Festival de Cannes : Edouard Baer tacle Netflix lors de la cérémonie d'ouverture

Partager l'article
Vous lisez:
Festival de Cannes : Edouard Baer tacle Netflix lors de la cérémonie d'ouverture
Edouard Baer fustige Netflix en pleine cérémonie d'ouverture du festival de Cannes © CANAL+
Le maître de cérémonie de la 72e édition du festival de Cannes a livré un vibrant plaidoyer en faveur de la salle de cinéma, fustigeant notamment Netflix.

Netflix, le plus présent des absents à Cannes ? Hier soir, sur Canal+, de 19h40 à 20h15, en direct depuis le palais des festivals, Édouard Baer a pris, pour la deuxième année consécutive, les commandes de la cérémonie d'ouverture du 72e festival de Cannes. Une cérémonie qui n'a pas fait le plein puisqu'elle a été suivie par seulement 377.000 téléspectateurs, selon Médiamétrie, soit 2,0% du public de quatre ans et plus, atteignant ainsi son plus faible niveau historique.

À lire aussi
Riad Sattouf va réaliser le prochain film des Inconnus
Cinéma
Riad Sattouf va réaliser le prochain film des Inconnus
"Je déteste Cyril Hanouna" : L'animateur de "TPMP" prépare un film sur ses détracteurs
Cinéma
"Je déteste Cyril Hanouna" : L'animateur de "TPMP" prépare un film sur ses...
"The Shrouds" : Vincent Cassel tête d'affiche du prochain film de David Cronenberg
Cinéma
"The Shrouds" : Vincent Cassel tête d'affiche du prochain film de David Cronenberg

Edouard Baer a lancé la soirée avec un propos liminaire dans lequel il a délivré un vibrant plaidoyer en faveur de la salle de cinéma. "C'est miraculeux que les gens viennent quand même dans les salles de cinéma, non ?" a-t-il lancé avant de fustiger l'ère des réseaux sociaux et la "tentation de ne plus regarder, de ne plus se concentrer". "1 minute 30, c'est beaucoup, une vie ce n'est rien, 1h30, c'est quoi ?" s'est-il interrogé. "Au festival de Cannes, la scène est parfois tellement spectaculaire que le film s'arrête lui-même pour regarder. C'est inouï d'être là et pourtant ça existe encore ! Ça existe encore la salle de cinéma, ce besoin d'être ensemble !" s'est-il félicité.

"Le cinéma, ce n'est pas rester chez soi en mangeant des pizzas devant Netflix"

"Le cinéma ce n'est pas juste des images, des images meilleures que d'autres ! Le cinéma ce n'est pas juste le pur contre l'impur, le petit contre le grand écran, lever les yeux plutôt que les baisser. Le cinéma, c'est la salle de cinéma ! C'est être ensemble !" a-t-il poursuivi. "Le cinéma, c'est sortir de chez soi, ce miracle-là, plutôt que de rester chez soi en mangeant des pizzas en regardant Netflix ou bien se regarder en mangeant sa pizza", s'est emporté Edouard Baer, sur un air d'accordéon s'accélérant, avant de conclure : "Le cinéma, c'est ça ! Le collectif, le groupe, la chaleur humaine !".

Une déclaration, loin de passer inaperçue, qui ne serait pas pour déplaire à Steven Spielberg. En début d'année, le réalisateur, qui a tenté - sans succès - d'évincer Netflix des Oscars, avait déclaré : "La plus grande contribution que nous puissions faire en tant que réalisateurs est de donner au public l'expérience des films diffusés dans les salles de cinéma". Les propos d'Edouard Baer prennent par ailleurs d'autant plus de sens que Netflix est persona non grata en compétition à Cannes, contrairement à la Mostra de Venise notamment.

Entre Netflix et Cannes, l'histoire d'un acte manqué

Depuis deux ans, le festival français présidé par Pierre Lescure s'est en effet fixé une règle intangible : seuls les films qui seront diffusés en salles peuvent participer à la compétition. Refusant de se soumettre à la chronologie française des médias, qui fixe un délai de 36 mois entre la sortie d'un film en salles et sa mise à disposition sur une plateforme payante, Netflix avait retiré ses films de la sélection officielle l'année dernière, dont "Roma" d'Alfonso Cuaron, qui avait décroché le Lion d'Or à Venise. "Quelle tristesse de ne pas voir ce film remarquable en noir et blanc et ses travellings magnifiques en salle ! C'est un crime contre la création et le talent de Cuaron", avait déclaré Pierre Lescure le mois dernier dans "Le Figaro".

l'info en continu
Audiences : Pas d'impact pour le retour de Marie-Sophie Lacarrau au "13 Heures" de TF1
Audiences
Audiences : Pas d'impact pour le retour de Marie-Sophie Lacarrau au "13 Heures" de...
Audiences access 20h : Démarrage timide pour "Les apprentis aventuriers", Lapix en hausse
Audiences
Audiences access 20h : Démarrage timide pour "Les apprentis aventuriers", Lapix en...
Audiences access 19h : "NOPLP" et "DNA" à égalité, "Chefs à domicile" au million sur M6, "La villa..." de TFX faible
Audiences
Audiences access 19h : "NOPLP" et "DNA" à égalité, "Chefs à domicile" au million...
Audiences : "Visions" leader sur TF1, "Mariés" en léger recul, Bern toujours faible, coup de mou pour "Star Wars"
Audiences
Audiences : "Visions" leader sur TF1, "Mariés" en léger recul, Bern toujours...
Catherine Matausch prépare son retour sur France 3 après deux mois d'absence
Exclusivité
Catherine Matausch prépare son retour sur France 3 après deux mois d'absence
"Baron noir" : Une saison 4 "très probable" pour la série politique de Canal+
Séries
"Baron noir" : Une saison 4 "très probable" pour la série politique de Canal+