Valérie Trierweiler : Le patron de "Paris Match" évoque "une situation un peu complexe"

Partager l'article
Vous lisez:
Valérie Trierweiler : Le patron de "Paris Match" évoque "une situation un peu complexe"
Olivier Royant © Dailymotion
Le patron de "Paris Match" reconnait avoir été "dans une situation un peu complexe" pendant des années en employant Valérie Trierweiler.

Pendant ses quelques mois passés à l'Elysée, Valérie Trierweiler n'a jamais cessé de collaborer avec le magazine "Paris Match" dont elle était la salariée depuis 1989. La journaliste avait renoncé à ses activités télévisuelles mais avait refusé d'abandonner son poste dans le célèbre hebdomadaire du groupe Lagardère, où elle a délaissé les pages politique pour la rubrique culture. "Mes enfants sont à ma charge et je ne vois pas comment faire sans salaire. La France détient le record de femmes actives : 85%. J'en fais partie tout simplement. Conserver mon indépendance financière me semble également plus sain pour garder les pieds sur terre", avait-elle expliqué.

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Plus de six mois après sa séparation avec François Hollande, l'ancienne première dame fait la Une de l'actualité ce matin. Les bonnes feuilles de son livre "Merci pour ce moment", dans lequel elle revient sur son histoire avec le président de la République, sont publiées ce matin dans "Paris Match". Invité ce mercredi de la matinale d'Europe 1, Olivier Royant, le directeur de la rédaction de "Paris Match", a donné quelques détails sur ce livre surprise dont il dit avoir découvert l'existence il y a cinq jours seulement. "Comme tout le monde, j'ignorais que Valérie Trierweiler écrivait un livre. Cela a été une grande surprise pour moi", a-t-il affirmé au micro de Thomas Sotto.

"On m'a demandé de nombreuses fois comment j'acceptais"

Le journaliste a expliqué les conditions peu ordinaires dans lesquelles il a pu lire ce récit. "La lecture a eu lieu à Paris. (...) Ils ont pris des mesures particulières ! Nous ne savions pas, il n'y a pas eu une indiscrétion dans la presse, je pense que les enfants de Valérie ne savaient pas, comme son ex-mari et François Hollande qui a été mis au courant hier ! On a passé trois heures à le lire avec un sentiment de sidération, c'est un livre intense de la première à la dernière page. On peut rentrer dans le livre avec ce sentiment : le récit d'une femme humiliée, qui raconte son histoire. En même temps, elle rentre dans l'intimité d'un couple, une relation qui a duré 9 ans", raconté Olivier Royant.

Le directeur de la rédaction de "Paris Match" a assuré que Valérie Trierweiler avait demandé d'elle-même que l'hebdomadaire dans lequel elle travaille depuis 25 ans puisse disposer des "bonnes feuilles" en avant-première. Un choix "un peu naturel", a estimé Olivier Royant, qui a reconnu que le statut pas banal de sa salariée l'avait mis pendant des années "dans une situation un peu complexe". "On m'a demandé de nombreuses fois comment j'acceptais qu'elle soit journaliste et première dame", a reconnu le dirigeant.

Diplômée de sciences politiques, Valérie Trierweiler est entrée à "Paris Match" en 1989 comme journaliste politique. Parallèlement, au lancement de Direct 8, en 2005, elle a animé plusieurs rendez-vous politiques sur la chaîne du groupe Bolloré. Ces dernières années, au fil de l'importance prise par son compagnon dans la vie politique française, elle a abandonné, plus ou moins contrainte, le journalisme politique pour la culture. En avril 2012, quelques semaines avant l'élection présidentielle, elle a stoppé toute collaboration avec Direct 8. Depuis sa rupture avec François Hollande, plusieurs chaînes l'ont approchée pour présenter de nouvelles émissions.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

Et allez tout le monde se lache pour nous dire des trucs que l'on savait déjà tous ....



Molag

La question que j'ai envie de poser c'est : Et combien de tristes affaire comme celle là ont lieu SANS l'intervention des jeux-vidéo ? (Et en précision "adepte des jeux de rôles" =/= "adeptes des jeux-vidéo")



norbertgabriel

c'est son avis et il le partage, na !!!



tuttifiesta

Défendez le votre avis ! Défendez le .... lol *



norbertgabriel

Les lecteurs d'Ozap évoquent une situation un peu prévisible: on va en avoir pour la semaine, et peut-être plus...



samba

1- les coucheries entre journalistes et politiques sont responsable du climat de "tous pourris" : Le "tous" désigne souvent médias+politiques
2- coucheries entres politiques-politiques: avez vous des exemples ? hormis le cas alliot marie-hollier ?



samba

sauf que la femme de le pen n'est pas journaliste !!
allez comprendre d'abord le sens de connivence, népotisme, cooptation avant de venir troller !



norbertgabriel

En quoi des coucheries (qui relèvent du privé) seraient responsables du "tous-pourris"? Vous mélangez... Et les coucheries entre politiques et politiques, c'est aussi du tous-pourris ?



norbertgabriel

Il n'y a pas que Louis XIV, tous les rois de France (et d'ailleurs, sauf peut-être en Espagne) ont eu des maîtresses, et des enfants, qui avaient souvent une grosse influence sur la vie politique...



Gregory Stanislas

je vois pas le rapport entre les deux, la femme de Jean Marie Le Pen a posé à poil dans Lui.



Gregory Stanislas

On parle jamais de Napoléon sans parler de Joséphine :)



mafoi1

HS, mais voilà les résultats des jeux vidéos débiles. Tapez sur un moteur de recherche: Fillette tuée dans le Haut-Rhin : le frère aîné en garde à vue



samba

je vous croyais plus intelligent que ça ! je parlais de la connivence, du népotisme, du copinage, de la cooptation, entre politiques et médias !



La télé intelligemment

Je pense pour ma part qu'il n'y aucun rapport entre la montée du FN et les histoires de coucheries.



La télé intelligemment

C'est aussi mon avis mais bon ...



samba

C'est typiquement français ces histoires de coucheries entre politiques et journalistes !! Et après on s'étonne de la montée du front national qui dénonce le tous pourri !!
A quand une loi sur la moralisation de la vie politique ?



mmalicorne

Ben pour Napoléon III je sais pas trop mais pour le 1 er l histoire et quand-même bien plus intéressante que ses trucs de fesses...



Gregory Stanislas

Ceux qui disent que ça ne les interesse pas = le bal des faux culs.
Quand on parle de Louis XIV ou de Napoléon qu'est ce qui nous interesse ? Les histoires de fesses. Alors bien sûr que l'intime de Sarkozy ou de Hollande interesse aussi bien le grand public que les historiens.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
TV
Bientôt la fin des "cop shows" à la télé ?
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000 d'euros d'indemnités
Radio
Licenciement de Natacha Polony : Europe 1 condamnée à lui verser près de 400.000...
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
SVOD
Netflix dévoile ses nouvelles productions françaises pour 2020
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur France 2
Programme TV
"César Wagner" : Gil Alma dans la peau d'un "Monk" à la française ce soir sur...
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
TV
Municipales 2020 : 500 débats prévus sur France Télévisions
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Séries
"Better Call Saul" : La saison 6 du spin-off de "Breaking Bad" sera la dernière
Vidéos Puremedias