"Je m'en vais..." : Après le licenciement de Guillaume Meurice, un humoriste claque la porte de France Inter

Partager l'article
Vous lisez:
"Je m'en vais..." : Après le licenciement de Guillaume Meurice, un humoriste claque la porte de France Inter
Par Benjamin Rabier Rédacteur en chef
Addict aux audiences, Benjamin Rabier a choppé le virus de la télévision grâce à la « Star Academy ». Intrigué par l’envers du décor, il a décidé d’en faire son métier. 20 ans plus tard, s’il ne rate (presque) jamais un prime de « The Voice », il peut vibrer devant une compétition sportive, se passionner pour un documentaire ou dévorer une série en un week-end.
Charline Vanhoenacker soutient Guillaume Meurice à l'antenne de France Inter © France Inter
Quelques minutes après l'annonce du renvoi de Guillaume Meurice pour "faute grave", l'humoriste Aymeric Lompret a annoncé son départ de France Inter.

"Plus Guillaume = plus Aymeric" écrit-il sur X (ex-Twitter). Ce mardi 11 juin 2024, Radio France a officialisé le licenciement pour "faute grave" de l'humoriste Guillaume Meurice après sa blague répétée sur Benyamin Netanyahou - qu'il avait taxé de "sorte de nazi mais sans prépuce" en octobre 2023 - fin avril 2024.

À lire aussi
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de "traiter avec mesure et honnêteté l'actualité électorale"
Radio
Cyril Hanouna sur Europe 1 : L'Arcom rappelle à la station son obligation de...
Valérie Damidot rejoint France Bleu à la rentrée pour présenter un jeu en quotidienne
Radio
Valérie Damidot rejoint France Bleu à la rentrée pour présenter un jeu en...
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati s'énerve au micro de Nicolas Demorand
Radio
"Vous attendez quoi là ? La bonne phrase" : Invitée sur France Inter, Rachida Dati...
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les prises de position politiques des footballeurs et Youtubeurs
Radio
"Tous ces gens là ne sont pas du tout cohérents" : Géraldine Maillet étrille les...

"Plus Guillaume = plus Aymeric"

"Au lieu d'apaiser, il a envenimé la polémique des mois durant, s'est justifiée Sibyle Veil, présidente de Radio France, dans un un mail envoyé au personnel ce matin. Dans son livre et dans ses interventions médiatiques, il a proféré des insinuations non seulement fausses mais gravement préjudiciables à France Inter et à Radio France, allant jusqu'à mettre en doute l'indépendance et l'impartialité de notre travail. Au mépris de l'intérêt du collectif, il a nourri les arguments les plus infondés de nos détracteurs".

À lire aussi : "Il faudra une fois encore m'adapter" : Charline Vanhoenacker réagit au licenciement de Guillaume Meurice pour "faute grave" par Radio France

Suspendu d'antenne depuis plus d'un mois, Guillaume Meurice avait été soutenu par plusieurs humoristes de la bande du "Grand dimanche soir", l'émission animée par Charline Vanhoenacker tous les dimanches depuis septembre 2023. Trois jours après cette mise à pied, en direct sur France Inter, l'humoriste Djamil Le Schlag avait annoncé sa démission. "Perso, je vois pas ce qui est choquant à comparer Netanyahu à une sorte de nazi sans prépuce, a-t-il déclaré sous les applaudissements. Je reviens sur la direction de France Inter. Vous pensez faire peur à qui avec vos menaces de mise à pied ? Perso, je suis un arabe en France, j'ai toujours été menacé de me faire virer. (...) Je vais faire une Lionel Jospin 2002. J'en tire les conclusions en me retirant du service public après l'émission, c'était ma dernière chronique. (...) Dans cette station, je ne me sens plus dans mon 'safe space'"

A lire aussi : "Déloyauté répétée à l'égard de l'entreprise" : Sibyle Veil, présidente de Radio France, justifie le licenciement de Guillaume Meurice

Après s'être également retiré de l'antenne en soutien à son camarade, l'humoriste Aymeric Lompret a fait savoir, dans la foulée de la décision de Radio France de licencier Guillaume Meurice, qu'il quittait également France Inter. "Plus Guillaume = plus Aymeric. Merci pour tout France Inter. Maintenant je m'en vais dépenser l'argent des français" a-t-il écrit.

En fin de semaine dernière, Radio France a notifié par courrier la "rupture anticipée de (son) contrat pour faute grave", a indiqué Guillaume Meurice à l'AFP ce mardi matin alors qu'il était suspendu depuis début mai. C'est la "fin d'un faux suspense", a estimé le principal intéressé.

l'info en continu
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la série "Crossing Lines" avec Marc Lavoine
Personnalités
Mort de l'acteur Donald Sutherland, vu dans "Hunger Games" et sur TF1 dans la...