Audiences annuelles 2017 : TF1 et France 2 limitent la casse, M6 très faible, France 5 devant C8 et TMC

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences annuelles 2017 : TF1 et France 2 limitent la casse, M6 très faible, France 5 devant C8 et TMC
La TNT
La TNT © DR
Médiamétrie a mesuré les audiences de l'année 2017.

Une fois encore, la tendance se confirme dans les audiences annuelles publiées par Médiamétrie. Les chaînes historiques continuent de perdre du terrain, égarant deux points de part d'audience au total et passant pour la première fois sous les 60% cumulés, tandis que la TNT HD continue de progresser, passant pour la première fois la barre des 10% de part d'audience. Les chaînes lancées en 2005, elles, sont globalement stables. Résultat, à l'exception de France 3, toutes les chaînes historiques faiblissent.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

Une année en dents de scie pour TF1

Aidée par une excellente fin d'année, TF1 limite la casse en parvenant à se maintenir à 20,0% de part d'audience, soit 0,4 point de perdu. Il s'agit sans surprise de son pire score historique, comme pour France 2 et Canal+, tandis que M6 n'était pas tombée si bas depuis 1991. La Une a connu une année en dents de scie, sacrifiant janvier et février, mois où les investissements publicitaires sont faibles, et préférant relancer ses marques fortes en mars, où elle a nettement rebondi.

Mais la Une souffre d'une usure de ses marques : "The Voice" a perdu 600.000 fidèles sur un an en moyenne, poussant la chaîne et la production à revoir la mécanique de fond en comble pour la saison 7, attendue prochainement. Si "Koh-Lanta" a tenu le coup au printemps, la marque a pâti cet automne, passant pour la première fois sous les 5,0 millions de fidèles après 21 saisons ! "Danse avec les stars" a aussi sensiblement baissé, tandis que "Ninja Warrior" s'est imposée comme la seule marque de flux en progression cette année avec sa saison 2.

TF1 a pris des risques cette année, à commencer par le lancement de "Demain nous appartient", son feuilleton d'access quotidien. Un lancement qui a permis à la Une de stopper l'érosion de son access, et même de reprendre des couleurs une fois les visionnages différés pris en compte. La Une a aussi modifié sa programmation de l'après-midi, envoyant "Les Feux de l'amour" en matinée au profit de téléfilms plus performants. Dès novembre, la Une y a programmé des téléfilms de Noël, qui ont remarquablement boosté ses audiences.

Au global, la Une a pu compter sur la force de son info, en progression depuis la rentrée à 20h malgré une concurrence renforcée de France 2, ainsi que sur ses fictions françaises de prime time, qu'elle présente désormais comme les "créations TF1". En revanche, à l'exception de "L'Arme fatale", elle a été plombée par la faiblesse de plusieurs séries américaines de première partie de soirée, ainsi que par les audiences timides de la plupart de ses divertissements de prime - à l'exception des indétrônables "Enfoirés".

l A LIRE : Les 100 meilleures audiences de l'année

France 2 faiblit mais se redresse

La principale concurrente de TF1 reste France 2, l'écart entre les deux chaînes se maintenant à 7 points de part d'audience. Comme la Une, la Deux a connu une année compliquée, signant un début 2017 historiquement faible, avant de se reprendre à la rentrée pour repasser durablement au dessus de la barre des 13,0%. La chaîne a remonté la pente grâce notamment à un reformatage en profondeur de ses après-midi dès la fin de l'été, dont le succès le plus éclatant est celui d'"Affaire conclue", porté par Sophie Davant, qui a permis de booster les programmes qui suivent.

Aidé par le changement de programmation de TF1, qui a abandonné le jeu en access, Nagui a signé des scores historiques avec "N'oubliez pas les paroles", aidant le nouveau 20 Heures d'Anne-Sophie Lapix à recruter de nouveaux téléspectateurs. Cette dynamique vertueuse s'est accompagnée de jolis succès en prime avec une offre de fiction française toujours performante, là où les séries américaines qui ont fait son succès ("Castle", "Rizzoli & Isles") se sont essoufflées alors que les nouveautés ont connu des fortunes diverses.

Portée par la présidentielle en début d'année, la Deux a pu compter sur son offre d'information, dont le succès se confirme depuis la rentrée, même si ses magazines de prime time continuent d'être dépendants de "coups" éditoriaux. Sans événement, "Envoyé spécial", "L'Angle éco" ou "L'Emission politique" ont plombé la chaîne à plusieurs reprises. Sa programmation cinéma en prime time a connu des fortunes diverses, du carton de "La Famille Bélier" à des soirées sous les 10% de PDA.

Fin d'année noire pour M6

M6, elle, termine l'année 2017 sur les rotules, signant au final sa pire moyenne annuelle depuis 1991 ! La chaîne a joué de malchance ("Incroyable Talent" déraillé par l'affaire Gilbert Rozon), de paris manqués (le retour sans doute prématuré de "Nouvelle Star") et de ses difficultés sur le divertissement de prime time, où elle a par exemple sombré avec "M. Pokora & Friends" sous les 5% de part d'audience. La chaîne enregistre la plus forte chute du PAF sur un an, pas aidée par la comparaison avec 2016 où elle avait brillé avec l'Euro.

Le reste de son année a été plus enthousiasmant, avec un access toujours performant - même s'il s'érode sur les FRDA-50 - qui continue de porter la grille. La chaîne a en revanche fortement souffert des nouveaux après-midi de TF1, qui est venue marcher sur ses plates-bandes avec ses téléfilms étrangers dès le début de l'année. En prime time, son offre de séries américaines n'a pas échappé à la baisse de régime du genre, qui touche tout le PAF. Dernière venue sur la fiction française de prime time, elle a essuyé plusieurs déceptions, tandis que ses marques de flux ont continué de vieillir, de "L'Amour est dans le pré", toujours extrêmement performant, à "Top Chef", sans oublier son "Meilleur pâtissier", qui a pour la première fois de son existence ralenti la cadence par rapport à la saison précédente.

France 3 résiste, France 5 devant C8

De son côté, France 3 est la seule chaîne historique à ne pas faiblir sur un an ! La bonne forme de la Trois s'explique toujours par la popularité de son info, de ses jeux de l'après-midi à commencer par "Slam" et de "Plus belle la vie", toujours performant. En prime, la chaîne publique a brillé cette année avec "Capitaine Marleau", meilleure audience pour une fiction française en 2017, mais pas seulement ! Si elle a essuyé quelques échecs ("The Collection", "The Five"), son offre de fictions aussi bien françaises qu'étrangères a séduit cette année, se retrouvant à de nombreuses reprises dans le top 20 des séries les plus suivies.

Ses faiblesses, la chaîne les concentre surtout en prime time, où ses magazines, documentaires et films réalisent régulièrement des contre-performances. Sa nouveauté "Qui prendre la suite ?" a dû être déprogrammée tandis que les nouvelles versions de "Thalassa" et "Faut pas rêver" ne séduisent pas.

Portée par "C dans l'air" qui n'a pas souffert du départ d'Yves Calvi, et un "C à vous" de plus en plus en forme, France 5 reprend de la hauteur et reste la cinquième chaîne du PAF, grâce également aux performances remarquables de ses nombreux documentaires de prime time. Elle devance ainsi C8, qui faiblit à peine. La chaîne gratuite du groupe Canal+ a renforcé ses week-ends avec Thierry Ardisson, et même si les quotidiennes et primes de Cyril Hanouna accusent une baisse de régime, l'animateur-producteur reste le moteur principal des bons scores de la chaîne. L'arrivée de William Leymergie, en revanche, n'a pas joué en sa faveur, pas plus que sa tentative de lancer un nouveau jeu d'aventure, "Cash Island".

TMC quatrième chaîne de France sur les FRDA-50

De son côté, TMC remonte à 3,2% de part d'audience sur l'année, bien aidée par Yann Barthès et son "Quotidien". Surtout, la chaîne enregistre la plus forte hausse du PAF sur les FRDA-50, s'imposant comme la quatrième chaîne de France sur cette cible, où le groupe TF1 dans son ensemble dispose d'ailleurs de 10 points d'avance sur le groupe M6. La Dix profite aussi du catalogue de fictions françaises et étrangères de sa grande soeur, et d'une offre cinéma extrêmement puissante.

Du côté des autres chaînes, et malgré la concurrence de trois autres chaînes info, BFMTV grimpe encore de 0,4 point - la meilleure progression toutes chaînes confondues - et signe son record historique, se plaçant septième chaîne de France. Ses rivales LCI et CNews pointent chacune à 0,6 point tandis que franceinfo ferme la marche à 0,3 point. L'année a été bonne pour les deux autres chaînes du groupe NextRadioTV, RMC Découverte et Numéro 23, qui atteignent toutes les deux des scores jamais vus, tandis que 6ter, HD1 et L'Equipe en font de même et enregistrent leur meilleur score depuis leur création. En revanche, Canal+ continue de sombrer : la chaîne fait désormais jeu égal avec CStar, chaîne musicale du groupe Canal+.

Les audiences de l'année 2017

l'info en continu
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Programme TV
"Une saison au zoo" : La saison 12 démarre le 31 août sur France 4
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
Cinéma
Qui sont les acteurs les mieux payés en 2020 ?
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
Séries
"Le Prince de Bel-Air" : Un remake produit par Will Smith en préparation
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France 2
Programme TV
"La garçonne" : La série événement avec Laura Smet arrive le 31 août sur France...
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Programme TV
"Alex Hugo" de retour le 2 septembre sur France 2
Audiences access 20h : Julien Arnaud domine Julien Benedetto, Florence Trainar en hausse
Audiences
Audiences access 20h : Julien Arnaud domine Julien Benedetto, Florence Trainar en...
Vidéos Puremedias