"Pitoyable ? Vous venez de dire pitoyable ?" : Sébastien Chenu et Jean-Michel Blanquer s'écharpent sur BFMTV

Partager l'article
Vous lisez:
"Pitoyable ? Vous venez de dire pitoyable ?" : Sébastien Chenu et Jean-Michel Blanquer s'écharpent sur BFMTV
Sébastien Chenu et Jean-Michel Blanquer s'écharpent sur BFMTV
L'élu et le ministre étaient réunis hier soir pour commenter l'allocution d'Emmanuel Macron.

Le ton est encore monté sur BFMTV. Hier soir, après l'allocution présidentielle d'Emmanuel Macron, la chaîne info du canal 15 a proposé une édition spéciale animée par Alain Marschall. En plateau, le journaliste était entouré d'un Gilet jaune mais aussi de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, et de Sébastien Chenu, député du Rassemblement National (ex-Front national). Et c'est ce dernier qui a lancé les hostilités en s'attaquant au ministre, "premier de la classe, très fier de lui". "Vous étiez à la tête d'une école où les frais de scolarité étaient de 10.000 euros par an (Jean-Michel Blanquer a dirigé le groupe ESSEC avant son entrée au gouvernement, ndlr). Vous devez réaliser que les Français ont des fins de mois difficiles", a lancé l'élu du RN.

À lire aussi
Thierry Lachkar nommé président d'ITV Studios France
TV
Thierry Lachkar nommé président d'ITV Studios France
"Koh-Lanta" : La production réagit à une nouvelle affaire de repas clandestins
TV
"Koh-Lanta" : La production réagit à une nouvelle affaire de repas clandestins
Jean-Jacques Bourdin apostrophe Eric Zemmour : "Vous êtes dans la taqîya !"
TV
Jean-Jacques Bourdin apostrophe Eric Zemmour : "Vous êtes dans la taqîya !"
"Arrêtez de nous taper dessus !" : Echange tendu entre Nicolas Dupont-Aignan et Elizabeth Martichoux sur LCI
TV
"Arrêtez de nous taper dessus !" : Echange tendu entre Nicolas Dupont-Aignan et...

"C'est absurde ce que vous dites...", a réagi le ministre. "Je vous rappelle que vous avez aussi 450 établissements qui sont bloqués, vous devriez être moins fier de ce type de résultat", a ensuite lâché Sébastien Chenu. "C'est pitoyable...", a discrètement répondu Jean-Michel Blanquer. "'Pitoyable' ? Vous venez de dire 'pitoyable' ? Pitoyable parce que je dis qu'il y a 450 établissements bloqués ? Si j'étais ministre de l'Éducation nationale et que j'avais 450 établissements bloqués dans mon pays, je ne viendrais pas donner des leçons ! Vous feriez mieux de présenter des excuses !", s'est soudain énervé le député du Nord. Jean-Michel Blanquer a alors rétorqué que les chiffres avancés étaient "faux", évoquant 400 établissements "perturbés" et 50 "bloqués".

"Je suis votre opposant, respectez-moi !"

"Monsieur le ministre, je suis votre opposant, respectez-moi", a ensuite lancé Sébastien Chenu tandis que son interlocuteur tentait de lui apporter la contradiction. "Ah c'est fort de café. Vous pouvez crier et je ne peux pas vous répondre", s'est désolé Jean-Michel Blanquer. La tension est encore montée d'un cran lorsque le ministre a déclaré qu'il faudrait "toute une émission pour décortiquer" les propos de Sébastien Chenu. "Ne soyez pas méprisant !", a réagi ce dernier. "Vous dites 450 établissements bloqués quand le chiffre, c'est 50. Ça en dit long sur votre sens de la vérité", a taclé Jean-Michel Blanquer. Interrompu de manière intempestive par Sébastien Chenu, le ministre a ensuite lâché : "Bon, on peut parler ou pas ?".

"Ne me donnez pas de leçon ! Respectez l'élu du peuple que je suis !", s'est énervé l'elu RN. "C'est inacceptable. Soit Monsieur Chenu laisse parler, soit on peut s'en aller", a menacé Jean-Michel Blanquer. "Quand vous serez élu, vous me ferez la leçon !", a surenchérit Sébastien Chenu. "Je vous demande de me laisser parler, autant que nécessaire, sans m'interrompre. Si vous n'en êtes pas capable...", a demandé le ministre. "Je ne suis pas votre élève !", a répliqué l'élu. Jean-Michel Blanquer lui a alors conseillé d'apprendre à "respecter autrui". puremedias.com vous propos de revoir cette séquence.

l'info en continu
Thierry Lachkar nommé président d'ITV Studios France
TV
Thierry Lachkar nommé président d'ITV Studios France
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses salariés
Presse
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses...
"Le voyageur" : Bruno Debrandt succède à Eric Cantona ce soir sur France 3
Programme TV
"Le voyageur" : Bruno Debrandt succède à Eric Cantona ce soir sur France 3
"Koh-Lanta" : La production réagit à une nouvelle affaire de repas clandestins
TV
"Koh-Lanta" : La production réagit à une nouvelle affaire de repas clandestins
Audiences : Records pour Julian Bugier et "Affaire conclue" sur F2, début faible pour "La bataille de l'Elysée" sur TF1
Audiences
Audiences : Records pour Julian Bugier et "Affaire conclue" sur F2, début faible...
"Ici tout commence" et "Demain nous appartient" déprogrammés : Comment TF1 va rattraper son retard
Programme TV
"Ici tout commence" et "Demain nous appartient" déprogrammés : Comment TF1 va...