"Charlie Hebdo" : 83 millions d'euros de chiffre d'affaires en deux ans

Partager l'article
Vous lisez:
"Charlie Hebdo" : 83 millions d'euros de chiffre d'affaires en deux ans
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
83 millions d'euros de chiffre d'affaire réalisé entre 2015 et 2016
83 millions d'euros de chiffre d'affaire réalisé entre 2015 et 2016 © Abaca
Après l'attentat de 2015, les ventes du journal satirique se sont envolées. "BFM Business" s'est intéressé à la gestion de ces recettes.

Toujours au centre de l'attention. Près de trois ans après l'attentat qui a décimé sa rédaction et provoqué un mouvement de solidarité qui lui a permis d'engranger des recettes considérables, où en est "Charlie Hebdo" financièrement ? Selon "BFM Business", le journal satirique a réalisé 83 millions d'euros de chiffre d'affaires en deux ans, pour un résultat net de 16,9 millions d'euros. Malgré ce profit impressionnant, aucun dividende n'a été distribué. Et entre les objectifs affichés par la direction en 2015 et le résultat final, il y a une légère différence.

À lire aussi
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro Magazine" après un article sur l'audiovisuel public
Presse
"Une opération de dénigrement" : Passe d'armes entre Radio France et "Le Figaro...
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos indignes" de Rachida Dati sur RTL
Presse
"La ministre de la Culture sort de son rôle" : "Libération" dénonce les "propos...
"Le Monde" : Xavier Niel cède une partie de ses parts à un fonds indépendant
Presse
"Le Monde" : Xavier Niel cède une partie de ses parts à un fonds indépendant
"Peut-être que ce mariage CNews-BFMTV a créé une certaine confusion" : Un an après son lancement, "Factuel" s'est déclaré en cessation de paiement
Presse
"Peut-être que ce mariage CNews-BFMTV a créé une certaine confusion" : Un an après...

Ainsi, la fondation qui devait voir le jour pour défendre "le dessin de presse", ou encore pour "enseigner la liberté d'expression à l'école" est toujours dans les cartons. Même constat pour l'ouverture du capital aux salariés, promise par la direction, mais pas encore réalisée. Cette demande avait déclenché un conflit entre les responsables et 11 salariés de l'hebdomadaire, certains ayant décidé de claquer la porte du journal. Enfin, la version allemande du journal, lancée fin 2016, a été stoppée après seulement un an d'existence, faute d'avoir réussi à convaincre un nombre suffisant de lecteurs. Le nombre d'abonnés, lui, après avoir atteint un pic en février 2015, à 260.000 personnes, est retombé à 50.000 abonnés à l'automne 2016.

Les deux actionnaires en désaccord

Le journal compte aujourd'hui deux actionnaires : Riss, directeur de la rédaction, qui détient 67% des parts et Eric Portheault, directeur général, les 33% restant. Tous deux ont racheté les 40% de capital détenus par Charb, tué dans l'attentat de janvier 2015. Mais les deux responsables sont en désaccord sur la répartition des profits réalisés. L'essentiel - 15 millions sur les 16,9 millions de profits nets - a été versé à une "réserve statutaire obligatoire consacrée au maintien ou au développement de l'entreprise". Cette réserve, à hauteur de 20% minimum du dernier exercice, est prévue par le statut d'entreprise solidaire de presse d'information, que "Charlie Hebdo" a adopté en 2015. Un statut qui prévoit aussi la possibilité de reverser des dividendes ; une solution qui n'a pas été retenue. Riss a voté en faveur de cette répartition des profits, tandis qu'Eric Portheault s'y est opposé. L'actionnaire minoritaire a donc dû s'incliner.

l'info en continu
"On a vite oublié" : Raphaël de Casabianca ("Rendez-vous en terre inconnue") explique pourquoi il refuse de partir avec des personnalités politiques
TV
"On a vite oublié" : Raphaël de Casabianca ("Rendez-vous en terre inconnue")...
Avec l'Euro 2024, TF1 change le jour de diffusion de "Mask Singer"
TV
Avec l'Euro 2024, TF1 change le jour de diffusion de "Mask Singer"
"Vous avez eu la peau de Thomas Isle !" : Pascal Praud surpris de voir Michel Drucker sur Europe 1
TV
"Vous avez eu la peau de Thomas Isle !" : Pascal Praud surpris de voir Michel...
Audiences : Près de 500.000 personnes devant le match de la France en Kings World Cup sur la chaîne Twitch d'Aminematue
Audiences
Audiences : Près de 500.000 personnes devant le match de la France en Kings World...
"Votre question est bête, dingue et outrancière" : Échange électrique entre Marion Maréchal et Sonia Devillers sur France Inter
Politique
"Votre question est bête, dingue et outrancière" : Échange électrique entre Marion...
"Une situation complètement inédite" : Après leur lune de miel, Raphaël refuse de revoir Ludivine dans "Mariés au premier regard"
TV
"Une situation complètement inédite" : Après leur lune de miel, Raphaël refuse de...