"Une profonde inégalité" : La Ligue féminine de handball regrette de ne plus avoir de diffuseur

Partager l'article
Vous lisez:
"Une profonde inégalité" : La Ligue féminine de handball regrette de ne plus avoir de diffuseur
Handball féminin
Handball féminin © Abaca
La ligue sportive n'est pas parvenue à trouver un accord avec la chaîne beIN Sports.

Le sport n'a pas trouvé de diffuseur. Selon l'AFP, la Ligue féminine de handball (LFH) a annoncé hier ne pas être parvenue à trouver un diffuseur cette saison après l'échec des négociations avec la chaîne payante beIN Sports. "Depuis 3 saisons, 15 rencontres de LFH étaient retransmises en direct sur les antennes de beIN Sports", a déclaré la ligue, qui assure que la chaîne qatarie "a décidé de réorienter son investissement pour couvrir intégralement le championnat masculin Starligue". Une version que beIN Sports conteste et qui a réaffirmé son "soutien" au "sport féminin en France".

À lire aussi
"Amazon est le choix de la raison" : Vincent Labrune (LFP) défend son diffuseur de la Ligue 1 et tacle Canal+
Sport
"Amazon est le choix de la raison" : Vincent Labrune (LFP) défend son diffuseur de...
Match France/Allemagne : M6 présente ses excuses après des bugs sur 6play
Sport
Match France/Allemagne : M6 présente ses excuses après des bugs sur 6play
"Vous ne cherchez que des querelles" : Une interview de "So Foot" avec Noël Le Graët tourne au clash
Sport
"Vous ne cherchez que des querelles" : Une interview de "So Foot" avec Noël Le...
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"
Sport
Retrait de la Ligue 1 : Roxana Maracineanu tacle Canal+ et "la guerre des ego"

"Aucune télévision nationale ne s'est positionnée"

"Dans un contexte où les valeurs du sport féminin sont régulièrement mises en avant dans les médias, il demeure en réalité une profonde inégalité dans l'exposition de nos compétitions nationales féminines", a poursuivi la LFH, qui regrette qu'"aucune télévision nationale ne se soit positionnée" et qui rappelle les récents titres des Bleues (or à l'Euro 2018 en France et aux mondiaux de 2017) ainsi que l'obtention d'un contrat de naming cette saison. Nodjialem Myaro, la présidente de la Ligue, s'est dite "très déçue de la frilosité des médias nationaux". "A l'heure où le handball féminin vit des heures glorieuses, nous venons de faire dix pas en arrière", a tweeté hier soir l'internationale Allison Pineau.

Toutefois, le handball féminin ne sera pas totalement absent des antennes de beIN Sports cette saison puisque la chaîne sportive a prévu de diffuser les rencontres des équipes de Brest et Metz en Ligue des champions féminine. Jusqu'en janvier dernier, la LFH s'intégrait dans un lot avec les matchs des équipes de France de handball masculine et féminine. Selon beIN Sports à l'AFP, la fédération et la ligue ont "préféré gérer la ligue féminine séparément". Une vente qui "relevait d'un commun accord" avec la chaîne, a assuré Cécile Mantel, une responsable de la LFH. De son côté, beIN Sports a expliqué que la Ligue a refusé ses propositions, "mais des discussions sont toujours en cours".

l'info en continu
Yann Moix : "Je suis en préparation de 'Podium 2'"
Cinéma
Yann Moix : "Je suis en préparation de 'Podium 2'"
Europe 1 : Fin de la grève, un "rassemblement public" envisagé
Radio
Europe 1 : Fin de la grève, un "rassemblement public" envisagé
"Kaamelott" : Première bande-annonce pour le film d'Alexandre Astier
Presse
"Kaamelott" : Première bande-annonce pour le film d'Alexandre Astier
Titre polémique sur Europe 1 et CNews : "Libération" justifie son choix éditorial
Presse
Titre polémique sur Europe 1 et CNews : "Libération" justifie son choix éditorial
Jack Lang sur le rapprochement entre CNews et Europe 1 : "La concentration est un danger pour la liberté"
TV
Jack Lang sur le rapprochement entre CNews et Europe 1 : "La concentration est un...
Jérôme Fenoglio réélu directeur du "Monde"
Presse
Jérôme Fenoglio réélu directeur du "Monde"