Thierry Samitier ("Nos Chers voisins", "DALS") accusé de "propos et gestes déplacés" par deux comédiennes

Partager l'article
Vous lisez:
Thierry Samitier ("Nos Chers voisins", "DALS") accusé de "propos et gestes déplacés" par deux comédiennes
Thierry Samitier
Thierry Samitier © ABaca
Deux comédiennes travaillant avec lui se sont plaintes du comportement de Thierry Samitier.

Thierry Samitier mis en cause. Dans une enquête publiée hier soir, "Mediapart" a révélé que deux comédiennes de la pièce "Boeing Boeing", jouée au théâtre Daunou, accusent de "propos et gestes déplacés" le comédien Thierry Samitier, connu pour son rôle dans "Nos chers voisins" sur TF1 et sa participation à "Danse avec les stars". A la suite de l'arrêt maladie des deux actrices, qui ont déposé une main courante l'hiver dernier, la production a décidé d'arrêter brutalement l'exploitation de la pièce de théâtre.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"Thierry est arrivé derrière et a collé son sexe contre mes fesses"

Selon le site d'investigation, les premiers faits remonteraient à octobre 2018 lors des répétitions du spectacle. "Ca a commencé graduellement. Au début, c'était des compliments, sauf qu'il a commencé à être tactile", a raconté Alice, l'une des deux comédiennes, dont le nom a été changé pour préserver son anonymat. "Alors que je prenais un Vélib, Thierry est arrivé derrière moi. Il a mis son bras autour de mon cour et il m'a dit à l'oreille que j'étais une actrice fantastique. Dans le même temps, il avait collé son sexe au niveau de mes fesses", a-t-elle déclaré dans sa main courante.

L'autre actrice a également évoqué un épisode similaire, cette fois-ci dans les loges du théâtre, à la même période : "J'étais penchée pour accéder au miroir. Thierry est arrivé derrière et a collé son sexe contre mes fesses (ils étaient tous les deux habillés, ndlr), en me disant 'pourquoi t'as peur de moi ?' avec un ton très pervers et il riait". Il aurait également essayé de l'embrasser quelques jours plus tard alors qu'elle était seule à la machine à café.

"Mais t'es un grand malade toi, va falloir que tu t'arrêtes"

En novembre 2018, au début des représentations, la situation aurait empiré selon les deux comédiennes, lorsque Thierry Samitier aurait "profité des scènes de baisers pour mettre la langue lorsqu'il devait" embrasser l'une des actrices dans le cadre de la pièce. "Il a fait ça à plusieurs reprises. Pourtant, ça n'était pas demandé par le metteur en scène", a précisé l'une d'elles à "Mediapart".

Après en avoir discuté avec le metteur en scène, Alice a expliqué dans sa main courante avoir rappelé à l'ordre plusieurs fois Thierry Samitier "en lui disant de ne pas mettre la langue", alors que celui-ci avait continué de le faire malgré les plaintes. Membre de la troupe, l'ancien footballeur Frank Leboeuf a confirmé la version des deux actrices : "Ce soir-là, j'ai vu Alice sortie de scène en tremblant et en disant à Thierry d'arrêter de mettre la langue. J'ai dit à Thierry : 'Mais t'es un grand malade toi, va falloir que t'arrêtes, tu sais que je défends une association qui lutte contre les violences faites aux femmes.'"

Les gestes déplacés ne s'arrêtant pas, les deux actrices ont décidé en février 2019 de déposer une main courante, puis d'écrire un mail au producteur et au directeur de la production pour qu'il fasse en sorte que "cela ne se reproduise plus". Contacté par "Médiapart", Pierre Riglet, le producteur, a expliqué avoir convoqué Thierry Samitier qui a nié les accusations : "J'ai pris des mesures de précaution en l'enlevant des loges pour qu'il soit séparé des filles. j'ai demandé au régisseur d'être attentif et à la cheffe des placements de le surveiller de son arrivée au théâtre à sa sortie. Puis, les représentations ont été captées par vidéo."

"Je n'ai jamais mis ma langue dans la bouche d'une actrice volontairement"

Par ailleurs, le metteur en scène de "Boeing Boeing" a voulu changer de comédien pour le rôle de Thierry Samitier, mais le projet est tombé à l'eau. Selon l'une des deux actrices, la production s'est retrouvée coincée concernant le contrat du comédien de "Nos chers voisins". Le 11 mars 2019, le directeur de la production a fait le choix d'arrêter les frais : "Faute de solutions pouvant convenir à l'ensemble des parties, nous avons pris la décision de ne pas poursuivre l'exploitation du spectacle."

Joint par "Médiapart", Thierry Samitier a nié l'ensemble des accusations contre lui, s'estimant "énormément blessé". Il a démenti avoir collé son sexe aux fesses des actrices et avoir tenté de les embrasser de force. "Sur 60 représentations, il y a au moins dix fois où l'autre sent la langue de l'autre dans l'action de la comédie. Il est possible qu'elle ait senti ma langue. Mais je n'ai jamais mis ma langue dans la bouche d'une actrice volontairement. Je ne vois pas le plaisir que je prendrais à embrasser une femme qui n'en a pas envie", a-t-il déclaré.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Nesse

Et un pervert de plus
À croire que certains on la tete de leur délit.



A French is back

Je voudrais pas dire, mais rien qu'à le voir, celui-là...



Pfff

En tt cas, beau plagiat de Mediapart. C'est vraiment du grand journalisme. Qq lignes je veux bien mais là...



roidespupush

Excellent :)



REDJOHNLEROUGE

difficile à voir car elles ont l'air sauf celle qui joue la femme de chambre un peu refaite chirurgicalement parlant



EiffelNord

Si calvaire il y a eu,
ce calvaire a duré 6 mois (octobre 2018-mars 2019)
... 6 mois... pour n'aboutir qu'à arrêter le spectacle et séparer les deux parties.



Freddy

Jamais entendu parler de ce type... mais apparemment faut regarder la une.



Mr.Eddy

SOS Détresse Samitier.



LeMoi

A lire les points de vue des 2 parties, on a du mal à croire et à défendre l’acteur...



REDJOHNLEROUGE

https://www.youtube.com/wat...



LeMoi

Clair, il doit pas y avoir beaucoup d’actrices avec des scènes de baisers dans la pièce ^^



NewsMassilia

Les actrices ne veulent pas être citées, restées anonymes, mais c'est facile de savoir qui elles sont vu qu'elles ont l'air d'être les deux autres actrices à l'affiche de Boeing Boeing, lol.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Retraites : Arrestations musclées de deux étudiants journalistes de 18 ans à Lille
Presse
Retraites : Arrestations musclées de deux étudiants journalistes de 18 ans à Lille
Mediapro veut racheter à RMC Sport sa dernière saison de Ligue des Champions
Sport
Mediapro veut racheter à RMC Sport sa dernière saison de Ligue des Champions
"Merci de me donner des leçons de journalisme" : Echange houleux entre Jean-Jacques Bourdin et Jordan Bardella sur RMC
TV
"Merci de me donner des leçons de journalisme" : Echange houleux entre...
L'année médias 2019 vue par... Louis Laforge
Interview
L'année médias 2019 vue par... Louis Laforge
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant leader des talks, "C à vous, la suite" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant leader des talks, "C à vous, la suite"...
Audiences access 19h : "DNA" leader en baisse, "Objectif Top Chef" et "Quotidien" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader en baisse, "Objectif Top Chef" et "Quotidien"...
Vidéos Puremedias