Carré ViiiP : Et maintenant, le CSA s'en mêle...

Partager l'article
Vous lisez:
Carré ViiiP : Et maintenant, le CSA s'en mêle...
Carré Viiip
Carré Viiip © Carré Viiip
Le gendarme de l'audiovisuel a reçu des plaintes de téléspectateurs.

Rien ne va plus pour Carré ViiiP, la nouvelle télé-réalité d'enfermement lancée par TF1 il y a moins de 15 jours. Aux très faibles audiences s'ajoute une nouvelle polémique : selon Le Parisien ce matin, le CSA aurait reçu de nombreuses plaintes de téléspectateurs quant au contenu du programme.

En réunion plénière aujourd'hui, les sages du gendarme de l'audiovisuel vont en débattre. Carré ViiiP doit-il être un programme classifié « déconseillé aux moins de 12 ans » ? Une option peu probable... Mais si le CSA en décidait ainsi, il deviendrait pour TF1 impossible de continuer à le diffuser à l'heure actuelle. Et une déprogrammation au-delà de 22h30 signerait la fin pure et simple du programme.

Hier, Virginie Calmels, Directrice générale d'Endemol France avait tenté un mea culpa : « J'ai le sentiment que nous nous sommes trompés, probablement avec le prime time de lancement (...) Les fondamentaux du programme n'ont pas été compris, très clairement, sans doute parce qu'on les a mal expliqués. La faute à Endemol, la faute aux équipes mais aussi la faute aux circonstances. Lancer Carré ViiiP juste après le journal de 20 Heures qui nous annonce des choses cent fois plus lourdes, c'est vrai qu'il y a un décalage qui peut surprendre voire choquer ». On était en effet, loin du programme « amusant et familial » vanté par la chaîne et la production lors du lancement. En témoigne la sortie très médiatique de Michèle Cotta, membre du comité d'éthiquee et de déontologie au sein d'Endemol. Sa démission, même si elle est symbolique, ajoute à la confusion.

Audiences catastrophiques



Le contenu du programme n'est pas le seul problème de Carré ViiiP. Les audiences de la quotidienne, programmée chaque soir à 18h15, n'en finissent pas de s'effriter, entraînant tout l'access de la chaîne dans sa chute. Hier encore, TF1 a enregistré une nouvelle contre-performance en s'inclinant face à M6 et France 3 avec seulement 14% de parts d'audience. Faible, trop faible pour TF1 qui va devoir réagir si les scores ne remontent pas. « Il faut absolument que ça remonte » indique-t-on à TF1 chez nos confrères de Métro.

Virginie Calmels, qui a sorti hier la lance à incendie sur Europe 1, demande du temps pour imposer le programme : « Quand on lance une nouvelle télé-téléréalité, il y a des ajustements à opérer sur le programme. Il faut laisser le temps au public de comprendre l'émission et de s'attacher aux personnages ». Mais pas sûr que la chaîne soit aussi patiente qu'elle. Car pendant ce temps, la presse se déchaîne. Il ne se passe pas un jour sans qu'un titre n'évoque les déboires du programme et de ses contre-performances. TF1, en quête de respectabilité depuis de nombreuses années, ne va pas accepter ça bien longtemps.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 29 décembre 2018 au 4 janvier 2019
Tous les programmes de la télé du 29 décembre 2018 au 4 janvier 2019
"Les Rois du Gâteau" : La saison 2 arrive le 31 décembre sur M6
Programme TV
"Les Rois du Gâteau" : La saison 2 arrive le 31 décembre sur M6
"On va s'aimer un peu, beaucoup" : France 2 lance la saison 2 le 2 janvier
TV
"On va s'aimer un peu, beaucoup" : France 2 lance la saison 2 le 2 janvier
"Incroyable talent" : Pourquoi ne verra-t-on pas ce soir tous les candidats qualifiés pour les demi-finales ?
TV
"Incroyable talent" : Pourquoi ne verra-t-on pas ce soir tous les candidats...
"The Bridge" : Le nouveau jeu de M6 débarque le 3 janvier en prime
TV
"The Bridge" : Le nouveau jeu de M6 débarque le 3 janvier en prime
"Big Bounce" : La course de trampolines de TF1 démarre le 4 janvier
Programme TV
"Big Bounce" : La course de trampolines de TF1 démarre le 4 janvier
Vidéos Puremedias