Slimane, gagnant de "The Voice" : "J'ai fait 'Nouvelle Star', 'X-Factor' et 'Popstars' avant 'The Voice'"

Partager l'article
Vous lisez:
Slimane, gagnant de "The Voice" : "J'ai fait 'Nouvelle Star', 'X-Factor' et 'Popstars' avant 'The Voice'"
Slimane en interview sur puremedias.com
Slimane en interview sur puremedias.com © Laurent Vu / Shine / TF1 / Bureau233
Sacré vainqueur de la saison 5 samedi sur TF1, Slimane a répondu aux questions de puremedias.com.

Il succède à Stéphan Rizon, Yoann Fréget, Kendji Girac et Lilian Renaud. Samedi soir, Slimane a été sacré vainqueur de la saison 5 de "The Voice, la plus belle voix" sur TF1. Le chanteur coaché par Florent Pagny a triomphé face à MB14, Antoine et Clément Verzi, et offert à son coach sa deuxième victoire après celle de Stéphan Rizon en saison 1. puremedias.com s'est entretenu avec Slimane pour évoquer son parcours dans "The Voice" et son album à venir très vite.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les élèves dès lundi
TV
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Comment te sens-tu, presque 48 heures après la victoire ?
Slimane : Je me sens super heureux, super content. C'est vraiment une belle histoire.

T'attendais-tu à gagner ?
Non, non. Tout le monde me dit que j'étais favori mais quand on parle de musique, on parle aussi d'émotions et les émotions, on ne peut pas les prévoir. Je ne m'étais pas particulièrement préparé à gagner.

"J'ai eu une frayeur le soir de la demi-finale"

Le statut de favori, tu en avais quand même conscience ?
J'ai commencé à en avoir conscience à partir du moment où on a commencé à m'en parler. Je ne m'en rendais pas trop compte et, à un moment donné, on m'en a beaucoup parlé. Et après je m'en suis rendu compte sur les réseaux sociaux. Mais ce sont tellement des choses qui ne sont pas palpables que j'avais du mal à m'y fier.

Tu en avais peur aussi ?
Oui. A un moment donné, je me suis dit qu'à force d'entendre ça, les gens allaient arrêter de me suivre et ne pas m'emmener au bout. D'ailleurs, j'ai eu une frayeur le soir de la demi-finale où, finalement, c'était super serré entre Amandine et moi. A quelques points près, c'était elle la finaliste de Florent.

Dans l'émission, entre "A fleur de toi" de Vitaa, "Les yeux de la mama" de Kendji Girac ou encore "Tout le monde y pense" de Francis Cabrel, tu n'as pas eu peur d'être catalogué comme "le chanteur qui fait pleurer" ?
Non car je ne me suis pas posé cette question. A chaque fois, j'essayais de trouver une chanson qui me plaisait et me touchait. A un moment donné, on m'a aussi mis au défi de faire autre chose avec "I Got You (I Feel Good)" de James Brown, dans un style totalement différent.

"'I Feel Good' a été ma prestation la plus difficile"

Sur l'ensemble de ton parcours, quelle a été ta prestation préférée ?
Celle où j'étais chanté pour ma mère, "Les yeux de la mama" de Kendji Girac, parce que c'était un hommage pour elle. Ca restera mon plus beau souvenir de l'aventure.

Et à l'inverse, celle que tu as le moins aimée ?
Celle qui a été le plus difficile, c'était "I Got You (I Feel Good)", parce que c'était en anglais. Et surtout c'était reprendre un monstre de la musique. J'avais eu la chance de le voir sur scène avant sa mort et, quand tu l'as vu, te dire que tu dois reprendre une de ses chansons, ce n'est pas facile.

A quoi peut-on s'attendre pour l'album à venir ?
J'espère pouvoir réussir à faire d'aussi belles chansons que les titres en français que j'ai repris. J'aimerais rester sur la continuité de ce que j'ai pu faire dans l'aventure.

"Je vais garder une reprise ou deux dans l'album"

Le single est annoncé d'ici deux semaines au plus tard. Il était déjà en préparation avant la victoire ?
Ca fait des années que j'écris des chansons. En tout, j'ai même plusieurs albums de prêts. (Rires) Juste après la victoire, j'ai fait écouter des disques à la maison de disques, qui a beaucoup aimé, dont un qu'elle souhaitait sortir très rapidement. C'est un titre que j'ai écrit et composé donc j'étais super d'accord. Et c'est une manière pour moi de remercier les gens qui m'ont soutenu.

Ce sera un titre rythmé ? Une ballade ?
Je n'ai pas le droit d'en parler, je suis désolé.

Et des reprises, c'est quelque chose que tu envisages ou tu te l'interdis ?
Non, je ne me l'interdis pas. Je pense que je vais garder une reprise dans l'album, peut-être deux. Mais c'était important pour moi de faire principalement des chansons que j'avais écrites et composées.

Tu vas continuer à communiquer avec Florent Pagny pour la préparation de l'album ?
Il m'a déjà demandé de lui envoyer des chansons pour qu'il écoute. Et je pense qu'il sera de très bon conseil, donc oui.

"J'ai fait 'Nouvelle Star', 'X-Factor' et 'Popstars' avant 'The Voice'"

On a pu lire que tu avais été recalé de trois télé-crochets avant "The Voice". Tu confirmes ?
Recalé, c'est un peu dur. Je ne suis juste pas allé aussi loin que dans "The Voice". Mais c'est vrai que j'ai fait "Nouvelle Star", "X-Factor" et "Popstars", il y a très longtemps. J'étais tout jeune - le premier, j'avais 17 ans -, c'était le seul moyen pour moi de rencontrer des gens de ce milieu. Et après, j'ai pris le temps d'apprendre mon métier, notamment dans les bars. Le Slimane qui s'est présenté cette année à "The Voice" n'était pas le même qu'à l'époque.

Et cette année, tu as candidaté ou la production est venue te chercher ?
En fait, on m'avait proposé de faire les auditions pour de précédentes saisons mais je ne me sentais pas prêt. J'avais encore envie d'apprendre et de vivre mon métier autrement. Et cette année, je me sentais un peu plus prêt.

"L'absence de tournée, c'est un mal pour un bien"

Samedi soir, face à "The Voice", il y avait l'Eurovision, marquée par la participation de deux talents de TF1 : François Micheletto - avec qui tu avais été confronté aux battles - pour Chypre et, évidemment, Amir pour la France. C'est quelque chose que tu pourrais faire ?
C'est beau de représenter la France en musique dans de belles conditions. Après, j'ai vraiment envie de me concentrer sur mes chansons et aller rencontrer le public qui m'a soutenu. Pour les autres projets, je verrai en temps voulu.

Justement, tu souhaites rencontrer le public mais, pour la première fois, il n'y a pas de tournée "The Voice". C'est une déception ?
C'est une déception surtout parce que je ne vais pas vivre cette belle tournée avec tous les talents, c'est une aventure humaine en moins. Mais comme j'ai eu la chance de gagner, ça me laisse du temps pour sortir plus rapidement l'album et rencontrer les gens. C'est un mal pour un bien.

Sur le même thème
l'info en continu
Le confinement vu par... Jean-Luc Reichmann
Confinement
Le confinement vu par... Jean-Luc Reichmann
Coronavirus : La saison 16 de "Grey's Anatomy" sera raccourcie
Séries
Coronavirus : La saison 16 de "Grey's Anatomy" sera raccourcie
Championnat de France : Canal+ refuse de payer pour les matchs qui n'ont pas été joués
TV
Championnat de France : Canal+ refuse de payer pour les matchs qui n'ont pas été...
Le confinement vu par... Emilie Mazoyer
Confinement
Le confinement vu par... Emilie Mazoyer
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Presse
Michel Denisot quitte "Vanity Fair"
Audiences : "Les Reines du Shopping" au plus haut depuis 2015 sur M6 !
Audiences
Audiences : "Les Reines du Shopping" au plus haut depuis 2015 sur M6 !
Vidéos Puremedias