Tiphaine de Raguenel (France 4) : "Alex Goude doit devenir une des incarnations fortes de la chaîne"

Partager l'article
Vous lisez:
Tiphaine de Raguenel (France 4) : "Alex Goude doit devenir une des incarnations fortes de la chaîne"
Tiphaine de Raguenel
Tiphaine de Raguenel
La patronne de France 4 évoque pour puremedias.com le positionnement de sa chaîne et ses projets.

"4 fois plus ensemble". Tel est le nouveau slogan de France 4*, la chaîne à destination de la jeunesse de France Télévisions. Cette dernière s'apprête à étrenner lundi un tout nouvel habillage se voulant plus souriant que le précédent qui datait de 2014. L'occasion pour France 4 de réaffirmer son positionnement pas toujours clairement identifié par les téléspectateurs : celle d'une chaînes à destination des enfants mais voulant aussi toucher la famille dans son ensemble. Au fur et à mesure de la journée, la chaîne publique tente ainsi d'élargir progressivement sa cible pour mettre ensemble devant la télé les parents et les enfants à partir du début de soirée.

À lire aussi
"Tout le monde déteste Chris" va revenir... en série animée
TV
"Tout le monde déteste Chris" va revenir... en série animée
"Tampa Baes" : Amazon Prime va lancer une télé-réalité lesbienne
TV
"Tampa Baes" : Amazon Prime va lancer une télé-réalité lesbienne
Marina Carrère d'Encausse ne présentera plus "Le monde en face" sur France 5, Mélanie Taravant la remplacera
TV
Marina Carrère d'Encausse ne présentera plus "Le monde en face" sur France 5,...
Leïla Kaddour répond vertement à un internaute critiquant la couverture du drame de Massy dans son JT de F2
TV
Leïla Kaddour répond vertement à un internaute critiquant la couverture du drame...

"Alex Goude doit devenir une des incarnations fortes de France 4"

"Nous voulons créer du lien entre parents et enfants à l'heure où l'écoute se fragmente et s'individualise", explique ainsi à puremedias.com Tiphaine de Raguenel, patronne de la chaîne. D'où la nécessité de créer en access et en soirée des "points d'entrée" pour les parents dans des programmes destinés aux enfants. Pas simple. C'est en tout cas ce que visent des émissions comme "Une saison au zoo", de retour en access pour une saison 8, ou "Défis cobayes", d'Alex Goude, inauguré en access en fin d'année dernière.

Malgré des audiences "pas incroyables" sur les individus de quatre ans et plus, de l'aveu même de Tiphaine de Raguenel, le programme produit par 2P2L sera bien de retour pour une saison 2. "Alex Goude doit devenir une des incarnations fortes de France 4", annonce ainsi la patronne d'une chaîne qui en manque cruellement pour l'instant. "Nous sommes qualitativement satisfait par le comportement de cette marque historique du service public qui nous permet de mettre en scène les familles", ajoute-t-elle, vantant les scores du programme sur les enfants.

Bonne relance des "Minikeums"

Même objectif unificateur avec ses soirées ! France 4 veut mettre toute la famille devant la télévision, particulièrement le vendredi et le samedi. Elle mise pour ce faire sur les films d'animation mais aussi sur une nouvelle mini-série documentaire baptisée "La vie au temps de...", produit par Morgane. Il s'agira d'une "évocation historique", genre hybride entre le documentaire et de la fiction, dans laquelle France 4 racontera la vie au temps des châteaux forts ou des gladiateurs. La chaîne publique travaille aussi sur un jeu d'aventure en prime attendu pour la saison prochaine.

Si France 4 soigne ses programmes en access et en soirée, elle n'oublie pas son coeur de cible : les programmes de journée à destination des enfants. La chaîne peut notamment s'appuyer sur la bonne relance des "Minikeums", diffusée chaque jour à 16h30. "Les audiences sont très bonnes. Surtout, 'Les Minikeums' nous ont permis de trouver des incarnations permettant de créer un lien avec les enfants", se réjouit Tiphaine de Raguenel. Pour l'accompagner, France 4 compte aussi sur le lancement de "cinq séries inédites d'animation cette saison" comme "Max & Maestro". Il s'agit là d'une première pour la chaîne qui s'appuyait jusqu'à présent sur des marques de France 3 et France 5.

France 4, "la chaîne de trop" ?

Avec ces commandes, France 4 veut s'imposer un peu plus comme un acteur incontournable dans l'animation. "France Télévisions est le premier investisseur en Europe", aime d'ailleurs à rappeler Tiphaine de Raguenel, dont la chaîne a pu conserver un coût de grille inchangé - à environ 40 millions d'euros - malgré les économies imposées à France Télévisions. Une affirmation sonnant comme une réponse à ceux qui estiment que France 4 est "la chaîne de trop" du service public ou qu'elle doit basculer sur le numérique, comme l'exécutif y réfléchit actuellement.

"Avoir une offre dédiée aux enfants fait partie des missions culturelles et sociétales du service public. En Europe, tous les services publics ont au moins une chaîne dédiée aux enfants, voire deux comme la BBC. Par ailleurs, 25% des foyers ne reçoivent la télé que par une offre hertzienne. Si on basculait intégralement sur le numérique, cela voudrait dire que 25% des enfants n'auraient pas besoin d'une offre de service public sans publicité aujourd'hui sur leur téléviseur. Cela serait un peu paradoxal", avance une Tiphaine de Raguenel à l'argumentaire bien rodé.

Un magazine pour lutter contre les fake news

Une nouvelle émission qui arrivera au premier semestre 2018 sur France 4 devrait en tout cas ravir l'exécutif. La chaîne publique planche ainsi sur un nouveau magazine hebdomadaire d'une demi-heure consacré au décryptage des médias. Devant faire comprendre aux jeunes ados la "fabrique de l'information" en les mettant à contribution, il devrait être incarné par une nouvelle personnalité.

Il ne faudrait cependant pas y voir une réponse aux récriminations contre le service public exprimées par Emmanuel Macron ces dernières semaines. "C'est un projet de longue date. Le sujet des fakes news ou du complotisme, n'est pas apparu en janvier", s'amuse Tiphaine de Raguenel, en référence aux voeux à la presse du président Macron. Et la patronne de France 4 de rappeler que sa chaîne explore déjà cette thématique depuis longtemps avec la pastille quotidienne "1 jour, 1 question" qui répond chaque jour à une question d'enfant en lien avec l'actu.

* En 2017, France 4 a réalisé une part d'audience moyenne de 1,9%.

France 4
France 4
France 4 finalement sauvée par Emmanuel Macron
"Une saison au zoo" change d'horaire aujourd'hui sur France 4
France 4 : Deux députés se prononcent en faveur de la survie de la chaîne
"Une saison au zoo" : Le tournage de la saison 12 a repris
Voir toute l'actualité sur France 4
Autour de France 4
  • France 3
  • France Télévisions
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Taratata
  • France 5
  • Enora Malagré
  • Fais pas ci, fais pas ça
  • Rémy Pflimlin
  • Médiamétrie
l'info en continu
"Arnaques !" : Julien Courbet à la tête d'un nouveau magazine sur M6 à partir du lundi 16 août
Programme TV
"Arnaques !" : Julien Courbet à la tête d'un nouveau magazine sur M6 à partir du...
Résultats financiers : TF1 vise de nouveau un taux de marge à deux chiffres en 2021
Business
Résultats financiers : TF1 vise de nouveau un taux de marge à deux chiffres en 2021
"Duos mystères" : Le divertissement d'Alessandra Sublet de retour sur TF1 le vendredi 20 août
Programme TV
"Duos mystères" : Le divertissement d'Alessandra Sublet de retour sur TF1 le...
Nabilla sanctionnée d'une amende de 20.000 euros pour "pratiques commerciales trompeuses" sur Snapchat
Justice
Nabilla sanctionnée d'une amende de 20.000 euros pour "pratiques commerciales...
Révélations de France 2 et du "Monde" : Monsanto condamné à 400.000 euros d'amende par la CNIL
Justice
Révélations de France 2 et du "Monde" : Monsanto condamné à 400.000 euros d'amende...
Résultats financiers : M6 profite du rebond du marché publicitaire au premier semestre
Business
Résultats financiers : M6 profite du rebond du marché publicitaire au premier...