"15 minutes pour convaincre" : Le CSA met en garde Jean-Luc Mélenchon

Partager l'article
Vous lisez:
"15 minutes pour convaincre" : Le CSA met en garde Jean-Luc Mélenchon
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon © Abaca
Le régulateur prévient aujourd'hui le candidat que France 2 n'aura pas à lui offrir de temps de parole compensatoire s'il refuse de participer à l'émission politique de jeudi soir.

Le CSA tape du poing sur la table face à Jean-Luc Mélenchon. Alors que le candidat à la présidentielle souffle depuis plusieurs semaines le chaud et le froid concernant sa participation à l'émission politique de France 2 diffusée ce jeudi soir, le régulateur de l'audiovisuel l'incite fermement cet après-midi à se décider de manière définitive.

À lire aussi
"Y-a-t-il une limite à la télé ?" : Jean-Luc Mélenchon saisit l'Arcom contre Cyril Hanouna
Politique
"Y-a-t-il une limite à la télé ?" : Jean-Luc Mélenchon saisit l'Arcom contre Cyril...
"La place du Mistral est vouée à la déconstruction" : Marseille se prépare à la fin de "Plus belle la vie"
Politique
"La place du Mistral est vouée à la déconstruction" : Marseille se prépare à la...
"Il est à visage découvert !" : Jean-Luc Mélenchon réagit au clash entre Cyril Hanouna et Louis Boyard
Politique
"Il est à visage découvert !" : Jean-Luc Mélenchon réagit au clash entre Cyril...
Midterms 2022 aux Etats-Unis : Quel dispositif sur les chaînes info françaises ?
Politique
Midterms 2022 aux Etats-Unis : Quel dispositif sur les chaînes info françaises ?

Dans un communiqué, le Conseil supérieur de l'audiovisuel estime ainsi qu'"en l'absence de confirmation explicite par l'ensemble des candidats de leur présence, il apparaît nécessaire, à 48 heures de l'émission, que la liste des participants soit désormais clairement et définitivement établie". Dans la foulée, l'institution présidée par Olivier Schrameck met en garde le candidat de la "France insoumise" sans le nommer contre un refus de dernière minute en rappelant "que toute renonciation tardive ne pourrait donner droit pour le candidat concerné à une compensation sur les antennes des médias qui diffuseront l'émission". Autrement dit, si Jean-Luc Mélenchon refuse de participer à "15 minutes pour convaincre" jeudi, la chaîne publique n'aura pas à lui offrir du temps de parole compensatoire.

Toujours pas de confirmation de sa participation

Depuis plusieurs mois, Jean-Luc Mélenchon joue au chat et à la souris avec France Télévisions. S'il n'a pas protesté publiquement après l'annonce par France 2, fin février, de l'organisation d'un débat le 20 avril pour lequel la chaîne affirmait avoir reçu l'accord de tous les candidats, le responsable politique a brusquement fait savoir le 28 mars dernier qu'il ne souhaitait finalement pas y participer.

Face au refus de Jean-Luc Mélenchon, rejoint par Emmanuel Macron, France 2 a finalement décidé d' abandonner le 5 avril la formule du débat au profit d'une succession de "grand oraux" individuels de 15 minutes. Après plusieurs rencontres avec les équipes des candidats, France 2 a dévoilé aujourd'hui dans un communiqué l'ordre de passage des candidats, précisant au passage que "le déroulé de l'émission a été acté par les représentants des 11 candidats".

Que neni aux dires de l'équipe de Jean-Luc Mélenchon ! Cité sur Twitter par un journaliste du Monde, son directeur de campagne, Manuel Bompard, a fait savoir que la venue de Jean-Luc Mélenchon jeudi n'était en rien confirmée pour l'instant. A en croire son bras droit, le candidat à la présidentielle attendrait toujours des "garanties écrites" de France 2 concernant "les conditions de répliques en cas de nouveaux éléments de polémiques électorales".

Conseil supérieur de l'audiovisuel
Conseil supérieur de l'audiovisuel
Diversité à la télévision : Bonnet d'âne pour les chaînes info
L'Arcom exhorte YouPorn et RedTube à bloquer leur accès aux mineurs dans un délai de 15 jours
Florian Philippot réclame plus de temps de parole, le CSA estime sa demande injustifiée
Anti-vaccins traités de "connards" par Thierry Moreau : Le CSA ne relève aucun manquement de RMC
Voir toute l'actualité sur Conseil supérieur de l'audiovisuel
Autour de Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • France Télévisions
  • France 3
  • CNews
  • C8
  • Arte
  • NRJ 12
  • France 5
  • TMC
  • TFX
  • France 4
  • Aurélie Filippetti
  • Christine Kelly
  • Françoise Laborde
  • CStar
  • Médiamétrie
l'info en continu
Quelles sorties sur Amazon Prime Video en décembre 2022 ?
SVOD
Quelles sorties sur Amazon Prime Video en décembre 2022 ?
"Prodiges" : Une jurée fait son retour dans la saison 9 à compter du jeudi 22 décembre sur France 2
Programme TV
"Prodiges" : Une jurée fait son retour dans la saison 9 à compter du jeudi 22...
"Qui veut être mon associé ?" : Xavier Domergue écarté, Blaise Matuidi en guest... Les nouveautés de la saison 3
TV
"Qui veut être mon associé ?" : Xavier Domergue écarté, Blaise Matuidi en guest......
Audiences : Records historiques pour Puremédias
Business
Audiences : Records historiques pour Puremédias
Fin de Tunisie/France coupée sur TF1 : La chaîne écrit à la FIFA pour "déplorer un préjudice pour ses téléspectateurs"
TV
Fin de Tunisie/France coupée sur TF1 : La chaîne écrit à la FIFA pour "déplorer un...
Mylène Demongeot est morte
Cinéma
Mylène Demongeot est morte