"On ne vous laissera pas partir sur la pointe des pieds" : Émue, Apolline de Malherbe rend hommage à Nicolas Poincaré pour sa dernière sur RMC

Partager l'article
Vous lisez:
"On ne vous laissera pas partir sur la pointe des pieds" : Émue, Apolline de Malherbe rend hommage à Nicolas Poincaré pour sa dernière sur RMC
Par Léa Stassinet Journaliste
Venue du royaume d'"Intervilles" (Mont-de-Marsan), Léa Stassinet a été bercée par la "Nouvelle Star". Elle ne rate jamais les César ni l’Eurovision, synonymes de soirée pronostics entre amis. Passionnée de tennis et de politique, elle suit toutes les soirées électorales, sauf pendant Roland-Garros.
"Merci pour ces matins partagés" : L'hommage d'Apolline de Malherbe à Nicolas Poincaré, qui quitte RMC © RMC
Celui qui proposait depuis 5 ans la chronique "Expliquez-nous" sur RMC a fait ses adieux à la radio ce lundi 8 juillet. Apolline de Malherbe et Charles Magnien lui ont rendu un hommage appuyé.

C'est la fin, le tout dernier matin. Nicolas Poincaré a fait ses adieux à la matinale de RMC, où il était à la tête de deux chroniques depuis 2019. L'une un peu avant 7h, baptisée "Racontez-nous", l'autre juste avant 8h, intitulée "Expliquez-nous". C'est à la fin de celle-ci, ce lundi 8 juillet, qu'Apolline de Malherbe, animatrice de la matinale de la station, a rendu un hommage appuyé à celui qui s'apprête à rejoindre la société de production de David Pujadas.

À lire aussi
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France Inter : "À ta dispo si tu as besoin de conseils pour ta réinscription à Pôle Emploi"
Radio
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France...
"J'ai remis un nouveau projet à la direction mais il n'a pas été retenu" : Charline Vanhoenacker voulait continuer "Le grand dimanche soir" sur France Inter
Radio
"J'ai remis un nouveau projet à la direction mais il n'a pas été retenu" :...
"Consternation et colère" : La rédaction de France Inter ne digère pas l'éviction de Yaël Goosz de "L'édito politique" et vote la défiance contre Adèle Van Reeth
Radio
"Consternation et colère" : La rédaction de France Inter ne digère pas l'éviction...
Affaire Sébastien Cauet : La justice autorise l'animateur à exercer de nouveau à la radio et à la télévision "dès lors qu'il n'y a pas de public"
Radio
Affaire Sébastien Cauet : La justice autorise l'animateur à exercer de nouveau à...

À LIRE AUSSI : Nicolas Poincaré quitte RMC et BFM Business et rejoint la société de production de David Pujadas

"Un merci tout particulier ce matin puisque c'était votre dernier 'Expliquez-nous' avec nous dans 'Apolline Matin'", a commencé la journaliste. "Ça fait cinq ans que vous êtes chaque matin à réveiller les auditeurs de RMC. C'est avec beaucoup d'émotion, cher Nicolas, que Charles (Magnien, ndlr) et moi vous disons bon vent et merci", a-t-elle poursuivi.

"Merci pour ces matins partagés"

"Chaque matin, vous avez raconté, expliqué avec à la fois enthousiasme, passion, gourmandise mais aussi avec précision, expérience, recul, pédagogie...", a ajouté Apolline de Malherbe. "N'en jetez plus !", est intervenu Nicolas Poincaré, semblant gêné par tant de compliments. Celle qui incarne la matinale de RMC depuis 2020 a d'ailleurs loué la modestie de son chroniqueur : "Je peux vous dire que ce matin, Nicolas m'a dit 'ne dis rien, ne dis rien', pour partir sur la pointe des pieds. On ne vous laissera pas partir sur la pointe des pieds. Merci pour ces matins partagés, cher Nico". "Tu vas nous manquer", a ajouté Charles Magnien.

À LIRE AUSSI : "J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend

"Un tout nouveau métier"

"À très bientôt Apo et Charles", a conclu Nicolas Poincaré, visiblement touché par les mots de ses collègues. Le journaliste de 62 ans, qui présentait également depuis septembre 2023 une émission intitulée "Le monde de Poincaré" sur BFM Business, avait annoncé en avril dernier rejoindre "Particules", la société de production de David Pujadas. Il avait indiqué sur le plateau du "Buzz TV - Le Figaro" qu'il s'occuperait de "développer des reportages" et se situerait "plutôt du côté producteur, (...) pour créer des reportages qu'on espère vendre à toutes les chaînes". "Un tout nouveau métier (...). Je me lance dans quelque chose que je n'ai jamais fait avant et qui m'excite beaucoup", confiait alors celui qui a officié dans de nombreuses rédactions comme France info, RTL, France 2 ou encore Europe 1, avant d'arriver sur RMC et BFMTV en 2019.

l'info en continu
"Il y a une épreuve de 'Fort Boyard' qui m'a donné du fil à retordre" : Claude Dartois se confie avant sa participation au jeu culte ce soir sur France 2
Interview
"Il y a une épreuve de 'Fort Boyard' qui m'a donné du fil à retordre" : Claude...
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des Sports plonge dans la Seine
TV
"On voit une ministre qui prend l'eau" : En direct sur BFMTV, la ministre des...
Audiences pré-access : Combien de téléspectateurs ont célébré la dernière de la saison de "C à vous" sur France 5 ?
Audiences
Audiences pré-access : Combien de téléspectateurs ont célébré la dernière de la...
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara s'offre un record pour sa première de l'été au "20 Heures" de TF1
Audiences
Audiences access 20h : Audrey Crespo-Mara s'offre un record pour sa première de...
Audiences : Quel score pour le lancement de "Ninja Warrior, le choc des Nations" sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Quel score pour le lancement de "Ninja Warrior, le choc des Nations"...
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France Inter : "À ta dispo si tu as besoin de conseils pour ta réinscription à Pôle Emploi"
Radio
Guillaume Meurice tacle Adèle Van Reeth, visée par une motion de défiance à France...