"Koh-Lanta" 2015, épisode 3 : "On vivait dans la merde !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Koh-Lanta" 2015, épisode 3 : "On vivait dans la merde !"
"Koh-Lanta" 2015
"Koh-Lanta" 2015 © BUREAU233/ALP/TF1
Ce soir, les 18 candidats encore en lice ont découvert ce qu'il allait advenir des bannis. Et leur surprise a été à la hauteur du bouleversement provoqué. Résumé détaillé.


Après un lancement un peu décevant - côté audiences, mais pas côté contenu -, "Koh-Lanta" a repris des couleurs pour son deuxième épisode la semaine dernière. Et cette saison 2015 promet un gros rebondissement ce soir après le bannissement de quatre candidats la semaine dernière. Que va-t-il advenir de Cédric, Sébastien, Jessica et Manon ? Le rapport de forces entre les deux équipes va-t-il être bouleversé ? Comme chaque semaine, puremedias.com vous donne rendez-vous pour suivre et commenter en direct l'émission de ce soir dès 21h.

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

"On a été complètement stupide"

21h12. De retour sur le camp après le conseil, certains rouges regrettent que Marie-Anne ait laissé sa place à Corinne, sauvée de justesse. Le lendemain matin, le moral est au plus bas. "On dépense beaucoup plus de calories qu'on en mange", se lamente Margot, alors que les rouges ont mangé un tiers de la réserve de riz en deux repas. Chantal, elle, s'étonne de "la faiblesse mentale" de Jeff, qui "se plaint énormément", et de Margot. La garde du corps, elle, donne l'exemple aux côtés de Bruno, tandis que Corinne récupère la corvée de riz. "On a été complètement stupide", reconnaît la doyenne. Du coup, il faut se rationner ! Chantal insiste, tout le monde suit sans broncher.

21h17. Pendant ce temps, les bannis s'entraînent une dernière fois au crochet dans l'optique de l'épreuve qui va a priori coûter sa place à l'un d'entre eux. Et l'affrontement a lieu sous le regard des jaunes et des rouges. Après trois jours d'isolement, Manon, Sébastien, Cédric et Jessica débarquent en effet devant leurs coéquipiers. "Vous gagnerez ou vous perdrez à deux : si vous gagnez, vous serez maître de votre destin. Si vous perdez, ça sera beaucoup plus compliqué", prévient Denis. Que de suspense ! Après un parcours où ils doivent déplacer une poutre sur un parcours encombré de noeuds, ce sont Manon et Sébastien qui s'imposent - de peu.

"On vivait dans la merde !"

21h29. Denis annonce alors à Manon et Sébastien qu'ils sont les capitaines des deux nouvelles équipes. Eh oui, on repart de zéro ! Un tirage au sort détermine que Sébastien choisit sa couleur - et donc son campement ! Sébastien reste donc jaune, garde son campement, Manon passe donc rouge et ira donc sur l'autre île. Mais comme elle a perdu, elle a le droit de choisir son premier coéquipier. Elle opte pour Bruno, puis Mélissa, Alban, Chantal, Jessica, Jeff, Loïc et Benoît. De son côté, Sébastien choisit Charlaine, Marc, Christophe, Margot, Cédric, Nessim, Corinne et Isabelle. Et avant de partir, Denis leur annonce qu'un collier d'immunité a été caché sur chacun des deux camps.

21h37. Les anciens rouges devenus jaunes découvrent le camp concocté par Mac, notamment. "C'est magique !", s'emballe Corinne. "Et puis c'est propre ! Nous, je me rends compte qu'on vivait dans la merde", lance même la vendeuse de vêtements. Et comme les jaunes n'ont pas dilapidé leur riz, le repas est relativement copieux et Cédric et Sébastien ont même droit à une double ration. En revanche, les jaunes qui débarquent sur le campement rouge sont moins emballés. "On passe de la carte postale à une punition, presque !", lâche Alban. Mais au delà du paysage, ils sont finalement relativement rassurés face à la grande cabane. Et le repas n'est pas trop frugal grâce à une bonne pêche de crabes. Et après le repas, les ex-jaunes discutent : Loïc dévoile que Marc voulait virer Alban. Une révélation - et quelques autres petites piques - qui ternissent l'image de Marc.

"Ca veut dire quoi 'satiété' ?"

21h45. Le réveil est un peu difficile pour ceux qui ont quitté leur équipe, notamment Alban et Mélissa. D'autant qu'ils ne sont toujours pas remis des révélations sur Marc. Et justement, chez les jaunes, Marc est en mode prof, et donne des cours à Nessim, qui se méfiait un peu de lui avant d'être dans son équipe. Et ce dernier tombe sous son charme, convaincu qu'il va apprendre beaucoup de choses. "Comme quoi l'habit ne fait pas le moine", lance Nessim, qui oublie que tous les candidats sont en maillot de bain. Mais après les cours viennent les choses sérieuses : une bouteille-à-la-mer débarque et Jessica découvre le sens - et la prononciation - du mot "satiété". Un moment digne de "l'ingénue" du Loft 2 !

21h53. A la clé de cette épreuve, un kit de pêche. Si vous avez regardé attentivement le pré-générique, vous savez déjà quelle équipe s'impose... Que de spoilers cette année dans les lancements de l'émission... Les équipes doivent être portées candidat par candidat par quatre candidats qui soutiennent une plateforme. Mais d'obstacle en obstacle, les jaunes accroissent leur avance et décrochent facilement la victoire. Agacé, Jeff donne des coups de poing dans le sable avant de fondre en larmes. Il y tenait, à ce kit de pêche ! Chantal, elle, est furieuse et s'en prend à Melissa, qui a commis une erreur lors du premier passage, erreur qui leur a coûté cher.

"Ca me fait chier de donner à bouffer à ceux qui ont cherché le collier"

22h10. De retour sur leur camp, les jaunes sont aux anges, et Sébastien se félicite d'avoir choisi Nessim lors de la composition des équipes. Marc et Cédric décident de partir directement à la pêche et reviennent avec deux beaux poissons. Côté rouge, on essaie de se changer les idées en se relaxant un peu en mode spa, mais certains, comme Melissa, profitent du calme pour chercher le collier d'immunité. Et il ne lui faut pas longtemps pour mettre la main dessus ! Mais de retour sur le camp, Chantal l'entend en bougeant un sac et se confie (pas très discrètement) à Jeff. Elle sait que le collier a été trouvé - elle ne sait juste pas à qui est le sac et avoue son agacement. "Ca me fait chier de donner à bouffer à des gens qui ont préféré chercher le collier", lâche-t-elle.

22h21. Alors que les jaunes dormaient, Margot se réveille et se plaint d'une très forte douleur. "J'ai l'impression d'avoir une bête dans l'oreille", explique-t-elle. Le médecin est appelé. Il y a bien une bête... Arg ! Bon, une toute petite bête, rien de grave, ouf ! Chez les rouges, la nuit a été plus calme, sauf pour Mélissa, qui sait qu'elle est soupçonnée d'avoir trouvé le collier. Les autres, eux, sont toujours gênés par les messes basses de la veille entre Jeff et Chantal. De quoi affaiblir l'équipe, alors que l'épreuve d'immunité s'annonce ?

"C'est pas péjoratif mais c'est un petit con prétentieux"

22h35. L'épreuve est très simple : les deux équipes sont sur une poutre géante et doivent atteindre une plateforme. Mais évidemment, c'est celui qui est le plus éloigné qui doit se déplacer, passant un à un devant ses coéquipiers, et ainsi de suite. C'est très, très serré - et très, très tendu, mais ce sont finalement les jaunes qui s'imposent. Jeff est encore furieux. "On a le Real de Madrid, on perd contre Dijon", lance le Marseillais, persuadé que son équipe est bien meilleure que celle d'en face. Corinne est furieuse : "C'est pas parce qu'on a des gros muscles et qu'on est baraqué qu'on a un meilleur mental", lance la candidate, en larmes. "Victime, victime", murmure Jeff dans sa barbe.

22h49. De retour sur le camp jaune, tout le monde est ravi, mais toujours un peu secoué par la violence des propos de Jeff sur les "dinosaures" jaunes. "La méchanceté gratuite, c'est pas beau. C'est juste pas permis", lance Corinne. "C'est pas péjoratif mais c'est un petit con prétentieux", ajoute-t-elle. Euh, c'est UN PEU péjoratif, Corinne ! "La réaction de Jeff m'a un peu déçu", avoue pour sa part Cédric tandis que Nessim est plus compréhensif et sait que Jeff est un mauvais perdant. De son côté, Jeff ne redescend pas, et tous ses coéquipiers espèrent qu'il se calmera. Mais ils pensent surtout à l'élimination qui arrive. Alban et Loïc, ex-jaunes, ont peur. Heureusement, Alban peut compter sur le soutien de Benoît, qui espère bien le faire rester. Quitte à enfoncer Loïc, y compris auprès de Jessica qui s'empresse d'aller le répéter à Loïc. Benoît pourrait-il le payer au conseil ?

23h06. Les rouges se retrouvent au conseil face à Denis Brogniart et reviennent d'abord sur l'échec lors de l'épreuve d'immunité. Jeff, lui, affirme qu'il serait moins violent et moins vulgaire mais qu'il dirait la même chose que la veille. "Jeff n'a fait qu'exprimer à voix haute ce que l'ensemble de l'équipe pense, mais c'était un discours de vestiaire, qui nous était destiné à nous, pas aux autres", explique Bruno, qui affirme que ce débordement a remotivé les rouges. OK... Au moment du dépouillement, Melissa ne sort pas son collier. Elle a raison. A part Benoît, qui a voté contre Loïc, tout le monde a voté contre Benoît. Bon, à part Babeth, dont le vote noir concernait Manon. Benoît quitte l'aventure. "C'est l'arroseur arrosé", lance le jeune homme.

Le débrief de l'épisode 3 de "Koh-Lanta" 2015 :
- Un épisode un peu long, avec étonnamment peu de VRAIS rebondissements.
- Excellente idée sur le papier de recomposer les équipes. Dommage que, dans les faits, le bouleversement n'ait a priori pas eu autant de conséquences que prévu. A la fin de l'épisode, les deux équipes semblaient soudées comme si rien ne s'était passé. Peut-être après la réunification ?
- Un carton jaune à Jeff, dont l'attitude était franchement déplacée face aux autres, et un peu idiote surtout. Passer son temps à dire qu'on est meilleur que les autres quand on perd, c'est se voiler la face, non ?
- La gaffe de la semaine, c'est Chantal qui l'a commise en invitant Jeff sous la tente pour lui montrer le collier. Quel intérêt de le faire de la sorte, d'une part, alors qu'elle était persuadée que le collier était bel et bien dans un sac, et surtout pourquoi le faire devant tout le monde ? Pour créer la suspicion, on n'a rien trouvé de mieux !
- Peut-on en finir avec les hashtags moisis suggérés tout au long de l'épisode ? Le pire de la soirée ? #tinggiparano... Sérieusement...
- Un carton jaune aussi à Alban, qui s'est retourné contre Benoît alors que la seule volonté de Benoît était de le sauver... Pas très élégant. Sur le principe, il aurait AU MOINS pu voter contre quelqu'un d'autre, non ?
- En même temps, Benoît, qui se disait si intelligent, a quand même géré comme un pied sa stratégie d'enfoncement de Loïc. Plus naze comme excuse que "Il me met mal à l'aise", on n'a jamais vu dans l'histoire de "Koh-Lanta" !

Koh-Lanta 2015
Koh-Lanta 2015
Clémentine ("Koh-Lanta") : "Je ne m'attendais pas à être la candidate la plus détestée"
"Koh-Lanta" 2015, épisode 11 : "Oui, tu saoules tout le monde !!"
Marc ("Koh-Lanta") écrit à Jeff : "Je suis spectateur de ta haine"
"Koh-Lanta" : Jeff accuse Marc d'avoir payé des anciens candidats
Voir toute l'actualité sur Koh-Lanta 2015
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias