"C à vous" : Laurent Baffie insulte Jérémy Michalak, qui quitte le plateau

Partager l'article
Vous lisez:
"C à vous" : Laurent Baffie insulte Jérémy Michalak, qui quitte le plateau
Laurent Baffie et Jérémy Michalak se clashent dans "C à vous" sur France 5. © Dailymotion
Ambiance très tendue, ce soir, sur le plateau de "C à vous" où Jérémy Michalak a été pris à partie par Laurent Baffie.

Tensions, ce soir, sur le plateau de "C à vous". Anne-Sophie Lapix recevait Laurent Baffie, pour la promotion de son dernier ouvrage. Comme chaque invité, il a partagé son dîner avec les chroniqueurs de l'émission, ce soir Thierry Dagiral, Emmanuel Maubert et Jérémy Michalak. Un moment où l'ambiance est généralement bon enfant. Mais Laurent Baffie avait ce soir décidé de régler quelques comptes avec Jérémy Michalak. Dès son entrée dans le loft, il refuse de le saluer. Puis, une fois à table, quelques minutes après le début du dîner, Anne-Sophie Lapix lui rappelle qu'il a lui aussi animé des dîners, sur Paris Première, avec l'émission "17e sans ascenseur".

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
Clash dans "On n'est pas couché" : Laurent Ruquier s'adresse aux téléspectateurs
TV
Clash dans "On n'est pas couché" : Laurent Ruquier s'adresse aux téléspectateurs

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit"

"Vous avez l'habitude d'animer des dîners, mais on buvait plus qu'ici il paraît", lance-t-elle. "Oui, mais on s'est fait dénoncer par un petit con... Sur le fait qu'on buvait et qu'on fumait...", explique-t-il, énigmatique. "C'était qui ?", lance Lapix. "C'était un petit con qui est à cette table", répond Baffie en regardant Jérémy Michalak. Le chroniqueur prend la mouche : "J'ai dénoncé quoi, c'est quoi cette blague ? C'est quoi l'histoire, j'ai dénoncé qui à quoi ?", lui demande-t-il. "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit", attaque Baffie.

Puis le ton monte : "Tu ne peux pas balancer des trucs comme ça en direct à la télévision", s'énerve Michalak. "Je balance absolument ce que je veux, oublie-moi, je ne suis pas ton pote !", l'interrompt Baffie. "Mais c'est une farce ?", tente Jérémy Michalak. Anne-Sophie Lapix reprend alors l'interview jusqu'à la fin de l'émission. Il n'y aura plus aucun plan du réalisateur sur Jérémy Michalak. Pour le dessert après la publicité, le chroniqueur avait disparu du plateau.

Un arrêt... faute de téléspectateurs

Difficile de comprendre, ce soir, l'attaque de Baffie. Car en mai dernier, il avait lui-même annoncé la fin de "17e sans ascenseur", invoquant non pas une cabale contre lui mais... un problème d'audience. "Le dîner sur Paris Première s'arrête faute de téléspectateurs", écrivait-il. Avant d'ironiser, jour de manif pour tous : "Grosse manif cet après midi pour le rétablissement de mon émission. Plus de 500.000 personnes attendues". Par ce tweet, l'animateur avait confirmé une rumeur qui courait depuis déjà plusieurs semaines.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"SNL" transforme Kellyanne Conway en clown de "Ça"
TV
"SNL" transforme Kellyanne Conway en clown de "Ça"
"Valeurs actuelles" victime d'un détournement de fonds massif
Presse
"Valeurs actuelles" victime d'un détournement de fonds massif
Affaire Weinstein : La société du producteur sur le point d'être vendue
Cinéma
Affaire Weinstein : La société du producteur sur le point d'être vendue
Frédérique Bel rejoint "Demain nous appartient"
TV
Frédérique Bel rejoint "Demain nous appartient"
Anne-Elisabeth Lemoine répond aux attaques d'Omar Sy : "Nous n'aurions pas dû faire ça, c'était une bêtise"
TV
Anne-Elisabeth Lemoine répond aux attaques d'Omar Sy : "Nous n'aurions pas dû...
"On n'est pas couché" : Claire Chazal remplace Christine Angot le 4 novembre
TV
"On n'est pas couché" : Claire Chazal remplace Christine Angot le 4 novembre