"On n'demande qu'à en rire" : Nouvel accrochage entre Stéphanie Bataille et Anthony Joubert

Partager l'article
Vous lisez:
"On n'demande qu'à en rire" : Nouvel accrochage entre Stéphanie Bataille et Anthony Joubert
ONDAR, sur France 2 le 18 juin 2014. © Dailymotion
Hier soir, dans "On n'demande qu'à en rire" sur France 2, Stéphanie Bataille a de nouveau reproché à Anthony Joubert d'avoir "un côté revanchard".

La saison 4 d'"On n'demande qu'à en rire" est difficile pour Anthony Joubert. L'humoriste, ex-co-animateur de "La France a un incroyable talent, ça continue..." sur M6, peine à séduire le nouveau jury. Et, depuis plusieurs passages, le quatuor ne lui fait pas de cadeaux dans ses remarques, en particulier Stéphanie Bataille. "Il n'y a pas de travail. (...) C'est vraiment du patronage ! On s'ennuie à fond !" avait-elle lancé le 9 mai dernier.

À lire aussi
"L'appel de la cigogne" : Marc-Olivier Fogiel écoeuré de voir Véronique Genest au cast après ses propos sur la GPA
Clash
"L'appel de la cigogne" : Marc-Olivier Fogiel écoeuré de voir Véronique Genest au...
"Le mensonge, ça suffit !" : Grosse altercation entre Laurent Joffrin et Ivan Rioufol sur CNews
Clash
"Le mensonge, ça suffit !" : Grosse altercation entre Laurent Joffrin et Ivan...
"Joséphine, ange gardien" : Mimie Mathy furieuse contre Nicolas Dupont-Aignan
Clash
"Joséphine, ange gardien" : Mimie Mathy furieuse contre Nicolas Dupont-Aignan
Raquel Garrido attaque "Les Grandes Gueules" : "Vous êtes devenus odieux"
Clash
Raquel Garrido attaque "Les Grandes Gueules" : "Vous êtes devenus odieux"

"Tu nous as jeté un regard pas gentillet-gentillet"

Onze jours plus tard, l'ambiance était encore un peu plus tendue, Stéphanie Bataille reprochant à Anthony Joubert un côté "trop revanchard" et regrettant qu'il n'accepte pas la critique. "J'ai accepté la critique mais quand la semaine dernière vous m'avez dit 'Il n'y a strictement rien', revoyez le replay, ce n'est pas constructif non plus" avait répondu l'humoriste. "Quand il n'y a rien, il n'y a rien ! Qu'est-ce que tu veux qu'on parle du rien ?" s'était agacée la jurée.

Et hier soir, Anthony Joubert revenait sur le plateau de l'émission d'humour animée par Bruno Guillon pour un nouveau passage, pour lequel les jurés ont souligné à nouveau des progrès. Mais Stéphanie Bataille a de nouveau pointé du doigt "un petit côté revanchard". "Quand tu es arrivé sur le plateau, tu nous as jeté un petit regard quand même pas gentillet-gentillet" a lancé la jurée, immédiatement contredite par Catherine Barma, de retour cette semaine en remplacement de Marie-Pascale Osterrieth.

"Stéphanie, il y a vraiment un problème avec moi !"

"Pas du tout ! Mais vous hallucinez à chaque fois !" a de son côté lancé Anthony Joubert, face à ces accusations. "Je ne fais aucun blocage. Je ne lui ai pas mis une note de blocage" s'est défendue Stéphanie Bataille, accusée par Bruno Guillon d'avoir un problème avec l'humoriste. "Je voudrais juste couper là parce que, Stéphanie, il y a vraiment un problème avec moi, je crois ! Non mais quel côté revanchard ? Je suis un gentil, Stéphanie. Quand je descends, que je regarde le jury, c'est avant tout pour dire bonjour" a surenchéri Anthony Joubert.

"Avant de descendre, si je peux déjà regarder Grégoire Furrer, lui faire un coucou, je le fais. Je n'ai aucun côté revanchard, bien au contraire. Ce que je veux, c'est vous séduire. Si on ne s'est pas amusés, c'est Sacha (Judaszko, son parrain de la semaine, ndlr) qui m'a dit 'Non, on reste dans les clous, Antho. Il faut que tu plaises au jury. Il faut que ce soit carré', parce qu'on me reproche souvent d'être animateur. Moi, j'ai tendance à partir, j'ai envie de partir mais justement, j'essaye d'être carré. Il n'y a aucun côté revanchard. On essaye de séduire le jury en ce moment. Et c'est vrai que ça me manque, moi, l'amusement. Mais dès que je m'amuse, ça ne plaît pas au jury" s'est-il justifié, lançant avec humour "Regardez le replay".

"On n'est pas dans l'extase"

Bruno Guillon a une fois de plus tenu à défendre l'humoriste, jugeant que les propos de Stéphanie Bataille sur le regard d'Anthony Joubert lui mettaient "une pression supplémentaire sur les épaules". "Moi, c'est ce que j'ai ressenti. De dire 'Voilà, regardez vos lunettes, ah oui vous avez vu le jury, vous avez mauvais goût', pardonnez-moi, on n'est pas dans l'extase" a contre-attaqué Stéphanie Bataille, huée par le public. L'animateur a alors rappelé que d'autres humoristes faisaient la même chose, sans être critiqués de la sorte, sans véritable réponse de la part de la jurée. Malgré tout, Stéphanie Bataille a donné un 13 à Anthony Joubert, une fois de plus sauvé par le public.

On n'demande qu'à en rire
On n'demande qu'à en rire
"On n'demande qu'à en rire" : L'émission culte de France 2 de retour dans une version confinée
"On n'demande qu'à en rire" : Un ancien candidat dézingue l'ambiance en coulisses
"On demande toujours qu'à en rire" : Pourquoi Bruno Guillon est-il absent du documentaire de France 4 ?
Les adieux de "On n'demande qu'à en rire" sur France 2
Voir toute l'actualité sur On n'demande qu'à en rire
l'info en continu
Canal+ pourra désormais diffuser les films six mois après leur sortie en salles
Cinéma
Canal+ pourra désormais diffuser les films six mois après leur sortie en salles
Box-office France : "Encanto" chasse "Les Bodin's", "House of Gucci" 3e, démarrage difficile pour le biopic sur NTM
Box-office
Box-office France : "Encanto" chasse "Les Bodin's", "House of Gucci" 3e, démarrage...
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre "Complément d'enquête"
TV
"Je connais les méthodes de F2 !" : Patrick Balkany très remonté contre...
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression de la redevance télé
TV
"Je paye pour ce que je veux regarder" : Estelle Denis favorable à la suppression...
Salto, une première année dans la douleur
SVOD
Salto, une première année dans la douleur
"Walkyries" : Une nouvelle série avec Hélène de Fougerolles et Grégory Fitoussi à venir sur TF1
Séries
"Walkyries" : Une nouvelle série avec Hélène de Fougerolles et Grégory Fitoussi à...