"C dans l'air" : Caroline Roux présente à puremedias.com le nouveau décor de l'émission

Partager l'article
Vous lisez:
"C dans l'air" : Caroline Roux présente à puremedias.com le nouveau décor de l'émission
Caroline Roux et Axel de Tarlé sur le nouveau plateau de "C dans l'air"
Caroline Roux et Axel de Tarlé sur le nouveau plateau de "C dans l'air" © Nathalie Guyon / FTV
L'émission phare de décryptage de France 5 fait peau neuve dès ce soir avec Caroline Roux aux commandes.

Nouveau générique et nouveau décor. Après six ans de bons et loyaux services, l'équipe de "C dans l'air" a dit adieu ce week-end à son plateau, pour proposer dès ce soir à ses téléspectateurs sur France 5 un nouvel écrin dans lequel débattront quatre invités en direct, sous la houlette de Caroline Roux. Le sujet abordé ce soir ? Le grand débat national et les pistes envisagées par le gouvernement pour la suite. Interrogée par puremedias.com, la journaliste évoque les principaux chantiers de son émission, qui est le rendez-vous de la chaîne le plus suivi chaque jour.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

Propos recueillis par Christophe Gazzano.

"C dans l'air" adopte de nouveaux habits dès ce soir. Quels sont les principaux changements ?
On laisse plus de place à l'image. C'est un décor assez spectaculaire, plus moderne, qui donne quelque chose de plus statutaire à l'émission, qui est vraiment le prime de France 5. Le programme garde malgré tout son côté modeste : ce n'est pas du divertissement, on ne casse pas nos codes. C'est un décor qui redonne du souffle à l'émission, qui nous ressemble un peu plus à Axel de Tarlé (qui présente "C dans l'air" le samedi) et à moi. Le plateau est un peu clos, ce qui permet de garder la parole, de donner une ambiance un peu particulière.
Le générique, la musique changent également, tout comme le logo. C'est un gros changement pour "C dans l'air" où on fait des modifications la main tremblante, comme pour toutes les émissions qui sont devenues des institutions. On a aussi retravaillé la lumière pour que ce soit moins glacé. En revanche, il y a des choses qui restent : le code couleur de "C dans l'air" et la table, ainsi que les tabourets, comme une espèce de fétichisme (sourire). C'est une émission où le fond compte plus que la forme, ça restera le cas, mais on s'est dit qu'on allait rendre la forme plus agréable et je pense que c'est vraiment très réussi.

Combien "C dans l'air" compte-t-il d'intervenants au total ?
De tête, je dirai que nous avons un fichier de 200 noms et il y en a une cinquantaine qui sont plus récurrents que les autres.

Ils ont dit
"Les émissions sans femmes sont toujours vécues par nos équipes comme un échec"
Caroline Roux

Un chantier avait été entrepris pour inviter plus de femmes autour de votre table. Y a-t-il eu des progrès ?
Nous comptons environ 35% d'invitées, cela a été salué par le CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel, ndlr). J'ai été très fière qu'on fasse un peu figure de modèle, parce qu'on s'est battus pour cela et on continue de se battre. Ce n'est cependant pas satisfaisant, j'adorerais me rapprocher de la parité. Ce soir, nous aurons deux femmes en plateau. Quand on n'en a qu'une, on n'est pas contents, et désormais, les émissions sans femmes donnent lieu à un débrief derrière pour savoir pourquoi on a échoué. C'est toujours vécu par nos équipes comme un échec. Ca nécessite un vrai volontarisme de notre part. Les mentalités sont difficiles à changer, il y a des domaines où il y a moins de femmes, mais on y arrive et c'est un peu bête ce que je vais dire, mais quand on veut, on peut, et je vous assure que la volonté, on l'a.

Dans les sujets traités à l'antenne, veillez-vous à un équilibre entre les thématiques nationales et internationales ?
Oui. Dans la semaine, on aime bien aller voir ailleurs au moins une fois quand l'actualité ici ne nécessite pas qu'on s'y attarde. On préférera toujours faire une bonne émission "Brexit" qu'une 15e émission "Gilets jaunes".

Justement, n'avez-vous pas l'impression d'en avoir trop fait autour de la thématique des Gilets jaunes ?
Non, mais on veille à ne pas trop tirer à la ligne. On essaye toujours d'apporter du contenu, trouver un sujet qui tienne sur trois reportages et 1h10 de débat. Tous les sujets ne s'y prêtent pas. Par exemple, ce soir, je n'ai pas l'impression de faire une émission "Gilet jaune". Je vais faire une émission politique sur un président qui essaie de sortir d'une crise et qui utilise les leviers institutionnels, avec tous les problèmes que cela pose.

Ils ont dit
"Un nouveau prime consacré à la tentation populiste en Europe"
Caroline Roux

Un nouveau prime de "C dans l'air" est prévu dans les prochaines semaines sur France 5. Pouvez-vous nous en dire plus ?
On a mélangé tout ce qui fait le succès de "C dans l'air" dans un film de 90 minutes qui sera consacré à la tentation populiste en Europe, avec à la fois des entretiens que j'ai menés avec de grandes figures européennes, de l'expertise avec les récurrents de "C dans l'air", et du reportage, qui est la marque de fabrique de l'émission.

Cela signifie-t-il qu'il n'y aura pas de débat en plateau, contrairement au précédent prime ?
Je ne pense pas. La dernière fois, on s'est rendu compte que tout avait été dit dans le sujet et qu'on avait été un peu redondants. On a donc décidé de laisser plus de place au reportage.

Enfin, savez-vous si "C dans l'air" restera à l'antenne tout cet été ?
Oui. "C dans l'air" est à l'antenne et en direct toute l'année. Nathalie Darrigrand (directrice des programmes de France Télévisions, ndlr) a l'habitude de dire que c'est le "20 Heures" de France 5. Un "20 Heures", ça ne s'arrête pas pendant les vacances, "C dans l'air" non plus.

Le nouveau plateau de "C dans l'air" conçu par Franck Fellemann
Le nouveau plateau de "C dans l'air" conçu par Franck Fellemann © Nathalie Guyon/FTV
C dans l'air
C dans l'air
"C dans l'air" de retour ce soir en prime sur France 5
Audiences : "C dans l'air" au plus haut sur France 5
Audiences : Les Gilets jaunes boostent fortement "Le 19/20" régional, "C dans l'air" à nouveau au plus haut
Voir toute l'actualité sur C dans l'air
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
EiffelNord

Dans le passé, y avait des émissions centrées sur la société, la consommation, l'environnement, l'étranger... et même la science !



EiffelNord

J'ai un gros doute :

35% de femmes invitées (c'est-à-dire - selon moi - sur la liste totale des personnes invitées au moins 1 fois dans l'année) mais les plus récurrents sont très majoritairement des hommes ... pas sûr que le taux de participation moyen des femmes sur l'ensemble des émissions... soit de 35%, je penche au final pour moins (autour de 20%).

Pour l'instant j'ai pas accroché au décor et à l'habillage.
Avec un problème : les messages de téléspectateurs frôlant trop maintenant le bas de l'écran, ils sont parfois coupés sur certaines télés et même sans ça sont moins agréables à lire (jeux de police et de couleurs).

Par contre, y a une sorte de "dérive" de plus en plus importante dans l'émission qui ne cherche plus (elle le faisait avant de "tendre vers l'équilibre" même si elle était loin avec au moins 1 ou + contradicteurs de la doxa) l'équilibre des opinions.



Blutch
l 'excellentissime Catherine Nayl n 'est plus invitée


J'en ai recraché mon café tellement cette femme n'avait que peu d'intérêt. Mais c'est pas la seule cela dit. Content qu'elle soit moins sur le devant de la scène. Et je précise avant qu'on ne me tombe dessus que c'est pas parce qu'elle est de droite.
De toute manière cette émission surtout lorsqu'elle parle politique ou économie soit allez 80% du temps a un cercle assez fermé d'intervenant. Et c'est assez déplorable.



Vanessa Ritchi

Ils en ont fait des tonnes sur les gilets jaunes ou BENALLA ...Pas assez de sujets économiques qui concernent tout le monde mais beaucoup de sujets trop politico buzz français ...Les experts en plateau sont les meme que l 'on voit partout encore et encore ...Elle est obsédée par la parité ..mais par contre l 'excellentissime Catherine Nayl n 'est plus invitée !



Spontex

Très bonne émission ce soir !
M. Macron est donc une bête politique

blt

Trop de sujets politiques ,même s'il y a presque jamais d'élus ,il faut plus sur la société,scientifique et de l'étranger !
Il y a aussi l'émission c a dire ,juste avant qui partage le studio



LeMoi

Il faudrait peut-être changer l'image de la fiche de l'émission, celle qui apparaît en fin d'article...



La Sardine

Sympathique !

On apprécie l'échec pour les émissions sans femmes. Super, bravo ! Et merci pour les hommes qui ont eut le mauvais goût de naître mâle.

On apprend aussi qu'en matière de parité, C dans l'air est un exemple ??? Ha bon ??? 1, la parité n'est pas respectée et 2. C dans l'air a pendant longtemps été le très mauvais exemple à ne pas suivre, donc un peu de modestie sur ce sujet.

Bravo de rester en direct l'été, c'est suffisamment rare pour être signalé. C'est une marque de respect vis à vis des téléspectateurs.

Un bémol : la présence des mêmes éditorialistes de politique politicienne qui n'intéressent personne. Commenter les intrigues des appareils politiques est à la portée de n'importe qui et s'apparente au journalisme de Voici & Closer. Ces gens la commentent beaucoup et ne voient jzmais rien venir. On préférerait plus d'intervenants capables d'intervenir sur le plan technique.

Donc bref, bon programme qui a pas mal évolué depuis le départ qui avait un temps un côté talk show. Longue vie au programme !



FlorentF

J'ai du mal à voir ce qu'il y a de spectaculaire et moderne là. Le contour est visuellement chargé.
Cela aurait pu être bien de plus l'ouvrir vers l'extérieur, pour moins donner l'impression qu'ils parlent entre eux. Mais comme elle le dit, le fond est plus important que la forme pour cette émission.



Marc Paget

Oui, on dirait la nouvelle salle des fêtes de l'Elysée...



Minimum

Elle n'est pas rousse ?



Emrata.

Enfin ! Faudra voir en vidéo, j'ai peur que ce soit un peu trop froid et "ambiance JT", mais il fallait vraiment ce rafraîchissement...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"France-Soir" : Les journalistes licenciés économiquement après un mois et demi de grève
Internet
"France-Soir" : Les journalistes licenciés économiquement après un mois et demi de...
"L'amie prodigieuse" : France Télévisions diffusera la série évènement italienne
Séries
"L'amie prodigieuse" : France Télévisions diffusera la série évènement italienne
"Dix pour cent" : Gérard Depardieu, Sigourney Weaver et Sandrine Kiberlain pressentis dans la saison 4
Séries
"Dix pour cent" : Gérard Depardieu, Sigourney Weaver et Sandrine Kiberlain...
"Le Cercle Séries" : Un nouveau magazine dédié aux séries dès le 18 novembre sur Canal+
TV
"Le Cercle Séries" : Un nouveau magazine dédié aux séries dès le 18 novembre sur...
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Vidéos Puremedias