Tension entre Emilie Besse et Daphné Burki au sujet d'un reportage de "La Nouvelle édition"

Partager l'article
Vous lisez:
Tension entre Emilie Besse et Daphné Burki au sujet d'un reportage de "La Nouvelle édition"
Tension entre Daphné Burki et Emilie Besse dans "La Nouvelle Edition" © Dailymotion
Hier midi, dans "La Nouvelle édition", le témoignage très cash d'un anonyme au sujet d'Anne Hidalgo a beaucoup déplu à Emilie Besse.

Le début de l'année 2017 réussit à "La Nouvelle Edition". Après un automne compliqué, l'émission anciennement diffusée sur Canal+ semble rencontrer son public sur C8, enregistrant des scores croissants ces derniers jours. Hier, ils étaient ainsi 323.000 téléspectateurs, soit 2,6% du public, à suivre le magazine produit par KM.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Et ces habitués du programme ont sans doute été surpris par la tension suscitée par un reportage sur la colère des automobilistes parisiens face à l'augmentation du prix des contraventions prévu l'an prochain. Alors que la bonne humeur règne traditionnellement autour de la table, Daphné Burki et Emilie Besse se sont en effet opposées sur le langage employé par l'un des automobilistes interrogés à la toute fin du reportage. Celui-ci a en effet tout simplement invité Anne Hidalgo à aller "se faire foutre".

Une chute qui ne passe pas

En retour plateau, le public est resté bouche bée tandis que Daphné Burki s'est pris la tête entre les mains. Mais Emilie Besse, elle, a immédiatement pris la parole pour dire que ce n'était "pas bien" de relayer des propos "orduriers", s'en prenant ainsi à la fois aux propos mais aussi au choix du journaliste de les inclure en chute de son sujet. S'en est suivi un débat entre la journaliste et l'animatrice sur la diffusion d'une telle séquence.

"Non mais attends Emilie, je suis désolée, mais il y en a plein qui le pensent", a ainsi rétorqué Daphné Burki, ajoutant que l'émission était là pour "relayer tous les avis". "Je ne suis pas d'accord avec toi, Emilie", a ajouté l'animatrice. "Mais on ne s'adresse pas comme ça à une femme, je suis désolée, c'est ordurier", l'a interrompue Emilie Besse, cette fois sur la même longueur d'ondes que son interlocutrice. "Qu'il utilise ce langage-là pour exprimer ses idées, ça traduit la colère de bon nombre d'automobilistes", a rétorqué Daphné Burki, ajoutant que la journaliste n'allait pas "refaire l'éducation de tous les automobilistes". puremedias.com vous propose de découvrir la séquence diffusée hier midi dans "La Nouvelle Edition" sur C8.

La nouvelle édition
La nouvelle édition
Gros problèmes techniques à "La nouvelle édition" de Daphné Bürki sur C8
"America first, France second" sur C8
Audiences : "La nouvelle édition" de Daphné Bürki sur C8 au plus haut
Voir toute l'actualité sur La nouvelle édition
Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias