Valérie Damidot à propos de Michel Denisot : "La télé de snobs pour hipsters, ça me gonfle !"

Partager l'article
Vous lisez:
Valérie Damidot à propos de Michel Denisot : "La télé de snobs pour hipsters, ça me gonfle !"
Valérie Damidot sur i-Télé. © DR
Invitée ce week-end de "L'hebdo des médias" sur i-Télé, Valérie Damidot a donné son avis sur le départ de Michel Denisot du "Grand Journal" de Canal+.

Connue pour son franc-parler, Valérie Damidot n'a pas dérogé à cette règle dans "L'hebdo des médias", qui sera diffusé dimanche sur i-Télé. L'animatrice de "D&Co" a donné son avis sur le mercato et l'arrivée à l'antenne d'une nouvelle génération d'animateurs de divertissements, comme Cyril Hanouna sur D8, Estelle Denis ou encore Karine Ferri sur TF1.

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

"Cyril a apporté ce que moi j'avais déjà essayé d'apporter : la télé, ce n'est jamais qu'un service pour les gens qui la regardent ! Il faut être plus proche des gens, plus naturel ! Les téléspectateurs n'en ont rien à foutre de voir des gens sérieux qui leur donnent des leçons. Les gens veulent voir des gens comme Cyril, comme Estelle... des gens normaux, qui les font rire, pas des gens qui sont snobs !", a-t-elle expliqué à Matthias Gurtler, animateur de l'émission.

"J'ai toujours préféré Nulle part ailleurs"

Pour l'animatrice, le succès de Cyril Hanouna sur D8 s'explique par le contexte économique morose, qui se traduit par une envie plus forte de divertissement de la part des téléspectateurs. "Les gens ont envie de se marrer !", assure-t-elle. Le départ de Michel Denisot du "Grand Journal" de Canal+ n'est selon elle pas étranger à cette nouvelle façon de consommer de la télévision.

"Quand on voit Cyril, qui a une énergie, qui apporte un vrai truc... A côté, Michel Denisot, tu te dis... Ce n'est pas le même métier, lâche-t-elle. Moi, j'ai toujours préféré 'Nulle part ailleurs', parce qu'il y avait une folie, une énergie, une fusion entre les animateurs... Gildas était formidable, De Caunes, José Garcia... Moi j'aime cette télé de la déconne, de fraîcheur, de la proximité". Puis l'animatrice tape là où ça fait mal : "La télé qui devient une télé de snobs pour hipsters qui ne te laissent même pas le temps de placer deux mots, c'est clipé, c'est machin, moi ça me gonfle !".

La description du "Grand Journal" faite par Valérie Damidot correspond à une partie des critiques qui ont peu à peu détourné les téléspectateurs de l'émission ces derniers mois. En début de semaine, "Le palmashow" sur D8 offrait une parodie cinglante de l'émission emblématique de Canal assez proche des critiques de Valérie Damidot. puremedias.com vous propose un extrait de cette interview qui sera diffusée dimanche sur i-Télé.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Interview
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
"Hawaii 5-0" : M6 lance la saison 9 ce soir
Programme TV
"Hawaii 5-0" : M6 lance la saison 9 ce soir
L'année médias 2019 vue par... Nathalie Lévy
Interview
L'année médias 2019 vue par... Nathalie Lévy
"Mask Singer" : Quelles célébrités se cachaient sous le lion et le cupcake ?
TV
"Mask Singer" : Quelles célébrités se cachaient sous le lion et le cupcake ?
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Scènes de ménages" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : L'info de TF1 en forme, "Scènes de ménages" leader des...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, le "Téléthon" faible, records pour Yves Calvi et "Les mamans"
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" en tête, le "Téléthon" faible,...
Vidéos Puremedias