Un homme politique islamiste refuse de regarder une journaliste à la télé belge

Partager l'article
Vous lisez:
Un homme politique islamiste refuse de regarder une journaliste à la télé belge
Un homme politique refuse de regarder une journaliste à la télé belge.
Un homme politique refuse de regarder une journaliste à la télé belge. © RTL-TVI
Redouane Ahrouch, membre du parti Islam en Belgique, était l'invité dimanche d'une émission politique sur RTL-TVI.

Une scène surréaliste. Dimanche après-midi, la chaîne belge RTL-TVI est revenue dans son émission "C'est pas tous les jours dimanche" sur une polémique ayant secoué la Belgique après qu'un responsable politique belge, "juif ultra-orthodoxe", Aron Berger, a refusé il y a une semaine une poignée de main à une femme. Pour en débattre, le présentateur Christophe Deborsu a notamment reçu autour de la table Redouane Ahrouch, conseiller communal d'Anderlecht sous l'étiquette du parti Islam. Ce dernier a provoqué l'incompréhension dans le studio en refusant tout d'abord de se faire maquiller par une femme avant le début de l'émission.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

"Vous ne la regardez pas quand elle vous parle"

"Nous avons tous notre patriarche commun, Ibrahim, Abraham. On reste toujours dans la philosophie hébraïque, chrétienne ou musulmane", a démarré Redouane Ahrouch pour expliquer sa décision de ne pas saluer les femmes, avant d'être coupé par l'animateur : "Enfin, je ne connais pas beaucoup de chrétiens qui refusent de serrer la main aux dames. Pourquoi vous faites ça ?" Le conseiller communal a répondu : "On comprend notre ami de la communauté juive qui ne veut pas serrer la main. Je ne veux pas être en contradiction avec les valeurs que j'essaye de défendre. Je dois être en symbiose avec ma foi et ma vie". Selon l'invité, serrer la main est une tradition "occidentale" : "Il y a une loi qui va nous imposer de serrer la main ? Il n'y a rien !"

La journaliste de l'émission de RTL-TVI, Emmanuelle Praet, s'est ensuite étonnée que Redouane Ahrouch ne l'ait pas regardé lorsqu'elle a pris la parole : "Je suppose que... Me regarder, vous ne pouvez pas faire non plus ? Je vous pose la question !" "Ecoutez, je regarde le présentateur. Je vous écoute, je vous entends, cinq sur cinq", a glissé le membre du parti Islam, à la surprise du présentateur Christophe Deborsu : "C'est vrai, vous ne regardez pas Emmanuelle". Le responsable politique s'est défendu en ajoutant qu'il "la voit assez souvent à la télé tous les dimanches". "C'est à ce point-là ? Parce qu'effectivement, je ne pensais pas que c'était à ce point-là. Vous ne regardez pas madame Praet quand elle vous parle", a lâché l'animateur de "C'est pas tous les jours dimanche".

"C'est terrible à voir et humiliant à vivre"

Perturbé, Christophe Deborsu a donné la parole à une autre invitée autour de la table, avant d'être interrompu par Emmanuelle Praet qui a rappelé qu'elle voulait poser une question. "Vous voyez, je suis tellement troublé que j'en perds le fil du débat", a-t-il confié. "Il n'y a rien dans la loi qui dit que l'on doit regarder la personne qui vous pose une question, mais ça fait partie de la politesse. C'est une valeur que j'apprécie énormément. J'aurais aimé qu'on ait cette valeur-là en commun mais ce n'est pas le cas", a balancé l'intervieweuse. Balbutiant, Redouane Ahrouch s'est justifié : "Ma religion m'interdit... Le Coran... Certains versets nous donnent les niveaux de personnes qui peuvent être en contact avec un homme. Tout le monde n'est pas mon épouse". puremedias.com vous propose de visionner la séquence en cliquant ici à partir de 4'10.

Le lendemain de cet échange tendu, Emmanuelle Praet a accordé un entretien au site belge "Dernière heure", afin de revenir sur cet incident. "Je me suis sentie choquée et offusquée par son comportement, c'est terrible à voir et humiliant à vivre. On se sent comme une moins que rien et ce qui fait peur, c'est que je ne pense pas que ce soit un jeu de sa part", a-t-elle confié.

Christophe Deborsu
Christophe Deborsu
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : "Scènes de ménages" en forme, "Quotidien" en baisse, "A prendre ou à laisser" en hausse
Audiences
Audiences access 20h : "Scènes de ménages" en forme, "Quotidien" en baisse, "A...
Audiences access 19h : Nagui bon leader, Cyril Lignac au plus bas, "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui bon leader, Cyril Lignac au plus bas, "C à vous" en...
Audiences : Carton pour le final d'"Harry Potter" devant "Tandem", déception pour France 2
Audiences
Audiences : Carton pour le final d'"Harry Potter" devant "Tandem", déception pour...
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Vidéos Puremedias