Vincent Glad, star des réseaux sociaux et nouveau chroniqueur au "Grand Journal" de Canal +

Partager l'article
Vous lisez:
Vincent Glad, star des réseaux sociaux et nouveau chroniqueur au "Grand Journal" de Canal +
Vincent Glad et Michel Denisot.
Vincent Glad et Michel Denisot. © Canal + / KM
Certains l'imaginent déjà en nouveau Yann Barthès de Michel Denisot. Mais Vincent Glad travaille seul dans son coin, sans une armada de journalistes, cadreurs et auteurs.

Certains l'imaginent déjà en nouveau Yann Barthès de Michel Denisot. Mais Vincent Glad travaille seul dans son coin, sans une armada de journalistes, cadreurs et auteurs. Star des réseaux sociaux, il est le nouveau chroniqueur du Grand Journal de Canal+ pour décrypter chaque jour la campagne présidentielle 2.0 des candidats ou, cas exceptionnel, des invités traditionnels. Hier il débusquait un faux SDF sur une affiche de Marine Le Pen, ce soir il décortiquera la keynote de Xavier Niel, patron de Free.

À lire aussi
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
TV
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
La diffusion de "The Voice" suspendue aux Pays-Bas après des accusations de viol et d'agressions sexuelles
TV
La diffusion de "The Voice" suspendue aux Pays-Bas après des accusations de viol...
"Pekin express" : Qui sont les candidats de la saison 15 sur M6 ?
TV
"Pekin express" : Qui sont les candidats de la saison 15 sur M6 ?
Les Français ont passé 3h41 par jour à regarder la télévision en 2021
TV
Les Français ont passé 3h41 par jour à regarder la télévision en 2021

"Le Grand Journal" est sa première télé. Contacté par l'équipe de l'émission qui avait besoin de quelqu'un "tout de suite" en décembre dernier, Vincent Glad, 26 ans, accepte sans hésiter. Il délaisse ses piges actuelles (GQ, Slate.fr) et se jette dans le grand bain du PAF. Sans média-training, répétitions acharnées ou tests lumière. "Je pensais passer par des castings interminables ! Mais tout s'est fait très vite" explique ce journaliste diplômé de l'ESJ de Lille.

Feu nucléaire

Après sa première intervention en plateau, il craignait d'être moqué sur twitter, où il compte plus de 26 000 followers. On rigole sur le site de micro-blogging après sa première chronique, mais surtout de son étonnante chemise à carreaux (photo). Vincent Glad s'attendait "au feu nucléaire" après son arrivée sur le plateau de télévision le plus couru du PAF. "J'avais un peu peur qu'on m'accuse de me vendre aux grands médias, j'ai cru que ça allait être l'horreur. Mais je pense être légitime sur les sujets que je traite. C'est difficile pour une émission quotidienne mais la période est propice" explique-t-il.

Son propos n'est donc pas (encore) remis en cause. Un état de grâce qui ne durera qu'à une condition selon lui, "ne pas tomber dans le buzz facile." Vincent Glad, en contrat jusqu'à la fin de la saison avec "Le Grand Journal" de Canal +, ne veut pas être "un sous Yann Barthès mais avoir une approche différente". Il n'est pas encore "vendu aux grands médias" mais il en connaît déjà tous les codes. Quand vous le contactez pour une interview, il accepte sans sourciller. Mais prévient illico son attaché de presse.

> Pour voir sa chronique face à François Hollande, canalplus.fr

Vincent Glad
Vincent Glad
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Vincent Glad : "C'était un peu absurde d'avoir une chronique web au Grand Journal"
Vincent Glad lance "Touche pas à mon poke" sur Le Mouv'
Qui sont les hommes de l'année 2012 ?
Voir toute l'actualité sur Vincent Glad
l'info en continu
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
SVOD
Netflix prévoit un ralentissement de la croissance de son parc d'abonnés
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Sport
Canal+ : Thomas Sénécal nommé directeur des sports du groupe
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...
Baromètre des médias : Seuls 38% des 18-24 ans disent s'intéresser à l'actualité
Internet
Baromètre des médias : Seuls 38% des 18-24 ans disent s'intéresser à l'actualité
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"
Politique
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx...
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2
TV
Edouard Baer perturbe la météo de "Télématin" sur France 2