Placement de produits : Direct 8 se fait épingler par le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
Placement de produits : Direct 8 se fait épingler par le CSA
Par Julien Lalande Journaliste - Directeur de la publication
Julien Lalande est journaliste pour puremedias.com. Passionné par le monde des médias depuis de longues années, il a co-fondé le site en 2002 lorsqu'il était encore étudiant.
Le logo de la chaîne Direct 8
Le logo de la chaîne Direct 8 © DR
Les Sages ont fermement mis en garde la chaîne, propriété du groupe Bolloré.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a « fermement mis en garde » la chaîne Direct 8 après la diffusion d'une fiction française co-produite par le groupe Bolloré, également propriétaire de la chaîne, qui bafouait la loi relative à la publicité.

En cause : la diffusion en avril dernier d'une mini-série intitulée Ma Super croisière et qui recourait au placement de produit, cette nouvelle réglementation qui permet aux chaînes de commercialiser aux annonceurs une visibilité dans les fictions. Selon les Sages du CSA, Direct 8 l'a détournée et s'est rendue coupable de publicité clandestine.

« Ce programme ne saurait être considéré comme faisant l’objet de placement de produit, même s'il est identifié au début et à la fin de sa diffusion comme comportant un tel placement avec le pictogramme prévu à cet effet par le Conseil. Cette série coproduite par Direct Productions et une société organisant des croisières, met en scène le tournage d’une publicité par une agence pour cette société sur l'un de ses paquebots. Elle est notamment interprétée par les animateurs de Direct 8 », explique le CSA.

« Cette fiction met en avant de manière totalement injustifiée les marques et services de la société organisatrice et de l'agence : le titre de l’émission reprend le logo, les initiales et la typographie de la marque de la société concernée ; l’essentiel des scènes a lieu sur le paquebot de la société, dont les nombreux plans de coupe montrent régulièrement les atouts, le nom, la marque ainsi que les prestations qu’il met à la disposition des passagers ; chaque escale fait l’objet d’une mise en valeur appuyée, faisant la publicité du circuit réalisé par cette croisière en Méditerranée ; la série fait également la publicité de l'agence, en montrant régulièrement son logo lors de chaque épisode, mais aussi en valorisant la créativité de son vice-président, l’efficacité et la rapidité de la campagne produite (...) Compte tenu de tous ces éléments, ce programme constitue une publicité clandestine », poursuivent les Sages.

l'info en continu
Chronologie des médias : La riposte de TF1, France Télévisions et M6 au "chantage" de Disney
TV
Chronologie des médias : La riposte de TF1, France Télévisions et M6 au "chantage"...
Ancien champion des "12 coups de midi", Christian Quesada retourne en prison
Justice
Ancien champion des "12 coups de midi", Christian Quesada retourne en prison
"Le mec qui a tout raté dans sa carrière" : Cyril Hanouna fustige Patrick Cohen sur C8
TV
"Le mec qui a tout raté dans sa carrière" : Cyril Hanouna fustige Patrick Cohen...
Audiences : Quel bilan pour la nouvelle saison de "Masterchef" diffusée sur France 2 après 7 ans d'absence ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la nouvelle saison de "Masterchef" diffusée sur France...
"La France a un incroyable talent" : Premières auditions à partir du mardi 18 octobre sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Premières auditions à partir du mardi 18...
Audiences access 20h : Carton pour "Touche pas à mon poste" qui bat ses records
Audiences
Audiences access 20h : Carton pour "Touche pas à mon poste" qui bat ses records