Vincent Bolloré sur Canal+ : "Si on n'a pas l'autorisation de distribuer beIN, on sera obligé d'arrêter le robinet"

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Bolloré sur Canal+ : "Si on n'a pas l'autorisation de distribuer beIN, on sera obligé d'arrêter le robinet"
Vincent Bolloré
Vincent Bolloré © Abaca
Face à ses actionnaires, le président du conseil de surveillance de Vivendi a alerté aujourd'hui sur la santé financière de Canal+, faisant de la validation du partenariat avec beIN Sports une condition de sa survie.

Séance "séduction" aujourd'hui pour Vincent Bolloré. Le président du conseil de surveillance de Vivendi était confronté à ses actionnaires lors de l'Assemblée générale du groupe médias français. L'homme d'affaires breton a profité de l'occasion pour rappeler sa volonté de créer un géant "latin" des médias et des contenus capable de rivaliser avec les groupes médias anglo-saxons de l'ancienne comme de la nouvelle génération.

À lire aussi
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et Gilles Pélisson
TV
"L'heure des Pros" : Pascal Praud et Nadine Morano s'attaquent à "Quotidien" et...
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama" Samuel Gontier
Justice
BFMTV et Marc-Olivier Fogiel portent plainte contre le journaliste de "Télérama"...
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice
Radio
France Inter : Sibeth Ndiaye pleure de rire pendant la chronique de Charline...

"Une période de faillite" pour Canal

Au cours de sa prise de parole, Vincent Bolloré a notamment alerté sur la santé financière de Canal+, qui pourrait selon lui perdre plus de 400 millions d'euros en 2016, après 264 millions de pertes en 2015. Rappelant que le groupe Canal était un "pilier de Vivendi", l'homme d'affaires a estimé que Canal traversait "une période de faillite" héritée de la précédente direction. "Certains ont cru que j'étais la cause des pertes. Je suis leur conséquence et peut-être leur solution", a jugé Vincent Bolloré.

Ce dernier s'est appuyé sur ces mauvais chiffres pour mettre un maximum de pression sur l'Autorité de la concurrence qui doit prochainement se prononcer sur le partenariat de distribution que Canal+ veut nouer avec beIN Sport. Selon le président du conseil de surveillance de Vivendi, une décision négative de l'anti-trust mettrait gravement en danger l'avenir de Canal au sein du groupe Vivendi.

l LIRE AUSSI : La lettre de Bolloré à tous les collaborateurs de Canal+ et Vivendi

"Si à un moment, on n'a pas l'autorisation de distribuer beIN, si les pertes continuent, on sera obligé à un moment d'arrêter le robinet. Vivendi ne pourra apporter indéfiniment de l'argent à Canal+", a fait savoir Vincent Bolloré, soulignant que Canal représentait "1 milliard de dettes". "Personnellement, je pense que ça mérite d'aller redresser cette entreprise", a-t-il cependant rappelé.

Avant de souligner : "De toute façon, n'est abîmé dans Canal, je le redis, que la partie des chaînes que nous fabriquons nous-mêmes. Le reste marche très bien ! On pourrait tout à fait imaginer un Canal qui serait Canal Overseas (...), CanalSat (...), StudioCanal, les chaînes gratuites (...)... C'est quelque chose de possible et qui deviendrait profitable. C'est dans la fabrication de nos chaînes, nous-mêmes, qu'il y a un sujet. On pourrait tout à fait imaginer, si on arrêtait les chaînes Canal+, à Dieu ne plaise, qu'on puisse distribuer ceux qui font du sport à notre place (...) Je peux vous dire que si Canal continue à perdre de l'argent, il n'y aura plus la concurrence de Canal en tant que chaîne. Ca, c'est sûr ! Le reste avance".

"A Canal, je ne suis pas populaire"

L'homme d'affaires a aussi fait savoir qu'il se moquait des critiques pouvant le viser. "Il y aura beaucoup de critiques. Evidemment, à Canal, je ne suis pas populaire. Là, il y a Cannes qui arrive en mai. C'est délicieux Cannes au mois de mai : la Croisette, le Suquet (quartier de Cannes, ndlr), les olives, la mer bleue... C'est sûr que quand on dit aux gens, vous n'êtes plus 469 à partir mais 50, oui, vous n'êtes pas populaire. C'est sûr", a-t-il ironisé.

Vincent Bolloré a aussi raillé ceux qui évoquent un risque de départs des talents des entreprises dont il prend le contrôle. "On m'a dit que les talents allaient partir. Je ne sais pas pourquoi les talents partiraient quand on arrive. Ce que veulent les talents c'est être payés, travailler et avoir un groupe qui leur permette de se développer. Ils ne sont pas plus cons qu'ailleurs les talents. Ils n'ont pas peur", a-t-il estimé d'un ton familier.

"Si j'y ai mis 4 milliards, ce n'est pas parce que je pense que c'est de la daube"

Le tycoon a conclu en réaffirmant sa confiance dans son projet pour Vivendi. "Je trouve que sur le plan moral c'est intéressant d'aller promouvoir les artistes français, les écrivains français, le cinéma français, latin. Mais en plus, je pense que financièrement, ça peut être beaucoup d'argent. J'y ai mis à titre personnel avec nos autres associés de Bolloré 4 milliards ou un truc comme ça. Ce n'est pas parce que je pense que c'est de la daube !", a-t-il fait valoir. Avant d'ajouter : "Mais il peut m'arriver de me tromper".

Vincent Bolloré
Vincent Bolloré
Procès en diffamation : Vincent Bolloré saisit la Cour de cassation contre "Complément d'enquête" et France 2
Procès en diffamation : Vincent Bolloré perd en appel contre "Complément d'enquête"
"Complément d'enquête" : France 2 et Tristan Waleckx relaxés, Vincent Bolloré condamné pour "procédure abusive"
Vincent Bolloré cède les rênes de son groupe à son fils Cyrille
Voir toute l'actualité sur Vincent Bolloré
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
wilko

Daredevil, Jessica Jones, Narcos, Orange is new black, The Ranch, Better call Soul... sont des veilles séries, je crois que non... bien sûr pour les films c'est différent toujours cette loi obsolète du chronologie des médias mais Netflix met des films non sortie en cinéma en France, sortie directement en DVD/Blu-ray et aussi certains film diffusé en exclusivité, et ce ne sont pas des mauvais films, c'est juste que les distributeurs ont pensé qu'il n'y aurait pas assez de monde pour aller les voir au cinéma, à tord ou raison.



kertybreiz

M.Bolloré a raison.
Client depuis plus de vingt années, je viens de résilier à l'échéance.
Montant de l'abonnement trop élevé pour des programmes de plus en plus d'une rare médiocrité.
Souhaitons que des dispositions soient prises rapidement pour sauver ce prestataire TV qui ,par le passé , proposait des programmes de qualité.



7zark7

je suis tout a fait d'accord !
canal aurait interet a faire par exemple une formule innovante et abordable comme xavier niel l'a fait pour la téléphonie mobile ou il a chamboulé bousculé le marché.
dernièrement j'ai reçu un appel de canal pour me faire une offre en tant qu'ancien abonné !
je leur ai dit (plus gentillement biensure) d'aller se faire voir !
Tant qu'ils ne proposeront (par exemple) une manière de consommer leur chaines tout comme on consomme un magazine mensuel il est hors de question de prendre un bouquet canal sat par exemple pour y voir juste les 3 ou 4 chaines qui m'interesses.

je suis sure que si une formule libre acces à un prix abordable , ils regagneraient des abonnés

Quand à la menace de bolloré je pense que c'est du pipeau !
canal est (meme si c'est une chaine Française) reste tout de meme une vitrine tournée aussi à l'internationnale. La supprimer se serait se foutre des gens qui payent aujourd'hui pour avoir des films ou du sport. Une notoriété acquise en plus de 30 ans ... et l'arrêter !
c'est ni plus ni moins pour influencer l'autorité de la concurrence !

C'est exactement pareil quand il y a le mercato des animateurs quand par exemple P.sebastien ou Ruquier annoncent qu'ils n'ont pas encore signé pour la saison prochaine . bref une histoire de pression point barre !

Perso on pense se qu'on voudra de Hannouna mais si j'etais bolloré je mettrais ce trublion à la programmation de canal plus !
je le redis ce que fait hannouna sur D8 (esprit de folie qu'on aime ou pas) c'est ce qu'il y avait sur canal à ses débuts ! c'etait tout aussi déjanté que ce qu'il y a sur D8.
le fric les a embourgeoisé ! Quant on revoit sur D8 d'ailleurs ce que faisait decaunes garcia les nuls ....ce n'etait pas non plus du tres grand humour de grande finesse. Alors critiqué et dire que c'etait mieux avant ..... on dira la meme chose dans quelques années sur une autre merde presente à l'antenne et on encensera cette fois le programme que presentait hanouna (fut une epoque)

c'est toujours comme ça ! suffit de regarder les emissions qui parlent de l'histoire de certains programmes pour s'en rendre compte que chacun d'eux a défrayer la chronique !!!!!



giwanok

Je ne sais pas s'il est la solution, mais pour l'instant les résultats ne font que s'aggraver sous sa direction.



hamster

Tout celà n'est-il pas aussi dû au fait que chez Canal, il rencontre de la "résistance" contrairement a ses autres sociétés . Il me semble faire un double chantage : Sur le CSA pour l'accord avec Being, et sur les salariés, "si vous n'êtes pas le doigt sur la couture du pantalon, on ferme" !



Valou

Il a foutu la merde dans les programmes, il a fait chuter les audiences et maintenant il dit "on est en faillite mais c'est pas de ma faute c'est à cause des autres" et il parle de fermer les chaînes pour s'en mettre plein les poches, mais on rêve là.



Szut

Qu'il ferme et donne le canal à France 4 !



guilem2

Rodolphe Belmer c'est déjà un Canal très largement lissé, il faut quand même le dire. A partir du moment où l'actionnariat de la chaine a changé, n'a plus été éclaté et a permis à la CGE d'en prendre le contrôle, et à partir du moment où Lescure a refusé de se battre pour l'indépendance de la chaine parce qu'il était trop excité par ses fantasmes américains personnels, Canal était voué à une trajectoire impulsée au départ de Rousselet et qui aboutit aujourd'hui.

Bolloré fait ni plus ni moins du Messier, la vision en moins, l'audace totale qui permet de reconnaitre les gens de son espèce en plus.



mmalicorne

Et après on boit !



pupuce

..... il y a Frida, qu'est belle comme un soleil ..... et moi j'aime Frida ...... merveilleux !!



T0uchThePeRFecti0n

C'est pourtant un concept très futuriste de pouvoir revoir le même film quinze fois en 3 semaines.



mmalicorne

Il est facile de reconnaître une petite erreur de ta part non ? plutôt que sauter a la gorge d une personne qui te l explique...



A French

Ozap n'est pas approprié pour parler de ça?? Mais qui d'autre dans ce cas??..



mmalicorne

Impossible de comparer les offres Canal avec Netflix...Perso j ai fait le tour de Netflix en 3 semaines beaucoup de "vieux" films et vielles séries alors que Canal c'est les films des 10 ou 12 mois après la sortie ciné.

Par contre le sans engagement est une évidence.



TikTak

Je n'ai jamais défendu Hanouna ici à tout va. Et je ne trouve pas que Ozap soit approprié pour parler de ça. Mais oui, c'est honteux ce qu'il a fait.



chocotop

Je crois que j'apprécie de plus en plus Bolloré, c'est quelqu'un de très lucide.



Bubble

Précision : Vincent Bolloré est le président du syndic de la Villa Montmorency, à vie. Il y a cependant certains (majorité ?) résidents qui désirent qu'il n'occupe plus se rôle, car mooooôsieur se comporte avec les propriétaires comme avec ses salariés.........



Bubble

Ce type est un grand malade.....



Sheka

ça fait toujours plaisir quand quelqu'un comprend la référence !



bernard59

Et puis et puis
il y a ...



A French

Tiens au fait, on ne t'a pas entendu concernant ton petit chouchou Hanouna! Le mec tient tête à sa direction et crache sur un autre programme de sa chaîne, c'est pas une raison pour le virer (ou au moins le remettre à sa place)?..



Sanmibor

Face à Netflix et Beinsport, qui proposent des contenus similaires à Canal, en étant peu cher et sans engagement, Canal + / CanalSat doit changer sa politique économique.
Il faut impérativement passer au sans engagement. Et également, proposer des formules variées, voire à la carte (un fan de sport prend CanalSat pour Eurosport, il s'en contrefiche de la Chaîne Bob l'éponge, par exemple). Ou proposer un abonnement de ce type avec accès seulement à MyCanal (type HBO Go), et ça serait un très bon coup marketing avec leur opération porte ouverte de MyCanal ce mois ci de proposer ça a la fin de cette opération.
J'aimerais bien m'abonner à Canal +/CanalSat quand je vois l'offre de MyCanal que je teste actuellement, mais étant étudiant, c'est beaucoup trop cher.
La balle est dans le camp de Canal.



Withnail

J'imagine un peu... C'est pour ça que je me dis que ce ne serait pas plus facile pour Bolloré de "fermer" Canal Plus que pour Carlos Tavares de fermer Peugeot-Citroën. Dans un cas comme dans l'autre les pouvoirs publics reprendraient la main. Avec en plus pour Canal + la dimension culturelle qui s'ajouterait aux emplois.



Szut

ça irai tellement plus vite...



pupuce

Faut vous dire Monsieur que chez ces gens-là ...
on ne cause pas Monsieur ... on ne cause pas ... on compte !!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Face à l'info" : 23 émissions, 30 intervenants, 0 femme pour débattre avec Eric Zemmour sur CNews
TV
"Face à l'info" : 23 émissions, 30 intervenants, 0 femme pour débattre avec Eric...
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite judiciaire contre Sleeping Giants
TV
Appel au boycott publicitaire de Zemmour : Canal+ envisage une poursuite...
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
TV
Mort de Marie Trintignant : M6 dévoile les images de l'audition de Bertrand Cantat
"Dix pour cent" (France 2) : Tony Parker rejoint la liste des guests de la saison 4
Séries
"Dix pour cent" (France 2) : Tony Parker rejoint la liste des guests de la saison 4
Pourquoi Twitter veut-il permettre de cacher les réponses à des tweets ?
Internet
Pourquoi Twitter veut-il permettre de cacher les réponses à des tweets ?
Un membre du RN publie des coordonnées de journalistes de "Quotidien"
TV
Un membre du RN publie des coordonnées de journalistes de "Quotidien"
Vidéos Puremedias