Vu hier soir : "Le Grand Journal", grands changements ?

Partager l'article
Vous lisez:
Vu hier soir : "Le Grand Journal", grands changements ?
Michel Denisot et Daphné Bürki.
Michel Denisot et Daphné Bürki. © Canal+
Lundi soir, "Le Grand Journal" inaugurait sa nouvelle formule avec de nouvelles têtes et de nouvelles chroniques. Verdict ?

Une semaine avant toutes les émissions de la chaîne, "Le Grand Journal" faisait sa rentrée, lundi soir sur Canal+. Il fallait bien ça pour roder la nouvelle équipe et les pastilles inédites de l'émission. Grande nouveauté, la présence de Daphné Bürki, ex-France 5, ex-Canal+ surtout. Nue en coulisses pour démarrer, le ton est donné : Daphné ne remplace pas Ariane, son rôle sera différent et sa nouvelle position en plateau l'indique. Non plus à droite de Michel Denisot mais côté invités, Bürki a pu prendre par la main Jean-Luc Mélenchon, le premier invité, pour lui poser ses questions sur un ton gentiment naïf. Mais ce nouvel agencement de l'équipe montre déjà ses limites. Daphné Bürki est souvent filmée de profil, la convivialité est de fait coupée avec les autres membres de l'équipe. Reste à savoir si la nouvelle co-animatrice gardera cette place quel que soit l'invité et l'actualité du jour, mais parions qu'elle retrouve très souvent le siège voisin de Jean-Michel Aphatie.

À lire aussi
TF1/Canal+ : Bluff, "all in" et coup de poker
Édito
TF1/Canal+ : Bluff, "all in" et coup de poker
Quand les catastrophes naturelles dictent notre programme télé
Édito
Quand les catastrophes naturelles dictent notre programme télé
TPMP en quête de respectabilité
Édito
TPMP en quête de respectabilité
C8 ou la stratégie de la terre brûlée
Édito
C8 ou la stratégie de la terre brûlée

Bon départ pour Trapenard

La voix de Bruno Donet, tout le monde la connaissait. Son visage, moins. Désormais en plateau pour présenter son "Petit mot" face à l'invité, on ne voit pas ce que sa présence apporte de plus à la chronique et à l'émission. Surtout quand l'invité ne souhaite pas y réagir. Augustin Trapenard, le nouvel intello dandy du plateau a réussi sa première prestation. A l'aise, souriant, percutant, il nous a déjà fait oublier (et ce n'était pas difficile) Ollivier Pourriol. En très peu de temps, Trapenard résume parfaitement le dernier ouvrage de Laurent Binet, "Rien ne se passe comme prévu". Laurent Binet qui était placé à côté de Jean-Michel Aphatie mais face à Daphné, vous suivez ? Le mélange des chroniqueurs et des invités restera probablement la fausse bonne idée de cette nouvelle formule. Enfin, mention spéciale pour la nouvelle Miss Météo Doria Tillier qui a parfaitement réussi son test d'entrée avec une imitation savoureuse de Monica Belluci. Reste à savoir si elle tiendra la performance sur une saison entière.

"Sophie et Sophie" déjà culte ?

Pour cette première, le studio d'à côté de Mouloud Achour tient ses promesses. Ses interventions donnent une respiration pertinente et décalée à l'émission, il gagnera probablement en spontanéité au fil de la saison. En P2 enfin, la co-animation Bürki/Denisot fonctionne. Michel Denisot semble même prendre du plaisir à partager la parole. C'est probablement dans cette partie que Daphné Bürki pourra mieux exprimer le grain de folie qui la caractérise. Quant à la pastille "Sophie & Sophie", adaptée de la série "WorkinGirls", elle est bien partie pour devenir le programme court de l'année. Ce n'est pas gagné en revanche pour "La question de la fin". Malgré une bonne production, la culture web décalée reste difficile à adapter à la télé.

Globalement, la mécanique du "Grand Journal" reste inchangée, les séquences sont courtes et millimétrées. Chaque téléspectateur doit pouvoir prendre le train en marche. C'est aussi ça le secret du succès d'audience de l'émission. Lundi soir, seul invité pendant les trente premières minutes, Jean-Luc Mélenchon a eu un temps de parole record. Espérons que "Le Grand Journal" limite plus régulièrement le nombre de ses invités.


l'info en continu
Fin du cinéma, nouvelle offre de séries : Comment France 5 veut révolutionner sa case du lundi soir
Séries
Fin du cinéma, nouvelle offre de séries : Comment France 5 veut révolutionner sa...
Chronologie des médias : Délais raccourcis pour voir les films sur Canal+ et les plateformes de streaming
SVOD
Chronologie des médias : Délais raccourcis pour voir les films sur Canal+ et les...
Michel Drucker : "Je me verrais bien continuer une dizaine d'années" la télévision
TV
Michel Drucker : "Je me verrais bien continuer une dizaine d'années" la télévision
"Vous êtes un faux-cul" : Gilbert Collard raccroche au nez de Jean-Marc Morandini sur CNews
TV
"Vous êtes un faux-cul" : Gilbert Collard raccroche au nez de Jean-Marc Morandini...
Jean-Pierre Pernaut ministre de Nicolas Dupont-Aignan : Le journaliste décline l'offre faite en direct sur France 2
TV
Jean-Pierre Pernaut ministre de Nicolas Dupont-Aignan : Le journaliste décline...
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba Ventura sur RTL
Radio
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba...