"Nouvelle Star" sur D8 : Pourquoi ça ne marche plus

Partager l'article
Vous lisez:
"Nouvelle Star" sur D8 : Pourquoi ça ne marche plus
"Nouvelle Star" au plus bas cette saison
"Nouvelle Star" au plus bas cette saison © Faidy/Autofocus/Fremantle/D8
Hier soir, le télé-crochet a une nouvelle fois signé une contre-performance d'audience.

Plus vieux télé-crochet de la télé française, format fondateur à l'international, "Nouvelle Star" a signé son retour pour une douzième saison sur D8 en février dernier. Une quatrième saison sur la chaîne gratuite du groupe Canal+, après huit éditions sur M6 de 2003 à 2010. Mais après un retour gagnant en 2012, couplé avec le lancement de D8, et deux saisons suivantes aux audiences plus qu'honorables, la machine s'est sérieusement enrayée cette année. Après avoir atteint son pire score historique la semaine dernière pour le premier prime en direct, l'émission a confirmé hier, en chutant encore un peu. Comment l'expliquer ?

À lire aussi
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête interne à France Télévisions
TV
Affaire Clémentine Sarlat : Trois salariés licenciés à la suite de l'enquête...

La période de diffusion

Depuis son retour sur D8, "Nouvelle Star" était diffusée à cheval sur deux années, entre octobre et février environ. De quoi prendre un voire deux trains d'avance sur "The Voice", le mastodonte de TF1. Mais cette année, c'est en février que le télé-crochet a fait son retour, alors que les auditions à l'aveugle de "The Voice" battaient déjà leur plein. Et la comparaison n'a pas servi "Nouvelle Star", dont les candidats sont pour la plupart moins impressionnants que ceux de TF1. Il se murmure que FremantleMedia France aurait insisté pour diffuser cette saison sans attendre septembre 2016, pour des raisons fiscales. Dommage, "Nouvelle Star" aurait pu profiter de vacances pour ensuite démarrer chaque année en septembre et finir juste avant les fêtes...

La narration

Là où "American Idol" a fait un travail remarquable pour s'adapter à l'époque et se différencier de "The Voice", "Nouvelle Star" semble produit comme à la "grande époque" des débuts sur M6. Problème, on n'est plus en 2005 ou 2006, et entre la voix off qui n'a toujours pas changé, les magnétos "humour" qui sont un peu toujours les mêmes, on nous raconte cette recherche de la "Nouvelle Star" comme il y a dix ans. Quant au visuel, là encore, rien ne change...

Le montage

Plusieurs monteurs différents ont-ils travaillé sur les épisodes des auditions et du théâtre de "Nouvelle Star" ? Cette année, les séquences étaient traitées de manière très différente et à des rythmes très inégaux d'une semaine sur l'autre, tandis que la logique de montage était particulièrement frustrante, menant un peu en bateau les téléspectateurs. Mais ces derniers disposent désormais d'une vingtaine d'alternatives sur la TNT pour occuper autrement leurs mardis soirs...

Les candidats

Si "Nouvelle Star" a du mal à soutenir la comparaison avec "The Voice", c'est que le télé-crochet de TF1, qui a transformé Kendji, Louane ou encore Fréro Delavega en stars, attire la plupart des apprentis chanteurs. Et cette année, pas de trace d'une Emji, qui avait participé au succès de la saison 2015. Le niveau n'est pas transcendant et à part Patrick, qui a marqué les esprits à force de se présenter trois fois mais qui s'est planté sur le premier prime, on a du mal à être vraiment enthousiasmé à ce stade.

Des choix musicaux étonnants

Les trios, c'est toujours compliqué. Mais cette année, l'épreuve la plus redoutée du théâtre s'est transformée en véritable catastrophe. Le choix de chansons était étonnant, entre "Angels" de Robbie Williams et "Seine Saint Denis Style" de NTM. On comprend l'intérêt narratif du clin d'oeil au groupe de JoeyStarr, mais dans les faits, personne ne s'en est sorti. Quelques plantades, même des belles, ça ajoute du drame et des tensions. Mais un épisode entier où personne ne sait chanter, ça fait plonger les audiences et ça n'augure rien de bon pour le reste de la saison. Et sur les primes, on reste aussi sur sa faim : hier, pas un seul titre français ne datait des années 2000 !

JoeyStarr

Révélation des auditions et du théâtre - merci le montage -, JoeyStarr était finalement une aussi bonne idée pour "Nouvelle Star" que Britney Spears pour "The X Factor" saison 2 aux Etats-Unis. Drôle, accessible et même pertinente grâce au montage, la popstar s'est avérée inutile et même effrayée par le public une fois les directs arrivés. JoeyStarr, lui, est simplement ingérable. Parfois pertinent et toujours cash, certes, mais beaucoup trop long, et surtout souvent déplacé. Une blague à Laurie Cholewa, OK, mais lui lancer "T'es bonne", franchement... Gros malaise ! Heureusement, il a inversé la tendance hier. En espérant qu'il garde le cap...

Laurie Cholewa

La prestation de la nouvelle animatrice de "Nouvelle Star" est correcte. Mais face à un juré comme JoeyStarr, elle n'a pas réussi à se faire une place, et elle a multiplié les (plus ou moins petites) gaffes la semaine dernière et hier. Quant au reveal interminable - huit minutes pour annoncer le sort de dix puis neuf candidats, du jamais-vu -, on sait qu'elle ne fait que suivre les directives de la personne qui lui souffle dans l'oreillette... Mais pour booster cette nouvelle saison, il fallait un nom ! L'an dernier, Benjamin Castaldi avait créé l'événement en retrouvant le format, permettant à l'émission de signer son record d'audience pour le début des directs. Et il aurait sans aucun doute mieux fait le job que celle qui lui succède cette saison - si seulement quelqu'un n'avait pas eu sa tête chez D8.

L'horaire de programmation

Effort surhumain, la semaine dernière pour le premier prime, Cyril Hanouna a rendu l'antenne à 21h11, permettant à D8 de lancer "Nouvelle Star" à 21h17. Hier soir, il était 21h15 à la fin de "TPMP" et 21h22 au début du télé-crochet. Soit une quinzaine de minutes après toute la concurrence, voire 25 minutes pour certaines. Et, alors que la pub avait été supprimée entre "TPMP" et "Nouvelle Star" en semaine 2 et 3, D8 a étonnamment remis cette coupure pub pour bien s'assurer que le public ait une occasion supplémentaire de zapper. Incompréhensible !

Nouvelle Star 2016
Nouvelle Star 2016
Patrick, gagnant de "Nouvelle Star" 2016, viré par son label
"Nouvelle Star" 2016, la finale : "Des émotions ? Faut pas rêver !"
"Nouvelle Star" 2016 : La liste des chansons de la finale de ce soir
"Nouvelle Star" 2016, épisode 11 : "Après une semaine bien merdique..."
Voir toute l'actualité sur Nouvelle Star 2016
Autour de Nouvelle Star 2016
Sur le même thème
l'info en continu
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
Programme TV
"The Resident" : La saison 2 reprend le 26 août sur TF1
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
Séries
"Elite" : Le tournage de la saison 4 interrompu après un cas de COVID-19
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Programme TV
"The Voice Kids" : Kendji Girac devient coach dès le 22 août sur TF1
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
TV
Stéphane Plaza arrive sur Gulli
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma (enfin) publiés
Politique
Télévision : Les décrets relatifs à la publicité et à la programmation cinéma...
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Politique
Gérald Darmanin : "Edwy Plenel a franchi les limites de l'ignominie"
Vidéos Puremedias