Victoires de la musique : Une pétition réclame l'annulation des trophées d'Orelsan

Partager l'article
Vous lisez:
Victoires de la musique : Une pétition réclame l'annulation des trophées d'Orelsan
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Orelsan a remporté trois prix lors des Victoires de la musique 2018.
Orelsan a remporté trois prix lors des Victoires de la musique 2018. © Abaca
La violence des paroles de vieux morceaux du rappeur est à nouveau pointée du doigt.

La fête sera-t-elle bientôt finie pour Orelsan ? Vendredi soir, le rappeur de 35 ans, de son vrai nom Aurélien Cotentin, triomphait lors de la cérémonie des 33e Victoires de la musique en raflant trois récompenses, dont celle de meilleur artiste masculin, de meilleur album de musique urbaine avec "La fête est finie" et de meilleur clip de l'année avec "Basique". Un véritable plébiscite pour celui qui n'était encore que la "révélation du public" de l'année en 2012.

À lire aussi
"Je ne vais pas passer inaperçu" : Un mois avant l'Eurovision 2024, Slimane dévoile ses ambitions pour le concours
Musique
"Je ne vais pas passer inaperçu" : Un mois avant l'Eurovision 2024, Slimane...
​​​​Eurovision 2024 : À un mois de la finale, qui sont les favoris des bookmakers ? Combien se classent devant La France et Slimane ?
Musique
​​​​Eurovision 2024 : À un mois de la finale, qui sont les favoris des bookmakers...
"Les Flammes" 2024 : Date de diffusion, nommés, Aya Nakamura... Tout savoir sur la cérémonie de récompenses du rap de W9
Musique
"Les Flammes" 2024 : Date de diffusion, nommés, Aya Nakamura... Tout savoir sur la...
"On m'a fait comprendre que c'était mieux de l'enlever..." : Représentant de la France à l'Eurovision, Slimane évoque les attaques racistes dont il est victime
Musique
"On m'a fait comprendre que c'était mieux de l'enlever..." : Représentant de la...

Six ans après avoir décroché ses premières Victoires, la polémique rattrape à nouveau Orelsan. Depuis vendredi dernier, une pétition publiée sur le site Change.org et adressée à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, réclame "l'annulation pure et simple des prix reçus par cet individu qui devrait être tout simplement censuré". Dans le texte, il est notamment reproché à Orelsan la violence des paroles de "Saint Valentin", une chanson écrite il y a plus de dix ans. "Ferme ta gueule ou tu vas t'faire Marie-Trintigner", écrivait notamment le chanteur dans "Saint-Valentin". À ce jour, la pétition, initiée par une certaine Céline Steinlaender, a récolté un peu plus de 25.000 signatures.

"Je préfère retenir le nombre de personnes qui ont aimé l'album"

Ce n'est pas la première fois que le rappeur est pointé du doigt pour la violence de certains de ses textes. En 2012, il avait été poursuivi par l'association Ni putes ni soumises qui avait dénoncé les paroles de "Sale pute", autre morceau jugé dégradant pour l'image des femmes. Le rappeur avait été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris. En 2016, alors qu'il était poursuivi par d'autres associations féministes, il avait cette fois été relaxé par la cour d'appel de Versailles, au bénéfice de la liberté d'expression du rappeur.

Interrogé cette semaine par "Les Inrocks" sur sa réputation d'artiste infréquentable et sur les polémiques qui avaient suivi la mise en ligne de "Saint Valentin" et de "Sale Pute", le rappeur rappelle que "ce ne sont pas (ses) premières Victoires". "Il y a toujours des gens qui cherchent la polémique mais je trouve qu'ils sont complètement hors sujet. Il y a des pétitions, c'est vrai. Mais je préfère retenir le nombre de personnes qui ont aimé l'album et qui ont bien compris ma position sur ces sujets", réagit-il ainsi dans les colonnes de l'hebdomadaire, dont il fait la Une ce mercredi.

Orelsan
Orelsan
Ce soir à la télé : Cet excellent doc à ne pas rater pour un fan de rap
Doc sur Orelsan : Une saison 3 prévue sur Amazon Prime Video ?
"L'odeur de l'essence" : Orelsan critique les "débats stériles" des médias et "les gratteurs de buzz"
"Je suis l'abruti de service" : Orelsan raconte sa mauvaise expérience dans "Ce soir (ou jamais)" sur France 2
Voir toute l'actualité sur Orelsan
l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...