Vivendi finalise l'acquisition du groupe Prisma Media ("Voici", "Télé-Loisirs", "Capital")

Partager l'article
Vous lisez:
Vivendi finalise l'acquisition du groupe Prisma Media ("Voici", "Télé-Loisirs", "Capital")
Pascale Clark qualifie Vincent Bolloré de "péril" pour Europe 1 © Niviere David/ABACAPRESS.COM
Le montant serait de l'ordre de 100 à 150 millions d'euros selon la presse.

Le feu vert avait été donné le 29 avril, c'est aujourd'hui finalisé ! Le géant français Vivendi, dirigé par Vincent Bolloré, a finalisé ce lundi l'acquisition du numéro 1 de la presse magazine, Prisma Media, à l'origine de "Télé-Loisirs", "Voici", "Femme Actuelle", "Capital" ou "Gala", selon un communiqué. En décembre 2020, Vivendi avait signé une promesse d'achat au groupe allemand Gruner+Jahr, filiale du groupe Bertelsmann. Le montant exact n'a pas été dévoilé, mais il oscillerait entre 100 et 150 millions d'euros.

À lire aussi
Microsoft rachète Activision Blizzard ("Call of Duty", "Warcraft") pour près de 70 milliards de dollars
Business
Microsoft rachète Activision Blizzard ("Call of Duty", "Warcraft") pour près de 70...
Jean-Luc Azoulay veut vendre sa chaîne IDF1 à Rossel ("La voix du Nord")
Business
Jean-Luc Azoulay veut vendre sa chaîne IDF1 à Rossel ("La voix du Nord")
Vivendi lancera son OPA sur Lagardère "d'ici février 2022"
Business
Vivendi lancera son OPA sur Lagardère "d'ici février 2022"
Newen : Romain Bessi succède à Bibiane Godfroid à la tête du groupe
Business
Newen : Romain Bessi succède à Bibiane Godfroid à la tête du groupe

Vivendi en conquérant des médias

L'autorité de la concurrence avait donné son accord pour cette acquisition fin avril "sans conditions", jugeant que cette nouvelle entité "ne détiendra des positions importantes que sur un petit nombre de marchés (publicitaires) dans la presse magazine, sans pour autant constituer un débouché indispensable pour les annonceurs". Tous les risques concurrentiels liés aux offres publicitaires groupées entre Prisma Media et le groupe Canal+ et sur les offres TV payantes/presse avaient été également mis à l'écart.

Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de développement du groupe Vivendi dans les médias et l'édition qui constituent, pour le groupe, des axes privilégiés. Vincent Bolloré avait d'ailleurs racheté en 2019, "Editis", détenteur de "Nathan", "Robert Laffont" ou "Plon". De plus, Vivendi jouit d'une importante trésorerie après la vente de participations dans la major Universal Music Group et est actuellement actionnaire numéro 1 du groupe Lagardère, qui possède l'éditeur Hachette et les médias Paris Match, le JDD, et Europe 1. Mais Vincent Bolloré ne s'est pas arrêté à la France, il est aussi actionnaire du groupe espagnol Prisa (El País, Le Monde), et en Italie de l'opérateur Telecom Italia et de Mediaset. Il est également propriétaire de Havas (groupe français de conseil en communication) et de Gameloft (société de développement et d'édition de jeux vidéos).

l'info en continu
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle pense de 'Marianne'"
TV
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle...
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TV
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
Sport
TF1 diffusera la demi-finale de l'Euro de handball demain soir en prime
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures magiques"
Cinéma
"Blanche-Neige" : Le remake de Disney remplacera les sept nains par des "créatures...
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
Programme TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon invité de Cyril Hanouna ce soir sur C8
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré dans l'émission de M6 dimanche
TV
"Zone interdite" : La préfecture du Nord ferme un restaurant de Roubaix montré...