Bouteldja

C'est abusé que supernatural soit diffusé aussi tard d ailleurs



The Tenth Doctor

Juste maté le pilote de Daredevil (pas accroché), sinon je n'ai rien vu. Sorry.



Plouf

C'est marrant comme la programmation n'est pas évoquée alors qu'elle est pourtant cruciale et probablement à l'origine de la baisse significative des audiences sur toutes les chaines.



SuperMenteur

Trop de fois M6 m'a méprisé en tant que téléspectateur : diffusion de 3, 4 et même 5 épisodes à la suite !! Diffusion dans le désordre. Encore pire il y a peu avec par exemple X-Files : des épisodes censurés, coupés !! Sans parler des déprogrammation du jour au lendemain. Et M6 croit encore qu'on va regarder des séries sur leur chaîne ???

M6 PLUS JAMAIS !



Nina Ritchie

"Et vous avez la fiction française, genre que vous réinvestissez !" non mais il est sérieux le journaliste ou est ce une plaisanterie ????M6 manque cruellement de séries françaises récurrentes et aussi de téléfilm français quasi inéxistant ; c'est le plus gros point faible du groupe M6 !Bon on va pas trop en demander non plus ...Sans compter que ce retour de PRISON BREAK est un échec aux USA biensur le journaliste n 'en a pas parlé ...Biensur la programmation souvent calamiteuse de M6 n 'est pas non plus évoqué ! Quand c'est pour en faire des tonnes sur un certain animateur par contre ...



ElRom16

Deux inédits par soir, enfin raisonnables chez M6 ...

A l'heure de Netflix, je pense pourtant qu'alterner avec plusieurs séries par soir est la meilleure offensive. Si les séries sont bonnes, l'audience suivra, c'est juste une excuse pour faire des programmations moins casse-tête.



FREESBEE65

peut etre qu'arreter de passer 3 ou 4 episodes consecutifs inedit dans une soiree, ou melanger avec des redifs, passer les episodes dans le desordre font qu'a un moment, les Tlsp en ont marre d'etre traiter comme des pigeons
Apres, 10 minutes de pub avant, 2 pages de 5 a 6 minutes pendant pour une episode qui dure entre 40 et 45 minutes.cela ne fait il pas un peu beaucoup, il y a tellement d'abus



Yann Roger

C'est vraiment rigolo de lire ça. On dirait exactement une stat qui est arrangé où on ne prend que les données qui nous intéressent pour pouvoir avoir le résultat qu'on veut.
Enfin dans ce cas-là il doit y avoir une grosse part de bêtises également car sinon je vois pas l'intérêt de torpiller des résultats pour déduire une stratégie qui forcément quelque part sera déjà faussée. À moins qu'il y ait un intérêt personnel dans l'histoire, qui sait.
L'intérêt des gens est toujours le même. Votre stratégie ne conduira qu'à une chose, sauver les meubles en vous connectant de plus en plus à un public qui n'était pas le vôtre, puis perdre complètement la maison quand ce public aura disparu.
Finalement après avoir écrit tout ça je pense que l'intérêt personnel est le plus crédible, car personne n'est aussi bête, c'est pas possible. Enfin quand même ils travaillent dans les médias quand même, ils doivent être un peu Open à leur environnement.



chanelet

Toujours aussi intéressant à lire au fil des années.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
Programme TV
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
L'acteur Peter Fonda est mort
Cinéma
L'acteur Peter Fonda est mort
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : Le JT de France 2 bat celui de TF1, "Un si grand soleil"...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20 national" au coude-à-coude
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, Nagui et le "19/20...
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres", "The Rookie" en légère hausse
Audiences
Audiences : "Qui veut gagner des millions ?" leader devant "Les petits meurtres",...
Vidéos Puremedias