• Accueil »
  • News
  • »
  • Nicolas Canteloup est-il allé trop loin dans ses attaques envers Valérie Trierweiler ?
17H45 Le 25/10/12 News 64
Nicolas Canteloup est-il allé trop loin dans ses attaques envers Valérie Trierweiler ?

Nicolas Canteloup est-il allé trop loin dans ses attaques envers Valérie Trierweiler ?

Mardi soir, l'imitateur a consacré l'intégralité de son émission "Après le 20h, c'est Canteloup" à descendre Valérie Trierweiler.

Jusqu'où un humoriste peut-il aller ? C'est la question qui peut se poser suite à la diffusion mardi soir d'un numéro d'"Après le 20h c'est Canteloup" sur TF1. Durant les sept minutes d'émission, Nicolas Canteloup n'a quasiment eu qu'une cible : Valérie Trierweiler. Souvent moquée pour son caractère autoritaire ainsi que pour sa rivalité avec Ségolène Royal, la première dame est cette fois quasiment insultée, comme le souligne le chroniqueur politique Bruno Roger-Petit sur Le Plus du Nouvel Observateur.

"Une séquence hallucinante, qui finissait par donner la nausée"

Le contributeur du site évoque "une séquence hallucinante, qui finissait par donner la nausée". Il faut dire que Nicolas Canteloup, dans la peau de Ségolène Royal, a commencé par évoquer le livre "La Frondeuse", écrit par Christophe Jakubyszyn, nouveau chef du service politique de la chaîne et menacé d'un procès en diffamation. "Ce livre, c'est une femme mariée qui hésite entre trois hommes, un président de la République, Patrick Devedjian et accessoirement son mari. Cela s'appelle la Frondeuse, mais ça aurait pu s'appeler aussi la Marie couche-toi là, la Voleuse de mari, la Nympho peut être..." plaisante l'humoriste.

Nikos Aliagas, lui, bien que dans son rôle, semble gêné par les vannes de son camarade. Dans une séquence suivante, Nicolas Canteloup présente Valérie Trierweiler infidèle aux côtés de Jean-Louis Borloo et qualifiée de "chaudasse". Puis, c'est dans une fausse émission intitulée "Ségolène je te hais, l'émission de ceux qui haîssent Ségolène Royal" que se retrouve la compagne de François Hollande parodiée par Nicolas Canteloup. Des attaques d'un mauvais goût et peu drôles.

"Etait-ce vraiment de la caricature ? Non. De l'injure ? Oui, sans aucun doute."

Si quelques personnes sur les réseaux sociaux se sont indignées du traitement réservé à Valérie Trierweiler hier soir sur TF1, Bruno Roger-Petit dénonce dans son papier les attaques de l'humoriste. "On se demande même comment une telle charge, aussi incroyable de violence, de vulgarité et d'obscénité a pu être livrée, telle quelle, aux téléspectateurs de TF1, à une heure de très grande écoute" s'interroge-t-il. "Était-ce vraiment de la caricature ? Non. De l'injure ? Oui, sans aucun doute" ajoute-t-il.

"Elle a été injuriée, voire diffamée, intuitu personae, à raison de faits qui ne sont pas établis et qui, en outre, relèvent de toutes façons de sa seule vie privée. Quoi que l'on puisse juger de son rôle public, le procédé est insupportable" explique Bruno Roger-Petit. Pour lui, Nicolas Canteloup "s'est livré à la destruction méthodique d'une personne en s'en prenant à sa dignité, son intimité et sa vie privée". Le chroniqueur politique souhaite des excuses de la part de l'humoriste mais semble néanmoins conforté dans l'idée que ce lynchage n'est pas lié à des relations tendues entre Valérie Trierweiler et TF1.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial68
  • Incroyable !5
  • Prévisible11
  • Déprimant48
  • Rien à faire14


Plus sur
Nicolas Canteloup

LANCER LE DIAPORAMA
Affaire Théo : Nicolas Canteloup présente ses excuses en direct sur Europe 1

L'humoriste a présenté ses excuses en direct dans sa chronique quotidienne sur Europe 1.

"Affaire Théo" : Malaise à Europe 1 après un sketch de Nicolas Canteloup

La société des rédacteurs d'Europe 1 s'est indignée d'un sketch de l'humoriste assimilant le viol présumé...

Hommage de Canteloup aux disparus de 2016, "Elkabbach, Morandini et Hanouna"

Ce matin, François Hollande a rendu hommage aux disparus... d'Europe 1.

Europe 1 : Nicolas Canteloup envoie Jean-Pierre Elkabbach en maison de retraite

L'humoriste s'est moqué ce matin du départ du journaliste de la matinale d'Europe 1.

Les invités de l'après-débat de TF1 taclent le débrief de Nicolas Canteloup

En plateau, les invités d'Anne-Claire Coudray n'ont pas vraiment goûté la prestation de l'humoriste de TF1.



Voir toute l'actualité sur Nicolas Canteloup


comments powered by Disqus
l'infoen continu
25/02 "The Voice" 2017, épisode 2 : "Soprano, tu pourrais appuyer ma candidature ?"
25/02 "The Wall" : puremedias.com a assisté au nouveau jeu événement de TF1
25/02 César 2017 : Le coup de gueule de François Ruffin
25/02 Audiences : La saison 3 des "Princes de l'amour" signe un bilan en baisse
25/02 César 2017 : La performance réussie de Jérôme Commandeur en maître de cérémonie
25/02 Audiences : Bilan positif pour "Dites-le à Baba" sur C8
25/02 Palmarès des César 2017 : "Juste la fin du monde", "Divines" et "Elle" grands gagnants
25/02 Audiences access : "Money Drop" leader, "C à vous" devant "Dites-le à Baba", record pour "Le Grand Journal"
25/02 Audiences : Le téléfilm de France 2 plus fort que "Stars sous hypnose", les César 2017 faibles
24/02 10 ans d'Harry Roselmack dans "Sept à Huit" : TF1 célèbre son "Paris Match de la télévision"
24/02 Florian Philippot : "L'AFP est en guerre face à l'anti-système que nous sommes"
24/02 "Putain !" : La réaction géniale d'une journaliste de franceinfo après un juron à l'antenne
24/02 Access : Le grand bilan du début d'année 2017
24/02 France 5 met ses visages à l'honneur dans des bandes-annonces décalées
24/02 Suite de "Love Actually" : Emma Thompson explique son absence
24/02 Nominations aux César 2017 : "Elle" et "Frantz" dominent, Virginie Efira face à Isabelle Huppert
24/02 "Gilmore Girls" : Lauren Graham star de la nouvelle série "Linda from HR" pour Fox
24/02 Vincent Bolloré fait l'objet d'une enquête pour "manipulation de marché" en Italie