Valérie Trierweiler "renonce" à la télé mais reste à "Paris Match"

Partager l'article
Vous lisez:
Valérie Trierweiler "renonce" à la télé mais reste à "Paris Match"
Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler © Abaca
Dans un entretien à la presse régionale, Valérie Trierweiler sort de son silence. Non elle ne reviendra pas à la télévision. En revanche, elle compte garder son poste à "Paris Match" pour "conserver un salaire".

"Ce ne serait pas convenable", déclarait lundi Bernadette Chirac à propos de l'éventualité d'un retour télé de Valérie Trierweiler dans le groupe Canal+. Partagée par de nombreux observateurs, cette position a été adoptée par la compagne de François Hollande qui annonce aujourd'hui "renoncer" à un retour à la télévision.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Audiences : "La Stagiaire" leader, début mitigé pour "Un homme ordinaire" sur M6, catastrophe pour TF1
Audiences
Audiences : "La Stagiaire" leader, début mitigé pour "Un homme ordinaire" sur M6,...

"Après une période de réflexion, j'ai choisi de renoncer, déclare Valérie Trierweiler dans les colonnes de Ouest France. Avec D8, où je travaillais depuis sept ans (...) nous avions imaginé un ou deux documentaires sur des grandes causes comme l'éducation des petites filles dans le monde ou les problèmes démographiques. C'était un beau projet à vocation humanitaire, mais je comprends que, pour certains, être la compagne du Président et travailler pour une télévision puisse susciter des interrogations voire un trouble, c'est pour cette raison que je ne pas donne pas suite" La Première dame devait rencontrer la direction de Canal+ (qui a racheté Direct 8 au groupe Bolloré) pour discuter de l'éventualité d'une télévision.

En revanche, Valérie Trierweiler ne compte pas abandonner son poste à Paris Match après 22 ans de collaboration avec le célèbre hebdomadaire édité par le groupe Lagardère. "Mes enfants sont à ma charge et je ne vois pas comment faire sans salaire, se justifie-t-elle. La France détient le record de femmes actives : 85%. J'en fais partie tout simplement. Conserver mon indépendance financière me semble également plus sain pour garder les pieds sur terre", a-t-elle affirmé.

Diplomée de sciences politiques, Valérie Trierweiler fut engagée en 1989 par Paris Match au titre de journaliste politique. Parallèlement, au lancement de Direct 8, en 2005, Madame Trierweiler anima plusieurs rendez-vous politiques sur la télévision du groupe Bolloré. Ces dernières années, au fil de l'importance prise par son compagnon dans la vie politique française, elle abandonna, plus ou moins contrainte, le journalisme politique pour la culture.

Sur le même thème
l'info en continu
"20 ans à nouveau : 5 mamans incognito" : TFX lance sa nouvelle télé-réalité le 15 octobre
Programme TV
"20 ans à nouveau : 5 mamans incognito" : TFX lance sa nouvelle télé-réalité le 15...
Pernaut, Akenathon, Lemercier, etc. : France Bleu fête ses 40 ans vendredi avec 44 personnalités
Radio
Pernaut, Akenathon, Lemercier, etc. : France Bleu fête ses 40 ans vendredi avec 44...
"Les petits meurtres d'Agatha Christie" : Samuel Labarthe et sa bande tirent leur révérence le 16 octobre sur France 2
Programme TV
"Les petits meurtres d'Agatha Christie" : Samuel Labarthe et sa bande tirent leur...
"Les comiques préférés des Français" : Laurence Boccolini débarque en prime le 10 octobre sur France 2
Programme TV
"Les comiques préférés des Français" : Laurence Boccolini débarque en prime le 10...
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Cyril Hanouna accuse les "dessins de 'Charlie Hebdo'" de "mettre de l'huile sur le feu"
TV
Cyril Hanouna accuse les "dessins de 'Charlie Hebdo'" de "mettre de l'huile sur le...
Vidéos Puremedias