"Le Pen : Secrets, pardons et trahisons" : BFMTV dégaine un nouveau doc événement ce soir

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Pen : Secrets, pardons et trahisons" : BFMTV dégaine un nouveau doc événement ce soir
"Le Pen : Secrets, pardons et trahisons" ce soir sur BFMTV © BFMTV
Il s'agit du quatrième long format que la chaîne propose en prime time.

BFMTV s'offre une parenthèse dans l'actu chaude. Ce soir, la chaîne info du canal 15 proposera à ses téléspectateurs de découvrir "Le Pen : Secrets, pardons et trahisons", un documentaire de 52 minutes réalisé par les journalistes de la rédaction. Comme à l'accoutumée, ce dernier sera suivi d'un débat en plateau animé par Bruce Toussaint. Dans ce document, c'est donc l'histoire de la dynastie Le Pen depuis l'ascension de Jean-Marie Le Pen dans les années 1950 à celle de Marion Maréchal qui sera racontée. Outre des images d'archives, la chaîne proposera plusieurs témoignages, dont ceux de Jean-Marie Le Pen, Florian Philippot et Serge Moati, qui a suivi Jean-Marie Le Pen pendant plus de vingt-cinq ans.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

"Il nous a semblé intéressant de travailler sur l'histoire de cette famille qui est une vraie dynastie et qui occupe une place importante dans la vie politique française depuis l'après-guerre et qui a envoyé deux de ses membres au deuxième tour d'une élection présidentielle", explique Hervé Beroud, directeur général de BFMTV, à puremedias.com. Le patron de la chaîne info du groupe Altice explique que le document reviendra aussi sur les différents atermoiements qui ont secoué la famille Le Pen, dont la vive déchirure entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen en 2015 et leur récente réconciliation.

Les docs sur Fillon, Macron et Johnny à plus de 1 million de téléspectateurs

La chaîne info du canal 15, qui engrange déjà une forte audience avec sa couverture du mouvement des Gilets jaunes, espère marquer le coup avec ce nouveau long-format. En octobre dernier, le documentaire "Redoine Faïd, l'ennemi public numéro 1", programmé juste après l'arrestation du fugitif, avait déçu en rassemblant 375.000 téléspectateurs (1,6% de PDA) lors de sa première diffusion. Un score nettement inférieur à ceux réalisés par les précédents long-formats de la chaîne. En juin 2018, le précédent long format de BFMTV, intitulé "Johnny-Laetitia : À la vie, à la mort", avait rassemblé 1,28 million de personnes (5,5% de PDA).

Plus tôt dans la saison, en avril 2018, BFMTV avait proposé le doc "Macron à l'Elysée, le casse du siècle", qui avait été le premier à être programmé en prime time. Ce 52 minutes avait fédéré 1,05 million de téléspectateurs, soit une part d'audience de 4,3% sur les individus de quatre ans et plus. Enfin, en janvier dernier, proposé en deuxième partie de soirée, le documentaire "Qui a tué François Fillon ?" avait, lui, intéressé 1,34 million de Français, soit 8,9% du public - un score cinq fois supérieur à celui de la case habituellement.

BFMTV aimerait mensualiser ses long-formats

À la vue de ces chiffres flatteurs, Hervé Beroud tire un "excellent bilan" de la politique de développement des long-formats de la chaîne. "Cela nous permet de soutenir l'audience de la chaîne en soirée et de proposer du contenu supplémentaire et de qualité en dehors de l'actualité immédiate et un élargissement de la palette de la chaîne", explique-t-il, précisant que, à terme, l'objectif de BFMTV est de proposer "un long format par mois". Un calendrier qui a été bousculé en fin d'année par l'éclatement du mouvement des Gilets jaunes.

VIDEO : Hervé Beroud, directeur général de BFMTV : "Les longs formats nous permettent d'élargir la palette de la chaîne"

Interview de Hervé Beroud, directeur général de BFMTV, au sujet du documentaire sur la famille Le Pen. © Pure Médias
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French

Mouton du RN.



Jack Space

Pauvre mouton



A French

Mitterrand n'a protégé aucun assassin à sa connaissance.



A French

Elle a embobiné une bonne partie des classes populaires, ça oui!



L'Œil

Non, mais pour le coup, ce que tu crois ou ce que je crois n'a pas d'importance, Marine Le Pen a factuellement absorbé une grande partie si ce n'est la majorité du peuple de gauche.



A French

Non, je m'en fous. N'importe quel criminel doit répondre de ses actes, tous bords confondus.



A French

J'aurais aussi pu demander "au nom de qui?"..



A French

Ben merci Morales dans ce cas!



A French

Je n'y crois pas une seule seconde. Ce parti n'a rien à apporter au peuple (surtout à celui de gauche).



L'Œil

Pour moi, le premier parti de gauche est le RN. Ce n'est pas une plaisanterie.



L'Œil

Il y a quelque temps, j'aurais eu besoin d'argumenter.
Mais aujourd'hui, c'est superfétatoire.



L'Œil

C'est sûr que je préfère Marion à un clone juvénile de Mélenchon.



A French

Ben, électoralement, c'est LFI qui est le plus plébiscité. Donc ce que disent les autres pontes n'a pas grand intérêt.



A French

Je suis pas d'accord avec ça. Au nom de quoi LFI n'est pas républicaine?



A French

Tu l'as déjà dit, ça.. Au moins (et tu devrais t'en réjouir), Mélenchon ne se perpétuera pas à travers sa descendance contrairement à l'autre



L'Œil

"La gauche, c'est moi", c'est ça ? :)



L'Œil

Mais toute la gauche.
LFI s'est pas mal éloignée du concept de gauche républicaine si tu vois ce que je veux dire.
Déjà qu'ils n'étaient pas très copains-copains avant.



A French

Quelle gauche? C'est LFI aujourd'hui qui représente la gauche..



L'Œil

Si, ça a du sens, au contraire.
Plus les années passent, plus Mélenchon ressemble à Le Pen père... la gouaille et le flair en moins.



A French

Qu'est-ce que j'en ai à faire. T'es spécialiste de la déviation ma parole..



L'Œil

T'as raison.
C'est d'ailleurs pour ça que la gauche a laissé tomber Mélenchon.



A French

Oui mais ce n'est pas le cas. Inutile de faire des suppositions sur ce qui n'est pas du coup (d'autant que comparer Mélenchon et Le Pen n'a pas de sens pour moi, ni pour toi j'imagine).



A French

Ben ce sont des extrémistes, ça c'est sûr. Moi je ne cautionne pas ça, et à gauche personne ne cautionne cela.



L'Œil

Tu dirais pas ça si Mélenchon engendrait une dynastie :)



A French

Ceux qui vont frapper les journalistes aussi, j'imagine?



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Le prix du silence" : RMC Story lance la série britannique le 6 novembre
Programme TV
"Le prix du silence" : RMC Story lance la série britannique le 6 novembre
Audiences : Faible retour pour "Ca ne sortira pas d'ici" sur France 2, record pour "C dans l'air" sur France 5
Audiences
Audiences : Faible retour pour "Ca ne sortira pas d'ici" sur France 2, record pour...
Audiences access 20h : Record pour "C'est Canteloup", "Le 20h, le mag" en forme, "Passage des arts" et "Clique" faibles
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "C'est Canteloup", "Le 20h, le mag" en forme,...
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, "C à vous" signe son record de saison
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, "C à vous" signe son record de...
Audiences : "Good Doctor" leader, carton pour "Lady Chatterley" sur Arte, très bon démarrage pour "Le Doc Stupéfiant"
Audiences
Audiences : "Good Doctor" leader, carton pour "Lady Chatterley" sur Arte, très bon...
"Ca ne sortira pas d'ici" : Le talk show de Michel Cymes de retour ce soir sur France 2
Programme TV
"Ca ne sortira pas d'ici" : Le talk show de Michel Cymes de retour ce soir sur...
Vidéos Puremedias