"Un dîner presque parfait" : Djamila répond à Afida Turner

Partager l'article
Vous lisez:
"Un dîner presque parfait" : Djamila répond à Afida Turner
Djamila, candidate d'"Un dîner presque parfait", répond à Afida Turner
Djamila, candidate d'"Un dîner presque parfait", répond à Afida Turner © DR
Djamila, la participante d'"Un dîner presque parfait" sur M6 mise à la porte par Afida Turner, donne sa version des faits.

Le dîner était presque parfait, l'ambiance en revanche était loin de l'être. La semaine dernière, pour la nouvelle semaine spéciale d'"Un dîner presque parfait" où les candidats dorment également chez les autres, Henri, Djamila, Kitty et Alexandre ont accueilli Afida Turner. Si tout a bien commencé, l'ambiance s'est vite dégradée et, vendredi, lors du dîner concocté par la chanteuse et comédienne, cette dernière a mis à la porte Djamila, arguant que celle-ci répandait "un mauvais spirit" lors de la soirée.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"Elle a voulu montrer son côté star dès le premier jour"

Si Afida Turner a depuis assuré que le montage était conforme aux événements, Djamila, elle, affirme dans un entretien à TV Mag que tout ne s'est pas passé comme ce qu'a montré M6 au fil de la semaine. L'entrée fracassante de l'ex-candidate de "Loft Story 2" et "Carré ViiiP" a ainsi été rejouée, à en croire Djamila. "Nous avons refait plusieurs fois la scène de son entrée chez moi parce qu'il fallait que je fasse celle qui la reconnaît et qui se réjouit de sa venue" raconte la candidate, ajoutant qu'Afida "n'a pas été agréable du tout, elle a voulu montrer son côté star dès le premier jour."

"En mettant deux caractères aussi forts que le mien et celui d'Afida Turner, ça allait forcément mal terminer et la production le savait très bien. Je suis quelqu'un qui dit les choses en face, même si ce n'est pas agréable à entendre. Je n'ai aucune diplomatie, je ne m'en suis jamais cachée. Je le reconnais. Le casting était fait pour entourer Afida Turner, nous devions être des pantins, des figurants finalement..." continue Djamila, précisant qu'Alexandre a voulu baisser les bras dès le premier soir, lassé par le comportement d'Afida Turner.

"Elle a demandé à la production de faire croire que c'était une animation"

"La production faisait toujours en sorte qu'Afida soit satisfaite. Elle n'arrêtait pas de s'absenter, de se remaquiller, de décider de retourner telle ou telle séquence..." poursuit la candidate, révélant qu'Afida Turner a elle-même voulu abandonner au quatrième jour de compétition, lors du dîner et du brunch chez Henri. Quant à la fameuse éviction de la soirée d'Afida, Djamila déclare être immédiatement rentrée chez elle... contre l'avis de l'hôte du jour ! "Elle avait demandé à la production que je revienne et qu'on fasse croire que c'était une animation. Mais j'ai refusé. Quand je pars, je ne reviens pas, j'ai un minimum de fierté. Elle me donne une boite en carton en sortant en guise de cadeau, il n'y avait rien dedans !" s'agace celle qui dément avoir participé pour gagner.

Djamila en profite également pour dénoncer le comportement de la production et le montage effectué. Ainsi, lorsque, pendant le brunch de Kitty, elle commence à grignoter avant que tout ne soit servi et contre l'avis d'Afida, Djamila fait savoir que le tournage avait pris beaucoup de retard. "Il faut savoir qu'il était 17h30 et que nous n'avions rien mangé depuis le matin. (...) Au début, je mangeais du pain et comme Afida m'a dit que ça ne se faisait pas, alors j'ai continué. Qu'elle vienne m'apprendre les bonnes manières m'a fait bien rire. Chez moi, elle a servi l'apéritif sans me demander, elle a mis ses pieds sur la table... Même les équipes techniques n'en pouvaient plus" explique-t-elle.

"J'ai réussi à humaniser Afida Turner, je suis une championne"

"Je ne me doutais pas un instant que le montage des images serait comme ça. Au début, je passe bien et, petit à petit, tout est fait pour qu'on me déteste. (Ironique) J'ai réussi à humaniser Afida Turner, je suis une championne. Je reproche à la production d'avoir davantage montré les conflits plutôt que la cuisine et les recettes. Je suis passée pour la mauvaise dans l'histoire. L'envers du décor m'a déçu, je ne pensais pas que ce soit possible pour un programme familial comme Un dîner presque parfait" conclut Djamila qui, malgré tout, est restée en contact avec l'un de ses camarades de la semaine, Alexandre.

Un dîner presque parfait
Un dîner presque parfait
"Un dîner presque parfait" : Le CSA intervient auprès de W9 après une séquence jugée raciste
"Un dîner presque parfait" : W9 présente ses excuses après une séquence jugée raciste envers les Asiatiques
"Un dîner presque parfait" : Excédé, un candidat met ses invités à la porte
Audiences : "Un dîner presque parfait" au plus haut depuis son passage sur W9
Voir toute l'actualité sur Un dîner presque parfait
Autour de Un dîner presque parfait
Sur le même thème
l'info en continu
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16 novembre
Programme TV
"Bodyguard" : France 2 diffuse la mini-série britannique événement à partir du 16...
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
Séries
"La Flamme" : Une saison 2 pour la série de Jonathan Cohen sur Canal+
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
TV
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
Vidéos Puremedias