"TPMP" : Après sa blague et son boycott, Jean-Marie Bigard au bord des larmes sur le plateau de Cyril Hanouna

Partager l'article
Vous lisez:
"TPMP" : Après sa blague et son boycott, Jean-Marie Bigard au bord des larmes sur le plateau de Cyril Hanouna
Jean-Marie Bigard dans "Touche pas à mon poste" © C8
L'humoriste est revenu sur l'affaire de la blague douteuse qui a eu des conséquences directes avec l'annulation de certaines de ses dates de spectacles.

Du rire aux larmes. Après sa blague sur le viol racontée en direct dans "Touche pas à mon poste" le 11 février dernier sur C8, Jean-Marie Bigard s'est attiré les foudres de nombreuses personnes estimant qu'il avait franchi la ligne jaune. La séquence de la blague avait été coupée de la rediffusion de l'émission dès le lendemain et seul Yann Moix avait pris sa défense pour estimer que "l'humour doit être choquant". De son côté, le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait reçu plus de 200 signalements quelques heures seulement après la diffusion.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

Mais cet incident a également eu une conséquence directe sur la carrière de l'humoriste cette semaine, avec la décision du quotidien régional "Var-Matin" de l'écarter de son festival d'humour, pour lequel il devait effectuer une tournée de 49 dates l'été prochain. Une décision contre laquelle Jean-Marie Bigard s'est élevé dans une vidéo, s'en prenant personnellement au PDG du groupe, Jean-Marc Pastorino, lequel avait répondu qu'aucun contrat n'avait encore été signé.

Mardi soir, trois semaines après son dérapage, Jean-Marie Bigard était donc de retour sur le plateau de "Touche pas à mon poste" pour commenter les derniers rebondissements. Cyril Hanouna a une nouvelle fois pris sa défense en estimant que "Jean-Marie, c'est un humaniste, un garçon qui respecte profondément les femmes". "C'est vrai, on ne peut pas tout dire, on ne peut pas faire des blagues sur tout, on en a conscience. Mais mine de rien, que ça prenne de telles proportions, ça me fait de la peine pour lui", avait-il ajouté.

"Il doit être très mal dans sa peau"

Le principal concerné, qui arborait un tee-shirt avec la mention "Allez tous vous faire enculer !!!", a été très ému par les commentaires de l'animateur et des chroniqueurs. Puis faisant référence à sa vidéo postée lundi : "En quelques heures, j'ai eu un million de vues de gens qui venaient à mon secours. Donc, j'ai envie de dire merci à Jean-Marc Pastorino", a-t-il ironisé. Pour lui, la décision de ce dernier d'annuler ses dates suite à une seule blague n'a pas de sens.

"Il doit être très mal dans sa peau. J'ai de la peine pour lui parce que toute la journée, il n'a pas arrêté de dire 'nous n'avions pas de contrat'. Nous n'avions pas de contrat, mais on avait des e-mails et tout le truc était bouclé par e-mail. C'est une rupture d'engagement", a estimé Jean-Marie Bigard. Et d'ajouter à propos du PDG : "Qu'il n'ait pas de couilles, ça peut arriver, mais il n'a pas d'humour non plus. Et les deux ensemble, c'est mortel". Selon Cyril Hanouna, le festival a choisi de faire appel à Liane Foly pour le remplacer.

"On ne peut rire que de tout"

L'humoriste a également confié avoir reçu le soutien de la majorité de ses confrères et consoeurs, à l'exception d'une "amie de 33 ans", Muriel Robin. Lors d'une conversation musclée, Jean-Marie Bigard lui a rappelé son sketch sur un Noir qui débarque dans une famille de Blancs et qui pourrait être interprété comme une apologie du racisme. "Tu sais ce qu'elle me répond ? C'est la mère qui parle, c'est pas moi. Mais moi, je ne suis pas le docteur qui encule la dame, le docteur, il existe pas !", s'est indigné Jean-Marie Bigard sous les applaudissements du public.

Pour lui, "si on a encore le droit de rire, même du pire, on est sauvés, sinon on est perdus". Il a enfin repris à son compte cette phrase de la bande de "Groland", signée Benoît Delépine et Gustave Kervern : "On ne peut rire que de tout". puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Jean-Marie Bigard
Jean-Marie Bigard
Jean-Marie Bigard : "Blanche Gardin est mon alter ego féminin"
"Interdit de télé", Jean-Marie Bigard s'en prend à Delphine Ernotte
Jean-Marie Bigard : "Le CSA est aussi con qu'une réunion de copropriétaires"
Voir toute l'actualité sur Jean-Marie Bigard
Sur le même thème
l'info en continu
"C que du kif" : Un bug technique empêche Cyril Hanouna de prendre l'antenne à l'heure
TV
"C que du kif" : Un bug technique empêche Cyril Hanouna de prendre l'antenne à...
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
SVOD
Salto : La plateforme s'offre la série québécoise "C'est comme ça que je t'aime"
Quel lecteur de Puremedias êtes-vous ?
Quel lecteur de Puremedias êtes-vous ?
Alexia Laroche-Joubert ("Koh-Lanta") : "Un surcoût sanitaire de 60.000 euros pour la finale"
Interview
Alexia Laroche-Joubert ("Koh-Lanta") : "Un surcoût sanitaire de 60.000 euros pour...
Tony Vairelles veut lancer une "Star Academy" du football à la télévision
TV
Tony Vairelles veut lancer une "Star Academy" du football à la télévision
"La Chanson de l'Année" : Nouveau lieu et retour au direct pour Nikos Aliagas sur TF1
TV
"La Chanson de l'Année" : Nouveau lieu et retour au direct pour Nikos Aliagas sur...
Vidéos Puremedias