"Les Terriens du dimanche" : Passe d'armes électrique entre Monia Kashmire et une militante anti-prostitution

Partager l'article
Vous lisez:
"Les Terriens du dimanche" : Passe d'armes électrique entre Monia Kashmire et une militante anti-prostitution
Echange très tendu sur le plateau des "Terriens du dimanche". © C8
Thierry Ardisson recevait la militante Solveig Halloin dans son émission dominicale sur C8.

Enorme clash dans "Les Terriens du dimanche". Hier soir, Thierry Ardisson proposait dans son émission dominicale sur C8 un débat autour de la réouverture en France des maison closes. Pour cela, le présentateur a convié sur son plateau, déjà composé de ses nombreux chroniqueurs, la militante anti-prostitution Solveig Halloin. Cette dernière s'était déjà fait remarquer à la suite de son passage dans "Balance ton post" en décembre dernier, en s'emportant lors de débats sur la dépénalisation des clients de prostitution et sur la fermeture des abattoirs.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

"Vous aurez un Molière !"

Dimanche soir, Solveig Halloin s'est de nouveau énervée après avoir entendu le témoignage de Monia Kashmire qui a raconté l'un de ses reportages dans une maison close. "Je suis restée trois semaines dans une maison close en Suisse. J'ai sympathisé avec de nombreuses prostituées. J'y suis allée parce que je suis féministe avec un a priori, en me disant : 'Elles sont là-bas parce qu'elles n'ont pas le choix'", a confié la chroniqueuse. Et d'ajouter : "Et finalement, j'ai rencontré des filles françaises qui sont allées en Suisse pour travailler parce qu'elles voulaient faire ce métier."

"Allons au bout ! Allons au bout !", s'est emportée la militante, avant de lâcher : "Allons tous tout de suite sucer 60 bites dans un box de cheval ! On va voir si c'est un métier ! C'est impossible !". Monia Kashmire a alors glissé : "Il n'y a aucun lien. Vous pouvez me laisser terminer mon propos ?". Mais l'invitée n'en a pas démordu : "Une passe est une violence inouïe ! Arrêtez !". "Quand on aura terminé la dramaturgie, est-ce qu'on pourra parler ? Vous aurez un Molière mademoiselle !", a lancé la chroniqueuse.

"Personne n'en veut !"

Selon Solveig Halloin, la journaliste de l'équipe de Thierry Ardisson a "édulcoré la réalité de la situation" : "Est-ce que vous pouvez faire ce que fait une prostituée une seule journée ? Oui ou non ? Sinon, arrêtez de débattre !". "Ce que je voulais dire, c'est que ces prostituées, je les ai rencontrées et je leur ai dit : 'Si on ouvre les maisons, qu'est-ce qu'on fait ?'", a poursuivi Monia Kashmire, avant d'être de nouveau interrompue : "Personne n'en veut ! Elles n'en veulent pas des maisons closes !". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après l'arrêt des championnats
Sport
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après...
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Presse
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la communauté noire
Séries
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la...
Vidéos Puremedias