"C'était l'enfer !" : La rédaction du "Figaro" paralysée par une panne internet

Partager l'article
Vous lisez:
"C'était l'enfer !" : La rédaction du "Figaro" paralysée par une panne internet
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
"Le Figaro" © "Le Figaro"
Les journalistes n'ont pas eu accès à leurs logiciels de rédaction pendant cinq heures. La couverture de l'actualité en a été affectée.

Pendant une demi-journée, la rédaction du "Figaro" est retournée à l'âge de pierre. À 10h30 ce jeudi matin, les systèmes informatiques de l'entreprise ont été rendus inopérants par une simple coupure internet. Pendant plusieurs longues heures, les journalistes ont non seulement perdu l'accès à internet, mais aussi à leurs boîtes mails ainsi qu'à leurs téléphones fixes.

À lire aussi
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives" avec Lagardère pour racheter "Paris Match"
Presse
Bernard Arnault ("Le Parisien", "Les Échos"), entre en "négociations exclusives"...
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour une couverture exceptionnelle en hommage à Edward Enninful
Presse
Kate Moss, Naomi Campbell, Miley Cyrus... : "Vogue" réunit 40 de ses icônes pour...
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres désormais sans "contre-pouvoir interne"
Presse
"JDD" et "Paris Match" : Les sociétés des journalistes dissoutes, les deux titres...
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille Pascal Praud pour ses prises de position sur le climat
Presse
"Être climatosceptique en 2024 ? Effarant" : Dominique Seux (France Inter) étrille...

La couverture de l'actualité sur "lefigaro.fr" a été fortement impactée. Les deux outils utilisés pour rédiger des articles ont, là encore, été rendus indisponibles. Une situation délicate pour le premier site d'information français qui comptait en novembre 34 millions de visiteurs uniques selon l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM). "C'est la première fois qu'on voit une telle panne, c'était l'enfer, tout le monde a dû travailler sur Word", râle une rédactrice auprès de puremédias.com.

Timing malheureux

L'accès à internet a finalement été progressivement rétabli aux environs de 15h. Si les services du site ont pu reprendre leur activité classique après ces quelques heures d'interruption, les équipes travaillant sur le quotidien papier doivent rédiger un journal entier en seulement quatre heures. "Heureusement, les rédacteurs avaient commencé à écrire leurs articles à côté", souligne Anne Pican, l'éditrice du "Figaro" et du "Figaro Madame".

La pagination du quotidien était déjà relativement "condensée" en raison du manque du petit nombre d'encarts publicitaires pendant la période des fêtes. La direction de la rédaction n'a donc pas eu la nécessité de réduire encore davantage la taille de l'édition du 30 décembre.

A LIRE AUSSI : "'Les Echos' : Les salariés et la direction en plein bras de fer"

Au sein du journal, tous s'accordent à dire que la panne est tombée au mauvais moment. Une bonne partie des journalistes, cadres de la rédaction et des responsables du service informatique étant en vacances. L'incident aura au moins eu pour mérite de mettre en lumière la "dépendance aux fournisseurs d'accès à internet" de l'entreprise. Si elle sait se protéger des coupures de courant grâce à un générateur de secours, pour les coupures Internet, c'est une autre histoire. Une faiblesse que "Le Figaro" pourra prendre en compte avant son déménagement hors du Boulevard Haussmann prévu pour le début d'année prochaine.

Le Figaro
Le Figaro
Le groupe Le Figaro annonce 30 millions d'euros d'investissement dans sa transformation
Europe 1 s'offre deux signatures du "Figaro" dans sa matinale
"Une mainmise culturelle" : "Le Figaro Magazine" accuse l'audiovisuel public d'être "à gauche toute"
Voir toute l'actualité sur Le Figaro
Autour de Le Figaro
  • Étienne Mougeotte
  • Serge Dassault
  • Ivan Rioufol
  • Yves Thréard
  • Le grand jury
  • Alexandre Adler
l'info en continu
Les Enfoirés 2024 : Voici la liste de toutes les chansons du concert
TV
Les Enfoirés 2024 : Voici la liste de toutes les chansons du concert
"C'est une histoire de gros sous..." : Arthur Dupont regrette l'arrêt brutal des "Petits meurtres d'Agatha Christie" sur France 2
TV
"C'est une histoire de gros sous..." : Arthur Dupont regrette l'arrêt brutal des...
"C'est un risque que nous prenons" : Maxime Saada assume "pleinement les débordements" de Cyril Hanouna dans "TPMP"
TV
"C'est un risque que nous prenons" : Maxime Saada assume "pleinement les...
"Les Enfoirés 2024" : Ycare, Santa, Yvon Demol, Gaëtan Roussel... Qui sont les 6 nouvelles recrues de la troupe ?
TV
"Les Enfoirés 2024" : Ycare, Santa, Yvon Demol, Gaëtan Roussel... Qui sont les 6...
"C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la campagne de LFI utilisant l'image Nathalie Saint-Cricq
TV
"C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la...
Santa nouvelle recrue des Enfoirés : "J'ai été prise d'émoi de les voir reprendre ma chanson 'Popcorn salé'"
Interview
Santa nouvelle recrue des Enfoirés : "J'ai été prise d'émoi de les voir reprendre...