"Nous ne participons pas aux discussions" : La Ligue 1 va-t-elle disparaître du catalogue de Canal+ pour la première fois de son histoire ?

Partager l'article
Vous lisez:
"Nous ne participons pas aux discussions" : La Ligue 1 va-t-elle disparaître du catalogue de Canal+ pour la première fois de son histoire ?
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Bande-annonce "66-5" (Canal+) © Canal+
Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, s'est confié auprès du "Figaro" ce lundi 6 mai 2024 au sujet des droits TV relatifs à la Ligue 1, le championnat de foot français.

Canal+ se détache (encore un peu plus) de la Ligue 1. Dans une interview, accordée ce lundi 6 mai 2024 au "Figaro", Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, a révélé que la chaîne cryptée n'a pas participé à l'appel d'offres encadrant les droits TV du championnat de France de Ligue 1 pour la période 2024-2029.

À LIRE AUSSI : Canal+ ne diffusera plus la Ligue 1 à partir d'août 2024

À lire aussi
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat avec la FFF... Tout savoir sur le dispositif de TF1 pour l'Euro 2024
Sport
"Le mag de l'Euro" avec Denis Brogniart, jeu de pronostics sur TF1+, partenariat...
Cérémonie d'ouverture de l'Euro 2024 : Heure de diffusion, chaîne, chanteurs... Tout savoir sur l'événement
Sport
Cérémonie d'ouverture de l'Euro 2024 : Heure de diffusion, chaîne, chanteurs......
"Ces pédés-là" : Viré de M6 après une insulte homophobe, Denis Balbir rejoue son dérapage pour annoncer son arrivée sur Winamax pour l'Euro 2024
Sport
"Ces pédés-là" : Viré de M6 après une insulte homophobe, Denis Balbir rejoue son...

"Nous n'avons pas d'accord avec DAZN ou beIN Sports sur la suite"

"Sur la Ligue 1, à chaque jour sa rumeur. Une chose est certaine, celle-ci est totalement erronée. Nous n'avons pas participé à l'appel d'offres. Nous ne participons pas aux discussions de gré à gré. Nous n'avons pas d'accord avec DAZN ou beIN Sports sur la suite", s'est-il montré on ne peut plus clair. "Lorsque le processus de vente des droits de la ligue sera finalisé, nous aviserons".

Si Canal+ se décidait finalement à conserver quelques matchs de Ligue 1 entre 2024 et 2029, elle ne le ferait pas à n'importe quel prix. Depuis 2018, "lorsque le championnat de foot a été attribué à Mediapro", la Ligue 1 n'est plus son produit d'appel numéro un.

"Nous avons engagé une stratégie de diversification de nos contenus, afin de ne plus nous retrouver dans une situation de dépendance. Nous avons regagné un certain nombre de droits, comme la Premier League anglaise et la Champions League", a-t-il rappelé.

À LIRE AUSSI : Ligue des champions : Canal+ rafle tout

480 millions d'euros par saison pour toutes les Coupes d'Europe de football

Canal+ a notamment engagé près de 480 millions d'euros par saison à partir de la rentrée prochaine pour la diffusion de toutes les Coupes d'Europe de football, dont la nouvelle formule de la Ligue des champions. "Nous avons aussi investi dans le MotoGP, renouvelé la Formule 1, le golf et signé une nouvelle fois le Top 14".

"La réalité, a-t-il conclu, c'est que Canal+ a réinvesti les ressources historiquement disponibles pour la Ligue 1 dans d'autres droits et d'autres accords avec des plateformes comme Netflix, Disney + ou Apple TV +. Il n'est pas question de racheter la Ligue 1 à la casse. Cela ne serait bon ni pour la compétition ni pour les clubs. Je veux être très clair sur ce point : Canal+ ne sera pas le fossoyeur du football français."

En septembre 2023, la LFP avait mis à prix les droits de diffusion de la Ligue 1 à 800 millions d'euros : 530 millions d'euros pour le lot principal, avec trois matches par journée dont les deux premières affiches, et 270 millions d'euros pour les six autres matches. Elle vise le milliard.

Canal+
Canal+
"Les loups-garous de Thiercelieux" : Canal+ dévoile les premières images du jeu imaginé par Panayotis Pascot et Fary
"C'est au-delà de l'horreur !" : Ragnar Le Breton ému aux larmes en évoquant le conflit israélo-palestinien dans "Clique" sur Canal+
"Toute la TV en live et en replay au même endroit" : Après TF1+ et M6+, Canal+ lance à son tour son offre de TV et de streaming
Voir toute l'actualité sur Canal+
Autour de Canal+
  • CNews
  • C8
  • Le grand journal de Canal+
  • Thierry Ardisson
  • Bruce Toussaint
  • Yann Barthès
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Michel Denisot
  • Audrey Pulvar
  • Le petit journal
  • Nicolas Canteloup
  • beIN Sports
  • Salut les Terriens !
  • Maïtena Biraben
  • Antoine de Caunes
l'info en continu
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses" après l'apparition d'une vidéo d'elle en train de faire un "blackface"
TV
"C'est inacceptable" : Leona Winter ("Drag Race France") présente ses "excuses"...
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et passé par "Stade 2", est mort
TV
"Un immense commentateur" : François Janin, ancien directeur des sports de TF1 et...
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente agression, Olivier Ménard de retour sur la chaîne L'Équipe
TV
"Vos messages d'affection m'ont beaucoup touché" : Dix jours après sa violente...
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant détrône le phénomène "Sous la Seine"
Netflix
Netflix : 4 jours après sa sortie, ce film basé sur un fait divers hallucinant...
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la production lui cherche une remplaçante
TV
Inès Reg fait volte-face et abandonne son projet de fiction pour TF1, la...
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend les pieds dans le tapis face à Benjamin Duhamel sur BFMTV
Politique
"Je ne sais pas pourquoi j'ai chopé cette info" : Mathilde Panot (LFI) se prend...