"C à vous" : La profonde colère de Robert Badinter face aux appels à la violence contre Emmanuel Macron

Partager l'article
Vous lisez:
"C à vous" : La profonde colère de Robert Badinter face aux appels à la violence contre Emmanuel Macron
Robert Badinter était l'invité de "C à vous". © France 5
L'ancien garde des Sceaux était l'invité hier soir de l'émission de France 5.

Furieux. Hier soir, Anne-Elisabeth Lemoine recevait dans "C à vous" sur France 5 l'ancien ministre de la Justice sous la présidence de François Mitterrand, Robert Badinter. Avec l'ex-garde des Sceaux, la présentatrice et ses chroniqueurs sont revenus sur les 75 ans de la libération d'Auschwitz. Ils ont également évoqué l'actualité politique française, dont notamment les mouvements sociaux liés à la protestation contre la réforme des retraites.

À lire aussi
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

"Je veux vous poser une question sur le climat politique et social actuel, une époque qui est à la haine. Insultes et menaces se répandent sur les réseaux sociaux. Des violences symboliques contre les élus et le chef de l'Etat. La semaine dernière, il y a eu des retraites aux flambeaux où l'effigie d'Emmanuel Macron est brandi au bout d'une pique", a lancé Patrick Cohen, en montrant des images illustrant ses propos.

"La mort n'est pas compatible avec nos idéaux !"

Des séquences qui ont provoqué l'ire de Robert Badinter : "Rien n'excuse ! Rien n'excuse de telles violences ! Non pas physique encore, mais verbales. Rien ! La démonstration de la représentation d'une tête au-dessus d'une pique ! Ce n'est rien d'autre que la continuité de la guillotine". "Pour moi, à mes yeux, c'est absolument, totalement condamnable ! On ne peut pas admettre dans la République française que quelque homme politique que ce soit, qu'on mette sa tête au bout d'une pique !", a lâché, furieux, celui qui a fait voter l'abolition de la peine de mort. Et d'ajouter : "Avec ce que cela signifie, ce n'est pas admissible ! Je le dis du fond du coeur. Il n'y a aucune cause qui justifie ça ! Aucune !"

"Mais comment ? Mais comment ? Mais qu'est-ce que c'est qu'une démocratie, sinon qu'un état de droit respecté par tous ! Qu'est-ce que c'est que la violence ?! Nous vivons un temps où nous avons toutes les possibilités. Je vous le dis, d'autant plus que je suis sorti complètement de la vie politique !", a enchaîné Robert Badinter, la voix tremblante. Et de poursuivre : "En démocratie, la première évidence est le refus de la violence physique. Vous avez toutes les libertés (...) mais pas la violence physique, pas l'agression des êtres humains, pas non plus la symbolique qui est celle de la mort ! Parce que la mort n'est pas compatible avec nos idéaux !". puremedias.com vous propose de visionner la séquence à partir de 18'10.

Robert Badinter
Robert Badinter
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
m'enfin38

Mr Badinter nous remet la vérité en fasse, Il faut écouter et réééécouter ce qui est dit écrits retrouver en cassette chez les Arabes!!! ça fait peur!!!



Ysabel

aujourd'hui, SI



Ysabel

Ahhhhh les brillantes interventions de l'oeil....... comment s'en passer, elle sont tellement spirituelles.........



Spontex

"Manifesté sans débordement", alors.



Knightley

"Manifesté calmement"
Oxymore



Knightley

Un socialiste donc révolutionnaire, socialiste qui qualifiaient De Gaulle de dictateur, soutenait Mai 68, le Che, qui a été ministre de la République française, République née de la Terreur, de deux Revolutions violentes, et qui est contre la violence contestataire. Tout est logique madame...



La Sardine

Non, certainement pas, il n'y a rien de pire que ça. Mais peut on interroger quelqu'un si on évacue systématiquement les questions gênantes ou polémiques ? Ça n'a aucun intérêt, c'est du cirage de pompes.



La Sardine

Voila exactement, merci pour ce bel exemple. C à vous c'est l'archétype de la télévision ou le "prêt à penser" est la plus visible.

Mais contrairement à ce qu'ils pensent, le téléspectateur n'est pas idiot : il constate que en effet certains sujets ne sont jamais abordés, certaines questions ne sont jamais posées dans certains petits milieux. Quelque part, c'est intéressant.



Dotv

"Vous êtes remonté très loin dans le temps dîtes-moi" ?? C'est simplement sur son parcours de vie , loin , pas loin , peu importe .

Vous aviez vous peut etre 2 ans en 1972 , mais lui en avait 44 , ce n’était pas un jeunot qui démarrait .



A French is back

Déjà je ne vénère personne. Ensuite je t'invite moi-même à me donner des exemples d'apologie de la guillotine. Enfin je ne pense pas avoir de leçon à recevoir de quelqu'un qui est pour la peine de mort.



Spontex

S'ils avaient manifesté calmement, il n'y aurait eu aucun problème.



Jon75

C'est clair, après la gauche de Mitterand a eu des noirceurs plus ou moins visibles, comme le cas du sang contaminé, etc.



The Eye

Je ne fais aucune distinction entre la Révolution et la guillotine. Les deux vont ensemble. La guillotine fut l'un des éléments clés de cet événement, impossible de passer outre.
Au passage, tu as la mémoire courte. Je t'invite à lire quelques-unes des interventions des hommes politiques de gauche (pléonasme) que tu vénères. Tu verras comment ils appréhendent ou ont appréhendé ce massacre.



Dotv

Demander voir supplier miterrand d'amnistier un homme (le directeur de la société des talcs mohrange ) après avoir été son avocat alors que la justice l'avait condamné , y'a pas de quoi être fier .



A French is back

La guillotine n'a pas été inventée sous la Révolution, hein. La République française a pour origine cette révolution, le 14 Juillet on fête soit la prise de la Bastille, soit la Fête de la Fédération (1790). Il n'est pas question de fêter un génocide ou la guillotine..



Jon75

Je viens de voir l'article par rapport à cette affaire horrible, c'était chaud ce qui s'est passé, je ne dis pas que Badinter et Mitterand ont fait de belles choses en dehors de l'abolition de la peine de mort.



Dotv

Va dire ca aux 36 familles victimes du talc mohrange .



Dotv

Par exemple lui poser une question sur l'affaire du talc mohrange qui a tué 36 enfants afin de voir s'il se sentirait autant a l'aise sur ce sujet que sur celui de la peine de mort , juste histoire de voir.



Dotv

En tout cas il est bel et bien concerné par le denouement de l'affaire du talc morhange avec la complicité de miterrand a l'epoque , quelle honte cette histoire , la preuve il n'en parle jamais .



The Eye

Je te parle de 1989.
C'était pharaonique.



A French is back

C'est donc la gauche qui a fait du 14 Juillet jour de fête nationale? Première nouvelle!



The Eye

Qui a fait du bicentenaire une véritable fureur commémorative, je te le demande ?
J'suis désolé, mais j'attends un minimum de cohérence de la part des gens et notamment de nos politiques.
La révolution, c'est la guillotine, c'est un massacre de plusieurs centaines de milliers d'innocents.
C'est un génocide.
Et le gars qui souscrit à ce symbole depuis qu'il est né vient soudainement nous dire tout penaud que la guillotine, c'est pas bien.



Dotv

Badinter , il ferait mieux de se taire ...
Et puis pour info robert , en 1789 les citoyens ne demandaient que de manger a leur faim , un ptit bout de pain en plus , et tout en haut personne ne les a entendu , on connait la suite , malheureusement 231 ans après , on en est toujours au meme point , a se foutre royalement des citoyens .



A French is back

J'ai déjà tout dit dans ma première réponse.



The Eye

Dans ce cas, faut pas m'interpeller.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
Justice
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
Programme TV
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
TV
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
TV
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Séries
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
SVOD
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
Vidéos Puremedias