"Top Chef" 2020 : Les 15 candidats de la saison 11

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef" 2020 : Les 15 candidats de la saison 11
12 hommes et 3 femmes vont s'affronter chaque mercredi sur M6.

Ustensiles de sortie. Ce soir, à 21h05, M6 donnera le coup d'envoi de la saison 11 de "Top Chef", son célèbre concours culinaire animé par Stéphane Rotenberg et produit par Studio 89. Outre de nouveaux candidats, la saison est également marquée par l'arrivée d'un nouveau juge. En effet, présent depuis la toute première édition en 2010, Jean-François Piège cède sa place à Paul Pairet, chef trois étoiles du restaurant hyper-conceptuel Ultraviolet à Shanghaï. Ce petit nouveau prendra place aux côtés des désormais bien installés Hélène Darroze, Philippe Etchebest et Michel Sarran.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

Pour cette saison 11, "Top Chef" accueille de nouveau 15 candidats. Ce sont ainsi 12 hommes et 3 femmes, âgés de 22 à 31 ans, qui vont s'affronter derrière les fourneaux. Si beaucoup sont Parisiens, le cast de l'édition 2020 du concours culinaire de M6 compte aussi des candidats venus des quatre coins de la France mais également de Belgique et de Jordanie ! Tous vont tenter de succéder à Samuel Albert, gagnant de la saison 10, qui était reparti du concours avec 53.080 euros, correspondant à son score lors de la finale (53,08% des suffrages), où il affrontait Guillaume Pape.

Les 15 candidats de "Top Chef" saison 11

Diego Alary
Chef de cuisine, 22 ans, Ivry-sur-Seine
Diego rêvait de devenir footballeur. Mais à 14 ans, une grave blessure met fin à ses rêves. Il s'oriente dans la cuisine sur les conseils de sa mère, sans savoir que la cuisine va devenir une véritable addiction. Parallèlement, les premières saisons de "Top Chef" sont diffusées et après les footballeurs, il découvre de nouvelles stars : celles de la cuisine. Diego admire beaucoup Philippe Etchebest, pour lui c'est un mythe. Il a frappé à la porte de Jean Imbert avec qui il a fait son apprentissage.
Participer à "Top Chef" a donc une saveur toute particulière pour ce gamin qui rêvait devant sa télévision. Aujourd'hui, c'est lui le candidat de "Top Chef". C'est un objectif atteint. La boucle est bouclée, il n'y a plus qu'à gagner. Jeune, expérimenté et bourré de talent, Diego n'a pas de complexe en cuisine et malgré son jeune âge, il a déjà un parcours impressionnant : Ferrandi, Guy Savoy et Alain Ducasse, William Ledeuil.... Mais surtout Diego est devenu chef de cuisine pour la première fois à seulement 19 ans.
Il a un mental d'acier, compétiteur et sûr de ses capacités. Diego n'a peur de rien, ni de personne. C'est un audacieux, un fougueux à l'image de sa cuisine. Ses parents et sa soeur sont ses premiers supporters. Il veut par-dessus tout rendre fière sa famille.

Jean-Philippe Berens
Sous-chef, 29 ans, Beaulieu-sur-Mer
Jean-Philippe a démarré la cuisine à 16 ans comme apprenti dans les cuisines du Relais du Plaza Athénée. S'il accroche tout de suite avec la mentalité et la rigueur du palace, son quotidien n'est pas toujours facile. Pour rester dans ce milieu difficile et exigeant, sa mère l'a toujours soutenu et encouragé. Lorsqu'il perd son papa, il découvre dans la cuisine une vraie famille avec parfois des chefs paternalistes qui le guident.
Depuis 13 ans, il évolue dans la cuisine d'excellence et de précision : la prestigieuse "cuisine de palace", le Grill, le Relais Plaza, La cour Jardin, la Scène. D'apprenti à sous-chef, il travaille rapidement aux côtés de chefs comme Philippe Marc et Franck Cerutti. Mais aujourd'hui, il est temps pour Jean-Philippe de trouver sa propre signature culinaire, de ne plus exécuter la cuisine d'un autre.
Jean-Philippe est habitué à travailler pour des clients prestigieux, dans un cadre prestigieux. La rigueur du concours ne lui fait donc pas peur. Il est très exigeant avec lui-même. "Top Chef" arrive au bon moment et va lui permettre de trouver son identité culinaire ! Lui qui veut ouvrir un ou plusieurs restaurants dans 2 ans n'a plus le choix : la compétition va l'aider à s'affranchir de l'univers des palaces.

Pauline Berghonnier
Cheffe, 27 ans, Rocquencourt
Pauline a été initiée à la cuisine dès le plus jeune âge par sa nourrice. Et dès l'adolescence, elle a pris l'habitude de cuisiner pour la famille. Pauline a la cuisine dans le sang, au sens figuré comme au sens propre : elle s'est fait tatouer des livres de cuisines sur les bras. Lorsqu'elle rejoint les cuisines de Ore-Ducasse au Château de Versailles, sa vie va changer. La jeune femme vit une évolution fulgurante, puisqu'en 2 ans, elle est propulsée cheffe et dirige 8 personnes de l'un des restaurant de la maison Ducasse Paris. Si toute la maison Ducasse Paris soutient Pauline, c'est donc surtout au chef Alain Ducasse, qui lui accorde toute sa confiance, qu'elle doit faire honneur. Pas simple, car si tout le monde est derrière Pauline, elle, n'a jamais eu confiance en ses qualités.
Participer au prestigieux concours "Top Chef", s'imposer, réaliser de grands plats et séduire des chefs de renom va sans aucun doute aider la jeune femme à prendre conscience de son talent. Très proche de sa mère qui a élevé seule ses deux enfants, c'est aussi pour elle, que Pauline veut relever le défi "Top Chef". "Top Chef" est le nouveau défi de Pauline qui rêve à terme d'ouvrir un restaurant avec son compagnon.

Adrien Cachot
Chef, 29 ans, Paris
Les professeurs d'Adrien disaient à ses parents qu'il ne réussirait dans aucun domaine. Il a pourtant débuté la cuisine à 15 ans et a su s'imposer et briller, puisqu'il possède aujourd'hui son propre restaurant. Annoncé comme l'un des futurs grands talents de la scène culinaire, (Christian Etchebest et Guy Savoy saluent sa cuisine), Adrien travaille seul dans les cuisines de son restaurant. Le jeune homme a grandement besoin de confronter sa cuisine aux avis de ses pairs pour continuer à évoluer et à enfin changer de restaurant et s'agrandir pour embaucher.
Grâce au concours, Adrien démontre à ses proches qu'ils ont eu raison de le soutenir et prouver qu'il n'y a pas besoin de faire de grandes maisons ou de grandes écoles pour être un grand chef.

Martin Feragus
Sous-chef, 27 ans, Paris
Lorsqu'il était enfant, Martin était parfois dissipé et insolent. Son 1er stage au Georges V à Paris aura servi de déclic. La cuisine devient une passion, mais pas seulement puisqu'il choisit d'en faire son métier. Aujourd'hui, il ne vit que pour la cuisine de palace. S'il est passé dans les cuisines des plus grands (Briffart, Alléno, Constant...), Martin pense aujourd'hui en avoir fait le tour. Pire, il commence à s'ennuyer. S'il apprécie toujours autant la rigueur et l'esprit d'excellence qui règnent dans les cuisines des Palaces, il sait qu'il n'est finalement que l'interprète de la cuisine d'un autre et rêve de devenir l'auteur de ses propres compositions.
Pour cela, il a besoin de l'approbation de différents chefs. C'est dans ce but qu'il participe à "Top Chef" : se réaliser, enfin. Ultra compétiteur et profondément déterminé à atteindre ses objectifs, Martin ne participe que pour gagner !
Car Martin a de grandes ambitions, devenir Meilleur Ouvrier de France et décrocher 2 étoiles. Non pas 1, ni 3 mais 2 étoiles ! 1 ce n'est pas assez, 3 c'est trop de pression. La première marche vers la réussite sera celle de "Top Chef".

Mallory Gabsi
Sous-chef, 22 ans, Bruxelles (Belgique)
Lorsqu'au cours d'un bizutage, un collègue lui lance un seau au visage sans savoir que le contenu n'est autre que du décapant industriel, Mallory perd l'usage d'un oeil. Un terrible accident qui met l'avenir de Mallory en cuisine en péril. Mais le jeune homme est doté d'un courage et d'un mental d'acier. La perte de son oeil et 6 mois d'arrêt et de soins forgent le caractère du jeune homme et renforcent ses rêves et ses objectifs de carrière. Son courage et son amour pour la cuisine portent leurs fruits puisque Mallory devient chef de partie tournant dans un restaurant 2* à Bruxelles. Un poste qui prouve les grandes capacités du jeune homme puisqu'il nécessite une parfaite connaissance de tous les postes dans un restaurant.
Le jeune belge rêve d'ouvrir son propre restaurant dans quelques années et d'entamer une course aux étoiles. Mais s'il participe à "Top Chef", c'est aussi pour rendre fier son père, installé au Liban, mais surtout sa mère, véritable fan de l'émission qui a toujours encouragé son fils à se réaliser malgré l'accident dont il a été victime. Même s'il est jeune, Mallory n'a aucun complexe et veut s'affirmer dans le prestigieux concours, pour une bonne raison : être un exemple pour les jeunes et prouver qu'il ne faut jamais baisser les bras face à l'adversité ! Quand on croit en ses rêves, il fait se battre pour les atteindre. Et le rêve de Mallory porte un nom : "Top Chef" !

David Gallienne
Chef, 30 ans, Giverny
David a toujours visé l'excellence et la cuisine haut de gamme. Une exigence et abnégation qui ont payé puisqu'après avoir travaillé dans des restaurants étoilés, il est chef, seul aux commandes d'une brigade d'un restaurant étoilé. Unique chef étoilé du concours, le jeune normand est tout à fait conscient que cette étoile fait de lui l'homme à abattre. Mais c'est un challenge qu'il accepte volontiers. Et pour cause, David rêve d'être le premier chef étoilé à remporter "Top Chef". Ce mental de battant, David ne l'a pas acquis seulement grâce à ses années de cuisine.
En effet, un événement majeur l'a obligé à faire face aux autres et à se forger un caractère. Il y a 5 ans, alors qu'il était marié et déjà papa de deux enfants, David a fait son coming-out. Il a dû affronter le regard de la profession et de sa famille. Cela n'a pas toujours été facile, mais cette période l'a rendu plus fort. Après s'être enfin réalisé personnellement en affirmant son homosexualité, il est prêt à se réaliser professionnellement. En quête d'une 2e étoile, il voit "Top Chef" comme le tremplin idéal pour l'obtenir. Le concours va l'obliger à se remettre en question et l'expérience des plus grands chefs va sans aucun doute l'enrichir pour aller chercher la 2e étoile !

Gianmarco Gorni
Chef, 28 ans, Paris
Gianmarco a grandi en Italie dans une famille où la cuisine tient une place très importante. Mais il a été le premier à vouloir en faire son métier. Arrivé en France à 20 ans pour dit-il "apprendre la plus belle cuisine du monde", Gianmarco rêvait d'aller chez Marx, ce chef audacieux. Il a réalisé son rêve dès son arrivée mais s'est aussi rendu compte que la rigueur de la haute gastronomie n'était pas faite pour lui. Et puis, être à l'heure ou se raser tous les jours sont des contraintes qui ont rapidement ennuyé Gianmarco. Lui qui n'est pas du genre à répondre à des codes, est donc allé vers une cuisine plus instinctive, plus libérée. Le déclic a lieu chez Sylvain Sendra. Dorénavant chef d'un restaurant parisien, il peut réaliser sa propre cuisine. Selon Gianmarco, "si le livre de cuisine dit quelque chose, il ne faut pas le faire" ! Ce qu'il aime, c'est sortir des sentiers battus. Ses idées fusent, la vie est une fête.
Mais chez Gianmarco, il y a un esprit de revanche... Grâce au concours, il pourrait prouver à ses anciens chefs que, même si sa cuisine est différente, il peut être un "Top Chef". Selon Gianmarco, il n'y a pas que Bocuse et Escoffier en cuisine.
Pour amener de la folie culinaire au sommet de "Top Chef", "la street" doit prendre le pouvoir ! Il rêve d'ouvrir son restaurant d'ici 2 ans et proposer une expérience gustative unique.

Gratien Leroy
Comptable, 29 ans, Nouzonville
De son propre aveu, s'il en est là, c'est parce qu'il lui fallait un "coup de pied au cul pour avancer et passer le cap !". C'est chose faite, puisqu'en participant à "Objectif Top Chef", sa victoire lui a donné des ailes. À "Top Chef" de lui permettre de voler ! Gratien, comptable depuis 9 ans, va relever le challenge "Top Chef" au sein de la brigade de Philippe Etchebest. Sa vraie passion, la cuisine, Gratien l'exerce chaque soir pour ses parents buralistes qui travaillent tard et à ses heures perdues pour les copains.
Autodidacte complet, il n'a appris qu'à force de travail et de passion. Il se forme seul grâce aux émissions culinaires et aux livres de cuisine. Son esprit évidemment scientifique le pousse à toujours vouloir comprendre tout sur tout !
Si "Top Chef" lui a permis d'approfondir ses connaissances culinaires, aujourd'hui, c'est lui le candidat ! "Top Chef" forme des grands chefs : la preuve. Gratien le sait, il ne sera bientôt plus comptable. Il lui reste maintenant à se mesurer à l'élite des jeunes chefs.
Doté d'une âme de guerrier, son énorme capacité de travail a déjà été saluée par Philippe Etchebest dans le concours "Objectif Top Chef", Gratien est compétiteur. Déterminé par ce changement de vie, il n'a aucun complexe. Amateur et autodidacte, aucun candidat ne se méfiera de lui.

Nastasia Lyard
Chef, 30 ans, Paris
Lorsqu'elle a quitté la Maison d'Éducation de la Légion d'Honneur à 18 ans, Nastasia n'avait connu que la rigueur et la discipline. Avide de liberté et dotée d'un esprit de contradiction, la jeune femme a décidé de s'affranchir de l'autorité parentale. Contre l'avis de sa mère pour qui la cuisine est un métier d'homme, Nastasia décide de tenter sa chance. Passionnée et acharnée, la jeune femme réussit à s'imposer dans les maisons prestigieuses où elle passe. Grâce à son travail et à son caractère, elle séduit tous les grands chefs avec lesquels elle a travaillé. Ducasse, Frechon, Alléno, Goujon, Schmitt, Piège... jusqu'à devenir chef et fière d'être une femme qui s'impose en cuisine !
Mais aujourd'hui, Nastasia se rend compte qu'elle a sacrifié sa vie pour la cuisine. Il est temps pour elle de prouver à sa famille et en particulier à sa fille qu'elle n'a pas fait tous ces sacrifices pour rien et qu'elle est une chef qui compte.

Justine Piluso
Cheffe, 26 ans, Paris
Justine s'est battue toute sa vie pour réaliser ses rêves et atteindre ses objectifs. Elle, qui a toujours voulu évoluer en cuisine a d'abord dû faire face à ses parents qui ne voyaient pas l'avenir de la jeune femme du même oeil. S'ils voulaient la dissuader en la faisant travailler au marché, dans une cantine scolaire, dans une boucherie/charcuterie ou encore dans un fast- food... Justine, elle, engrangeait à chaque fois de l'expérience. Après une formation à l'école Bocuse et une expérience en Chine, elle prend son premier poste chez Passédat.
À force d'abnégation, ses parents se sont résolus à lui faire confiance et l'ont même aidée à ouvrir son restaurant il y a 3 ans, alors qu'elle n'avait que 23 ans ! Le rêve a perduré puisque le restaurant de Justine a été élu n°1 d'un célèbre site de notation de restaurant par les clients. Aujourd'hui, grâce au concours l'occasion lui est offerte de prolonger encore le rêve. Passionnée et revancharde, derrière ses grandes lunettes et sa bonne humeur se cache une fille acharnée. Elle aime chanter danser, se marrer, rien n'est jamais négatif avec elle ! Ses journées en cuisine commencent par "Eye of the Tiger" !

Mory Sacko
Sous-chef, 27 ans, Rueil-Malmaison
Lorsqu'il était enfant, Mory n'avait pas le droit d'entrer dans la cuisine familiale, alors réservée à sa mère. Ses premiers souvenirs de cuisine, il les a donc glanés en regardant des documentaires sur les palaces à la télévision. S'il confie qu'en étant fils d'immigrés, avec un père maçon et une mère femme de ménage, il n'était pas destiné à devenir cadre à 25 ans, Mory a réalisé ses rêves. Car après avoir connu les cuisines de plusieurs grands palaces parisiens, il est devenu sous-chef de l'un des plus grands chefs français, Thierry Marx. Un chef aux nombreuses influences et qui impose une cuisine résolument originale et moderne. Sa signature culinaire inspire beaucoup Mory qui projette d'ouvrir un restaurant gastronomique et de décrocher sa 1ère étoile le plus rapidement possible grâce au concours. Mory le sait, "Top Chef" offre une opportunité d'évolution rapide.
Boucle d'oreille, chaussettes flashy et veste de cuisine afro-nippone, le look de Mory détonne pour un sous-chef de palace. Un cuisinier moderne, un look moderne : Mory est un candidat moderne.

Arthur Vonderheyden
Chef, 31 ans, Amman (Jordanie)
Après son école de commerce, Arthur voulait créer une chaîne de boulangeries en Russie et a donc opté pour une école de cuisine de renom : Lenôtre. Contre toute attente, c'est un véritable coup de foudre entre Arthur et cet univers. Il débute chez Joël Robuchon et gravit rapidement tous les échelons jusqu'à devenir Chef de cuisine dans l'un des restaurants du pape de la cuisine française.
Mais c'est finalement loin de la France que le jeune chef parvient à imposer sa cuisine. Après la Turquie, c'est aujourd'hui à Amman qu'Arthur brille.
Toujours tiré à 4 épingles et beau garçon, Arthur accorde une grande importance à son image. S'il compte évidemment sur sa cuisine pour se mettre les chefs dans la poche, il se reposera aussi sur son sourire et son charme, des atouts qui lui ont toujours été utiles.
Grâce au concours "Top Chef", Arthur veut se prouver qu'il est aussi doué que la jeune garde qui travaille en France ! Montrer que même loin de la France, de jeunes chefs brillent !
Arthur ne projette pas de rentrer en France mais qui sait... une victoire peut changer les choses. À l'avenir, il souhaite continuer à faire rayonner le savoir- faire à la française à l'étranger et pourquoi pas développer un jour un concept de restauration haut de gamme.

Jordan Yuste
Chef, 30 ans, Sète
Jordan s'est reconverti. Alors qu'il était technicien médical, il s'est fait rattraper par la passion de la cuisine à l'âge de 25 ans. Un CAP obtenu en 6 mois et une rencontre avec le chef Jérôme Nutile (MOF et **) lui ont permis de faire ses armes. Il a rapidement ouvert son restaurant. Et le jeune homme a tout de suite rencontré un franc succès. Élu jeune talent par un grand guide culinaire (32 seulement en France en 2019). Cette consécration est inattendue pour lui. Jordan n'a pas fait de grandes écoles ou de grandes maisons mais s'impose déjà ! Il s'apprête maintenant à relever un autre défi : participer à "Top Chef" !
Son mental de guerrier, forgé par les années de boxe et de rugby, font de lui un candidat poids lourd pour le concours. Mais derrière ce physique de bad boy au look atypique, se cache un papa qui rêve de briller pour son fils. Lui qui a sacrifié les dernières années de sa vie à son changement de métier voudrait rendre fier Malone, son fils de 2 ans. Grâce à la reconnaissance de grands chefs dans "Top Chef", il pourrait prendre une autre dimension. Jeune Talent Gault & Millau en 2019, la demande de la clientèle s'accroît depuis. Il a acheté un fond de commerce à côté de son établissement et souhaite développer son activité. Mais pour cela, la reconnaissance publique des chefs lui serait d'une aide précieuse.

Maxime Zimmer
Chef, 29 ans, Liège (Belgique)
Passionné de cuisine depuis le plus jeune âge, Maxime affirmait déjà à 9 ans qu'il deviendrait chef. Déterminé, le Belge réalise son rêve à 21 ans en devenant propriétaire de son propre restaurant.
Patron hyperactif, il passe tout son temps libre à travailler ses futures cartes ou à s'exercer sur de nouvelles techniques culinaires. Tout réussi à cette étoile montante belge, élue Meilleur jeune chef de la Wallonie en 2019 qui attend patiemment sa première étoile. La cuisine de ce chef devenu propriétaire très jeune mérite un petit coup de boost. Quoi de mieux pour cet ultra compétiteur que de venir se frotter à l'élite culinaire française pour continuer à avancer. Si le jeune homme veut démontrer le haut niveau de la gastronomie belge, il sait que remporter cette compétition pourrait changer beaucoup de choses dans sa carrière et sa quête d'étoiles. Ultra compétiteur, il adore la pression et vivra "Top Chef" comme si chaque épreuve était la dernière.

l'info en continu
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour sur le coronavirus
Radio
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour...
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future mini-série de Harlan Coben pour Netflix
Séries
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future...
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Vidéos Puremedias