Valérie Trierweiler veut continuer à travailler si François Hollande est élu

Partager l'article
Vous lisez:
Valérie Trierweiler veut continuer à travailler si François Hollande est élu
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande.
Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande. © Abaca
Rare dans les médias, la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, est interrogée par Libération ce samedi.

Rare dans les médias, la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, est interrogée dans les colonnes de Libération ce samedi. Journaliste de métier (pour Direct 8 et Paris Match), elle confie vouloir continuer à travailler, même si François Hollande est élu président de la République le 6 mai prochain. "Je continuerai à travailler d'une façon ou d'une autre. Tout simplement parce que j'ai besoin de gagner ma vie. J'élève mes trois enfants et je ne suis pas rentière. Je ne veux pas vivre aux frais de l'Etat" explique-t-elle.

À lire aussi
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement
Politique
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi...
Six primes sur France 2, un grand débat, une soirée électorale... France Télévisions dégaine son dispositif pour la campagne des européennes 2024
Politique
Six primes sur France 2, un grand débat, une soirée électorale... France...
"On mettra tout ça à feu et à sang !" : Cinq ex-ministres de la Culture opposés au projet de Rachida Dati sur la fusion de l'audiovisuel public
Politique
"On mettra tout ça à feu et à sang !" : Cinq ex-ministres de la Culture opposés au...
Campagne d'affichage : La France Insoumise condamnée en justice à verser des dommages-intérêts à Nathalie Saint-Cricq
Politique
Campagne d'affichage : La France Insoumise condamnée en justice à verser des...

Le rôle de première dame n'étant pas défini dans la Constitution, elle estime que "tout reste à inventer." Comme continuer première dame journaliste ? "Pourquoi serait-ce choquant de travailler si c'est dans le respect de la déontologie journalistique. La gauche a toujours défendu la cause et l'indépendance des femmes et c'est une des raisons pour laquelle je me reconnais dans ses valeurs. Travailler ne m'empêchera pas d'être tournée vers les autres" lâche-t-elle. L'humanitaire pourrait aussi la séduire, à Mayotte par exemple, où "une dizaine d'instituteurs, des profs, des sages-femmes sont venus me parler de la situation apocalyptique des quelque 6 000 enfants livrés à eux-mêmes." Elle ira donc à leur rencontre, "soit comme journaliste pour faire un reportage, soit comme première dame pour les aider."

"Je ne suis pas une femme politique"

Son rôle politique auprès de François Hollande est, selon elle, surestimée par les observateurs. "Je ne suis jamais allée au comité stratégique. J'ai participé à deux ou trois réunions de communication, où l'on a sollicité mon avis - mon regard de femme davantage que celui de journaliste d'ailleurs -, pour savoir comment je trouvais François sur la photo ! Je ne suis pas une femme politique" explique-t-elle.

A ceux qui en voient en elle une Cécilia de gauche, elle répond : "Je suis une spectatrice engagée. J'aime rester à l'arrière, et regarder ce qui se passe. Les gens viennent me parler, me donnent des courriers pour que je transmette à François. Je lui rapporte ce que j'entends et vois. Sinon, je veille à ce que le manteau ou l'écharpe ne soient pas loin, je gère aussi le thé et les pastilles au miel pour la gorge : de toutes petites choses pour mettre un peu de douceur dans cette campagne difficile." Valérie Trierweiler, active sur Twitter pour répondre à ses détracteurs, elle confie se retenir "beaucoup." Elle revient aussi sur cette Une de Paris Match où elle apparaissait sans avoir été prévenue et confie de ne pas être en froid avec son employeur, sa "maison depuis vingt-et-un ans."

Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler
"Paris Match" condamné pour le licenciement abusif de Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler écartée de "Paris Match"
"C'est que de la télé" : Valérie Trierweiler plante Valérie Bénaïm à cause d'Eric Zemmour
"Sans-dents" : Valérie Trierweiler publie un SMS de François Hollande sur Twitter
Voir toute l'actualité sur Valérie Trierweiler
Autour de Valérie Trierweiler
  • Pierre Bergé
  • Najat Vallaud-Belkacem
  • Salma Hayek
l'info en continu
"Star Academy" : TF1 va diffuser en prime-time et en direct le concert des ex-élèves à l'Accor Arena de Paris
TV
"Star Academy" : TF1 va diffuser en prime-time et en direct le concert des...
Après un premier documentaire qui a fait grand bruit, Harry et Meghan préparent deux nouvelles séries pour Netflix
Plateforme
Après un premier documentaire qui a fait grand bruit, Harry et Meghan préparent...
"On se donne les moyens d'être les premiers" : Quand Gabriel Attal compare les sondages de Renaissance et Jordan Bardella à la bataille d'audience entre BFMTV et CNews
TV
"On se donne les moyens d'être les premiers" : Quand Gabriel Attal compare les...
"Je suis dégoûté" : Anthony Colette, danseur de Natasha St-Pier, souffrant et blessé avant le prime de "Danse avec les stars"
TV
"Je suis dégoûté" : Anthony Colette, danseur de Natasha St-Pier, souffrant et...
"Les gens confondent les salaires des journalistes et ceux des animateurs" : Nathalie Saint-Cricq révèle son salaire à France Télévisions
TV
"Les gens confondent les salaires des journalistes et ceux des animateurs" :...
"Les 12 coups de midi" : Qui sont les 20 plus grands gagnants du jeu de Jean-Luc Reichmann sur TF1 ?
TV
"Les 12 coups de midi" : Qui sont les 20 plus grands gagnants du jeu de Jean-Luc...