Xavier Dolan dézingue Netflix, Amazon... : "Une multitude de contenus sont extrêmement chiants et mauvais"

Partager l'article
Vous lisez:
Xavier Dolan dézingue Netflix, Amazon... : "Une multitude de contenus sont extrêmement chiants et mauvais"
Xavier Dolan dans "Stupéfiant !" © FRANCE 2 / BANGUMI
Le réalisateur québécois était l'invité de Léa Salamé dans "Stupéfiant !" sur France 2.

Dolan sans filtre. Hier, le réalisateur québécois était l'un des nombreux invités de la spéciale Cannes de "Stupéfiant !", le magazine culturel animé par Léa Salamé et produit par Bangumi sur France 2. Une émission qui a d'ailleurs battu son record de saison en part d'audience en rassemblant 706.000 téléspectateurs (8,1% du public). Face à Léa Salamé et depuis la Croisette, Xavier Dolan est venu présenter "Matthias et Maxime", son huitième film, présent en compétition.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !

Au cours de l'entretien, celui qui s'est illustré au printemps avec "Ma vie avec John F. Donovan", a été interrogé sur les évolutions de la façon de faire un film depuis le début de sa carrière. "Autour de moi, je sens que le marché s'est métamorphosé et que les gens préfèrent vivre le plaisir des films de façon individuelle et casanière plutôt que de se retrouver dans un espace socialement avec les autres. C'est dommage...", a commenté le réalisateur de "Mommy" dans des propos faisant écho à ceux d'Edouard Baer lors de la cérémonie d'ouverture du festival.

"Le digital, c'est la platitude !"

"Moi aussi, j'ai Netflix. Mais il faut que les deux puissent co-exister. L'un ne peut pas remplacer l'autre", a poursuivi Xavier Dolan, avant de lancer : "Le digital, c'est la platitude !". "Ça manque de relief, ça manque de texture, ça manque de vie !", a-t-il explicité. "Sur ces nouvelles plateformes, on créé une multitude de contenus qui sont extrêmement chiants et mauvais. Il y a quelque chose d'aseptisé qui correspond aussi à la mentalité et à la nature de ces plateformes", a poursuivi le cinéaste montréalais. "Je suis un romantique... traditionaliste !", a conclu le réalisateur. puremedias.com vous propose de visionner cette séquence.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ramzy Bedy

Fais attention a ta tension



EiffelNord

Je prefere mille fois regarder une bonne série chez moi qu'un mauvais film au cinéma

> Qui préférerait ou dirait le contraire ?

Pour dire le contraire, faut penser que :
_ regarder certains mauvais films ont un intérêt (ça peut arriver qu'on apprenne du mauvais cinéma pas mal de chose sur le bon cinéma et tel ou tel aspect)... mais faut que ça reste ponctuel et avoir un approche cinéphile
_ globalement, regarder une série, c'est une perte de temps, c'est autant d'oeuvres unitaires de durées équivalentes fort qui ne sont pas visionnées qui fort probablement proposent de plus variés visions du monde et façon de raconter une image un propos. Les meilleurs sagas littéraires sont souvent celles qui ne sont pas sérielles (faut tout lire de A à Z sauf peut-être les tomes dérivés) mais globalisantes (chaque opus est indépandant et l'ensemble forme un tout pas forcément indispensable à connaître [ex : Les Rougon-Macquart de Zola]). Les bons compromis sont souvent la série anthologique, la mini-série voire la série découpée en saisons auto-conclusives avec un nombre limité d'épisode par saison.

Un défaut majeur d'un très grand nombre de séries, c'est qu'il n'y pas de cohérence entre le début et la fin soit parce que la finalité du propos n'a pas été d'emblée pensé, soit parce que sur la durée la finalité s'est perdue ou trop diluée. Certains peuvent ainsi penser que - globalement - toute série est vouée à l'échec et est nulle (en littérature, l'auteur ayant tous les moyens, le problème ne se pose pas forcément).



EiffelNord

... pour un prix trop souvent peu modique
(si encore le parking est gratuit)
... sachant que je suis peu sensible à la qualité visuelle et sonore
et le confort d'une salle (que le film soit bon prime sur l'expérience).

J'ajouterai concernant les désagréments :
_ ceux qui parlent pour ne rien dire [tiens c'est l'acteur de]
_ ceux qui arrivent en retard [à un moment, faut plus laisser entrer personne]
_ ceux qui vont aux toilettes alors qu'il suffisait d'y aller avant le début
_ tout ce qui touche aux portables (son et lumière)
_ les lumières parfois peu discrètes des sorties de secours.



EiffelNord

Un film de genre (thriller, fanstique, horreur, SF...) peut être un film d'auteur,
ça souvent été le cas et souvent les meilleurs films de tel ou tel genre le sont généralement.



Sanmibor

Après, je trouve que Netflix aseptise quand même ses programmes.
Y'a qu'à voir, qui était beaucoup plus profond et trash sur Channel 4 que sur Netflix ou c'était finalement assez lisse, peu creusé et aseptisé, pour des sujets pourtant intéressants.
Reste que la réflexion de Dolan ne tient pas énormément. Parce qu'on peut dire la même chose du cinéma hollywoodien par exemple.



tikeum75

C'est un mec que je n'aime pas foncièrement, mais niveau création, il sait y faire, le bougre.



via

Je veux pas défendre Netflix mais le cinéma de Xavier Dolan, c'est pas ce qu'on a vu de plus excitant ces dernières années...



tikeum75

J'ai juste repris ce qu'il y avait d'écrit avant ("Toutes les productions Netflix sont filmées avec des caméras Red"), en m'étonnant, ce serait ouf et digne d'une bonne dictature créative :)



__

"Netflix impose a tous les réalisateurs qui signent pour eux, l'emploi exclusif de cette RED"

What ?
Jamais entendu parlé de cette clause et surtout que ca serait complètement stupide d'imposer le type de caméra à un chefop et son équipe.

Le dernier Soderbergh a été tourné à l'iPhone
Roma (Cuaron) a été tourné en ARRI Alexa 65
Le dernier Coen est avec la petite Arri Alexa Mini
"Annihilation" a été tourné avec une Pana et une CineAlta
"De l'autre côté du vent" a été tournée en 35, 16 et 8mm
"The Meyerowitz Stories (New and Selected)" a utilisé l'Arriflex 416, donc du 16mm

Donc pour le coup, soit j'ai dû mal comprendre votre thread à tous, soit y'a un souci dans les informations apportées ici.



tikeum75

Bruno Salomone, on t'a reconnu :)



tikeum75

"Place Publique", l'arbre qui cache la forêt ? De toutes façons, ce n'est pas moi qui le dit, en ce qui concerne "film à effet visuel" mais RED lui même, enfin son site.

Pour des questions économiques...

Merci de confirmer que c'est l'objectif qui fait à peu près tout... Alors on met quel lense ?

Du coup, pour bien tout saisir, avec une RED est-ce qu'on a encore besoin d'un chef op ou la caméra fait tout, avec les filtres et tout ça quoi ?



Ronan Berthelot

Pour le coup, le fait que Netflix s'affranchisse des limites de la télévision lui permet justement de créer des contenus qui ne sont pas aseptisés.

Ce qui ne veut pas dire que tous les contenus sont bons sur ces plateformes, mais l'exemple de la série Marvel Daredevil, dont la réalisation avait reçu les éloges de la critique, illustre parfaitement que c'est au contraire le cinéma (du moins le cinéma hollywoodien) qui a la réputation d'être "sans relief, extrêmement chiants et mauvais"



Emrata.

Et c’est mon cas ^^



Emrata.

Je veux dire que j’ai pas d’interaction avec le reste de la salle. À la rigueur des rires, et l’effet de foule entraine les autres (notamment dans le théatre de boulevard), mais je ne pense pas que Dolan et Baer parlent de Camping.



Emrata.

Place Publique d’Agnès Jaoui, un film à effet visuel ? La liste des films est sur le film de Red, ça se compte en dizaines voire centaines. Et si toutes les prod Netflix sont avec ces caméras c’est pour des questions économiques, c’est justement une des forces du modèle économique de Netflix. Ce n’est pas la caméra qui fait l’image, c’est l’objectif.



LeMoi

J'avoue que je n'ai pas le courage ni le temps de regarder ces films, je ne regarde quasiment plus de films d'auteur depuis quelques années ^^



Matmat

Ooooooooooooh Xavier, je pense la même chose de tes films !



raph87

Je prefere mille fois regarder une bonne série chez moi qu'un mauvais film au cinéma, c'est clair, par contre, certains grands films ne sont "regardables" qu'au cinéma avec l'écran démesuré, c'est une évidence. Voir Avatar à la télévision c'est pas du tout le même ressenti, alors que voir Nicky Larson à la télé ca suffit amplement. Maintenant, entre les gorets des popcorns, des bonbons et des billes kit kat que t'as l'impression qu'ils mangent des cailloux, c'est plus possible d'autant plus qu'on voit une recrudescence des cigarettes électronique en plus. Pour un misophone comme moi, le cinéma devient une vraie torture et je dois parfois changer de place pour ne pas tuer quelqu'un !!!



tikeum75

L'exemple que cette caméra numérique RED est faite plus particulièrement pour les films à effet visuel. Il y a bien donc une distinction. Que tous les films de Netflix soient filmés par une RED (en soit c'est déjà malsain, comme si il n'y avait qu'une marque de caméra numérique et que, donc si je comprends bien ce que tu écris, Netflix impose a tous les réalisateurs qui signent pour eux, l'emploi exclusif de cette RED, grandiose !) et que tu me trouves 6 films de cinéma tournés également par une RED et que tu me dises le matériel est le même donc il n'y a plus de distinction entre films sur petit écran et film en salles, bah non, ça le fait pas :) Je ne connais pas le nombre exact de milliers de films produits par an dans le monde entier, mais tu vois bien que ça ne le fait pas :)



walter

Qu'entends-tu exactement par "0 partage" ? Pendant le film ? Mais heureusement qu'on ne partage rien pendant le film au cinéma, si ce n'est les rires, la tention ou l'émotion palpables dans la salle. C'est après que je partage et que j'en discute et c'est pareil pour les séries chez moi, il manquerait plus qu'on me parle pendant que je regarde TWD ou GoT !



walter

Mais on peut aussi être un grand fan de séries et prendre toujours beaucoup de plaisir à aller au cinéma.



walter

Dit le gars qui ne va plus au cinéma depuis 25 ans et reste le cul collé à son canapé. Je suis volontairement violent alors que je ne te connais pas et que je ne connais pas tes habitudes parce que je trouve un peu facile de donner cette impression que le cinéma, ce n'est que le bruit des pop corn et les coups dans le dossier. Je vais au cinéma régulièrement et c'est bien rare que je sois gêné par ce genre de désagrément même si ça peut effectivement arriver. Mais c'est comme si je disais que je préfère aller au cinéma plutôt que de regarder un film à la télé avec toi, t'entendre boufffer, roter, péter, tirer la chasse d'eau, passer devant l'écran répondre au téléphone et je ne sais quoi encore. Tu trouverais ça caricatural, tu aurais raison et pourtant ça existe aussi.



Jon75

Il a un peu raison, ce sont surtout les films Netflix qui sont mauvais.



Emrata.

Zéro exemple donc ?



tikeum75

Y'a que ça :) Puisque tu es à Toulouse, va aux Utopias s'ils existent encore et demande leur ce qu'ils en pensent :)



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Le 23h" : Découvrez le générique du "Soir 3" de franceinfo
TV
"Le 23h" : Découvrez le générique du "Soir 3" de franceinfo
franceinfo fait évoluer son habillage et change de signature
TV
franceinfo fait évoluer son habillage et change de signature
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" leader des fictions quotidiennes, "28 minutes" en grande forme
Audiences
Audiences access 20h : "Un si grand soleil" leader des fictions quotidiennes, "28...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" et Nagui à égalité, "La meilleure boulangerie" en légère hausse
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" et Nagui à égalité, "La meilleure...
Audiences : France 2 leader avec "Le mari de mon mari", TF1 en tête sur les ménagères, Arte en forme
Audiences
Audiences : France 2 leader avec "Le mari de mon mari", TF1 en tête sur les...
Les JT de France 2 dotés d'un nouvel habillage dès ce lundi
TV
Les JT de France 2 dotés d'un nouvel habillage dès ce lundi
Vidéos Puremedias