Taxe sur les GAFA : "Nous n'abandonnerons jamais, jamais, jamais", prévient Bruno Le Maire

Partager l'article
Vous lisez:
Taxe sur les GAFA : "Nous n'abandonnerons jamais, jamais, jamais", prévient Bruno Le Maire
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Bruno Le Maire dans la matinale de France Inter © Dailymotion
Le ministre de l'Economie était l'invité de France Inter ce matin.

Bruno Le Maire ne cédera jamais ! Invité ce matin de France Inter, le ministre français de l'Economie a abordé lui-même la taxation sur les géants du numérique, dont il tente d'imposer l'idée malgré les menaces de représailles contre la France des Etats-Unis. Alors qu'il évoquait la notion de "justice fiscale" suite à une question d'un auditeur reprochant au gouvernement la "suppression de l'ISF" (impôt de solidarité sur la fortune, ndlr), Bruno Le Maire a tenu à rappeler son combat pour imposer davantage les géants du numérique dans l'Hexagone, un sujet qui lui tient "très à coeur".

À lire aussi
"Un échange avec Macron ne fait pas de vous un perroquet" : Les journalistes invités à l'Élysée répondent à la polémique
Politique
"Un échange avec Macron ne fait pas de vous un perroquet" : Les journalistes...
Réforme des retraites : Emmanuel Macron déjeune avec dix éditorialistes pour "distiller la bonne parole"
Politique
Réforme des retraites : Emmanuel Macron déjeune avec dix éditorialistes pour...
"Un ministre ne devrait pas dire ça" : Maxime Saada ne tolère pas qu'on "menace d'une fermeture" C8 et CNews
Politique
"Un ministre ne devrait pas dire ça" : Maxime Saada ne tolère pas qu'on "menace...
"Des méthodes de voyou" : Jordan Bardella annonce attaquer "Libération" pour diffamation après un article sur ses impôts
Politique
"Des méthodes de voyou" : Jordan Bardella annonce attaquer "Libération" pour...

"Nous voyons que les Etats-Unis sont en train de faire machine arrière. Après avoir réclamé une solution internationale à l'OCDE, ils disent finalement : 'On n'est pas sûr d'en vouloir et on va simplement se contenter d'imposer des sanctions sur la France qui a décidé une taxation nationale", a raconté le ministre de l'Economie. Et de mettre en garde l'administration de Donald Trump : "Mon message va être clair : Nous n'abandonnerons jamais, jamais, jamais cette volonté de taxer de manière juste les géants du numérique pour avoir une fiscalité du XXIe, qui soit juste et taxe les activités digitales".

Une taxe made in France votée en juillet

En juillet dernier, la France a voté la création d'une taxe nationale frappant les géants du numérique, notamment américains, spécialistes de l'optimisation fiscale. Concrètement, le nouveau prélèvement doit concerner les entreprises qui font un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de 750 millions d'euros dans le monde, et de plus de 25 millions d'euros en France. Cette nouvelle taxe made in France devrait s'appliquer à une trentaine de groupes du numérique et pourrait rapporter à l'Etat près de 400 millions d'euros la première année. D'autres pays, comme l'Italie ou la Grande-Bretagne, envisagent de se doter d'un dispositif similaire.

Cet été, Paris s'était engagé à abandonner sa taxe si une solution est trouvée au niveau international. Initialement opposés à l'idée d'un prélèvement frappant ses fleurons, les Etats-Unis avaient finalement accepté de relancer les négociations sur ce sujet au sein de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Avant de changer d'avis, à en croire le ministre des finances français. puremedias.com vous propose de découvrir l'intervention de Bruno Le Maire, à partir de 21'37.

l'info en continu
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a été fatale"
Interview
Manon éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai fait une erreur bête qui m'a...
Netflix : La fin du partage gratuit des comptes approche
SVOD
Netflix : La fin du partage gratuit des comptes approche
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty", écarté de la production
TV
Accusé de violences conjugales, Justin Roiland, co-créateur de "Rick et Morty",...
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
Internet
Twitch annonce des outils pour aider les streameurs à "gagner plus d'argent"
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le jury de la saison 2
Internet
"Drag Race France" : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki confirmés dans le...
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés
TV
RT France demande le dégel de ses fonds pour payer ses salariés