"Quotidien" : Alexis Corbière dénonce un montage "politique", Yann Barthès réplique avec la séquence intégrale

Partager l'article
Vous lisez:
"Quotidien" : Alexis Corbière dénonce un montage "politique", Yann Barthès réplique avec la séquence intégrale
Yann Barthès dans "Quotidien" © TMC
Le député accuse l'émission de TMC d'avoir diffusé en 2018 une version orientée de la perquisition des locaux de La France insoumise.

Opération transparence. Mardi soir, "Quotidien" est revenu sur l'interview qu'Alexis Corbière, député de La France Insoumise, a accordé le matin-même à Elizabeth Martichoux sur LCI. Au cours de cet entretien, l'homme politique a évoqué le procès qui aura lieu dans quelques jours et qui le verra comparaître devant le tribunal correctionnel de Bobigny aux côtés de Jean-Luc Mélenchon et de quatre de ses proches pour répondre des faits d'"intimidation, rébellion et provocation contre l'autorité judiciaire".

À lire aussi
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El Rhazoui dans "L'heure des pros" sur CNews
TV
"Il faut que la police tire à balles réelles" : Enorme dérapage de Zineb El...
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et agace Léa Salamé
Radio
"Radio Nostalgie Socialiste" : Quand Daniel Cohn-Bendit rebaptise France Inter et...
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus fortes que "Bull"
Audiences
Audiences : Enorme carton pour "Mask Singer", "Les Vieilles Canailles..." plus...

"La République, c'est moi !"

Un procès qui fait suite à la perquisition très mouvementée des locaux du parti mélenchoniste le 18 octobre dernier, dans le cadre de deux enquêtes préliminaires relatives à l'emploi d'assistants parlementaires européens et à de possibles irrégularités dans les comptes de la campagne présidentielle de 2017. Cette perquisition, houleuse avait vu Jean-Luc Mélenchon et les sympathisants de son parti tenter de s'opposer aux forces de l'ordre, avec une phrase restée célèbre, prononcée face à un policier par le leader de La France insoumise : "La République, c'est moi !". La séquence avait été captée en exclusivité par les caméras de "Quotidien" et abondamment commentée.

Sur LCI mardi matin, Alexis Corbière, encore très remonté, n'a pas hésité à accuser "Quotidien" d'avoir diffusé un montage orienté. "C'est une manière de focaliser et là, c'est politique ! Pour un homme comme moi, c'est une humiliation la manière dont on nous traite. C'est une humiliation de sélectionner les images et de montrer Jean-Luc Mélenchon (uniquement) en colère, qui subit une injustice et de me montrer moi. (...) Tout ça a eu des conséquences politiques dans les urnes", a-t-il affirmé.

Des accusations que l'équipe du talk-show de TMC n'a pas voulu laisser passer. Yann Barthès a donc diffusé des "images non sélectionnées" dans lesquelles on voit Jean-Luc Mélenchon déclarer, à peine entré dans l'immeuble où se trouve le siège de La France insoumise : "Enfoncez-moi cette porte ! On va voir si on va m'empêcher d'entrer dans mon local !". S'en suit le fameux face à face tendu avec un policier. "Corbière n'est toujours pas là car Corbière est déjà à l'intérieur. Il apparaît au bout de 15 minutes, pile au moment où il nous autorise à rentrer", a expliqué l'animateur de "Quotidien" tandis que les images défilaient.

Dans les secondes qui suivent, juste après qu'Alexis Corbière a lancé "Pas de violence", un policier met au sol un militant, ce qui fait sortir de ses gonds le député. "On touche pas aux camarades !", hurle-t-il face au représentant des forces de l'ordre. "Quotidien" a enfin diffusé une courte séquence bonus, qui n'avait pas été proposée en octobre dernier, dans laquelle on voit les militants entrer dans le local par une autre porte et Jean-Luc Mélenchon confier en chuchotant au policier avec qui il a eu l'échange tendu : "Ne vous inquiétez pas, personne n'est violent ici".

Et ce, "après avoir gueulé sur les flics face caméra", a ironisé Yann Barthès qui, pour prouver que son équipe n'a rien à cacher, a promis la diffusion aujourd'hui à 18h sur les réseaux sociaux et sur MyTF1 de la séquence intégrale de la perquisition, soit 44 minutes et 54 secondes d'images, "sans commentaires, sans montage".

"Pourquoi ces images n'avaient-elles pas été montrées plus tôt au public ?"

Sur Twitter, Alexis Corbière a réagi à la réponse de l'animateur en estimant qu'"aucune de ces images nouvelles n'est accablante" pour lui. "Au contraire, on me voit dire 'Pas de violence' avant qu'un policier ne jette au sol des militants France insoumise. Pourquoi ces images n'avaient-elles pas été montrées plus tôt au public ?", s'est interrogé le député, alors que dans la séquence diffusée en octobre, on entendait déjà l'élu appeler à la non-violence. puremedias.com vous propose de revoir la réponse de "Quotidien".

Quotidien
Quotidien
"Quotidien" porte plainte après l'agression de ses journalistes lors de la manifestation anti-PMA
"Quotidien" : Lilia Hassaine absente de l'émission
En larmes, Nora Hamzawi annonce son départ de "Quotidien"
Voir toute l'actualité sur Quotidien
Autour de Quotidien
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
A French is back

Peut-être, mais elle s'est mal exprimée dans ce cas. Ça prête à interprétation.



The Eye

Elle a dit que les cathos ne battaient pas leurs femmes en réponse à la généralisation qui avait été faite l'instant d'avant - "L'Espagne est un pays catholique donc machiste donc un pays où la violence envers les femmes est forte".
Bah non, les cathos ne tapent pas plus leurs femmes que les autres. Voilà ce qu'elle a voulu dire.
C'est aussi simple que ça.



A French is back

Moi je vois au contraire Barthès recadrer la journaliste de VA qui semble affirmer que les cathos ne battent pas leur femme, ce qui est une généralisation, ce à quoi il répond que les cathos qui battent leur femme, ça existe.



Emrata.

La seule chose que je vois c'est que tu a sorti le poncif habituel, sans le moindre rapport avec la choucroute. Tu as le droit de ne pas aimer l'émission mais essaie au moins de bien viser !



The Eye

Je te connais suffisamment pour savoir que tu n'as pas visionné la séquence en question.
C'est pas une honte hein.
Il y a les paroles et puis, il y a les attitudes, les regards et les constats biaisés.
Il ne s'agit pas de presse écrite, mais d'une émission TV !
Dans le cadre de cette séquence, on sent parfaitement que Barthès s'est livré à une généralisation très tendance sur les catholiques. En plus, ces propos émanaient du démon en personne, alias une femme de Valeurs actuelles.
Toutes les conditions étaient réunies pour que Barthès donne dans la démagogie.



tikeum75

Rien à voir avec ce qui tu as écrit précédemment, mais ce soir, je pense qu’exceptionnellement je vais regarder Quotidien pour voir la place que va occuper la non démission de Ferrand alors que le 4ème personnage de l'Etat vient d'être mis en examen et surtout le traitement de cette information lors de l'émission. Si Quotidien ne cogne pas fort, j'aurai plus que des doutes sur l'impartialité du "je cogne sur tout le monde et de la même façon"...



tikeum75

Tu n’as qu’a réfléchir.



A French is back

Tu ferais mieux de répondre sur le fond au lieu de douter de ma bonne foi. À croire que t'es à court d'arguments.



Emrata.

C’est exactement ça. Il a fait ça parce qu’il y avait la caméra et vu que ça se retourne contre lui, il dit que les images sont manipulées..



Emrata.

Les propos indigne de Melenchon ne dépendent d’aucun montage.



Emrata.

Alors s’il n’y a pas d lien, pourquoi dire ça ?



Emrata.

Je trouve ces images extrêmement importantes... La politique ce n’est pas que du débat. Remettre en cause l’indépendance de la justice, ce n’est pas rien.



Emrata.

Parce que justement ne pas savoir hiérarchiser les dangers entre un centriste et l’extreme droite, c’est grave. C’est un mauvais calcul. Melenchon a toujours voulu séduire les électeurs du FN.



The Eye

Mouais. Pas convaincu.



A French is back

Les élections législatives confirment toujours le score du vainqueur de la présidentielle depuis le début du quinquennat, ses résultats ne peuvent donc être comparées à cette élection. Si tu juges par rapport aux sièges gagnés et perdus dans l’hémicycle, c'était une belle réussite pour LFI et un bel échec pour les deux partis historiques.



Mr.Eddy

Bah quand tu fais presque 20% à la présidentielle et que 8 semaines plus tard, tu fais 2 fois moins et que t'as même pas 20 députés, pardon, mais c'est qu'il y a eu un problème. Le FN a eu lui aussi le même soucis mais ça a toujours été analysé comme la conséquence du débat calamiteux du second tour.



A French is back

J'ai jamais dit ça, mais au fond je suis toujours insoumis d'esprit.



A French is back

Ouais.



A French is back

Peut-être, mais là que tu ne fais que juger à court terme entre deux élections..



walter

merci.



Mr.Eddy

Jean-Luc lui il sait, c'est un coup monté médiatico-judiciaire.



lucienBorniez

Alors toi t’es vachement grave.



Nesse

Ne touchez pas Mr Mélenchon,on touche pas un camarade, je suis parlementaire, ma personne est sacrée, des répliques cultes
Merci Quotidien je m en lasse pas



Linkinito

En quoi le fait de refuser le front républicain et laisser les électeurs décider en leur âme et conscience était une erreur ?



pierre kiroule

Gardez le tutoiement pour vos potes crânes rasés du café du commerce. J'ai la chance de ne pas vous connaitre, donc j'emploie le vouvoiement et ne souhaite pas être tutoyé par un type comme vous.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Démago", "Nase", "Puant" : Des journalistes sportifs dézinguent une chronique de BFMTV
TV
"Démago", "Nase", "Puant" : Des journalistes sportifs dézinguent une chronique de...
31 décembre : Sophie Davant, Faustine Bollaert et Daphné Bürki remplacent Patrick Sébastien sur France 2
TV
31 décembre : Sophie Davant, Faustine Bollaert et Daphné Bürki remplacent Patrick...
"La peste", "pathétique", "ânerie importée de Corée" : L'édito au vitriol du "Figaro" contre "Mask Singer"
TV
"La peste", "pathétique", "ânerie importée de Corée" : L'édito au vitriol du...
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été annulées sur France Inter
Radio
Roman Polanski accusé de viol : Pourquoi les promotions de "J'accuse" ont été...
Audiences : France 2 très suivie pour la cérémonie du 11 novembre, BFMTV en tête des chaînes info
Audiences
Audiences : France 2 très suivie pour la cérémonie du 11 novembre, BFMTV en tête...
"L'amour est dans le pré" : Mise a l'écart depuis quatre jours, une prétendante se décide enfin à rentrer chez elle !
TV
"L'amour est dans le pré" : Mise a l'écart depuis quatre jours, une prétendante se...
Vidéos Puremedias