Accord beIN/Canal, c'est mal parti

Partager l'article
Vous lisez:
Accord beIN/Canal, c'est mal parti
La décision du gendarme de la concurrence attendue cette semaine.
La décision du gendarme de la concurrence attendue cette semaine. © DR
L'Autorité de la concurrence devrait imposer des conditions sévères, qui pourraient pousser Canal+ à renoncer.

La lune de miel entre Canal+ et beIN va-t-elle brutalement s'interrompre ? L'Autorité de la concurrence devrait imposer "des conditions difficiles à accepter pour la filiale de Vivendi", dans le projet de distribution exclusive de beIN Sport, révèle ce matin Les Echos. Un coup dur pour le groupe dirigé par Vincent Bolloré qui, depuis plusieurs semaines, ne jure que par cet accord pour sauver Canal+ France.

À lire aussi
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un "irrespect"
TV
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un...
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"

Ce deal poserait en effet "un véritable risque pour les consommateurs, ses concurrents et les vendeurs de droits comme les ligues de football et rugby", explique notre confrère. Canal+ a pourtant déjà fait des concessions, en acceptant par exemple que l'abonnement à beIN, dans le cadre d'un rapprochement, ne soit pas lié obligatoirement à un abonnement Canal/CanalSat. Mais c'était sans compter sur les opérateurs télécoms, très hostiles à cet accord qui les priverait d'une partie de la marge sur la distribution.

Robinet

"Si on n'a pas l'autorisation de distribuer beIN, on sera obligé d'arrêter le robinet", avait menacé Vincent Bolloré en avril dernier. Le patron de Vivendi va-t-il mettre sa menace à exécution et fermer Canal+ ? Bruno Lasserre, président de l'Autorité, n'est pas du genre à se laisser impressionner. Selon Les Echos, il ne croit pas à la situation critique de Canal+ telle qu'elle est décrite par ses dirigeants depuis plusieurs semaines.

La chaîne payante était prête à payer plus de 300 millions d'euros par an pendant cinq ans, soit au total plus de 1,5 milliard d'euros, pour distribuer beIN Sport en exclusivité. Si les conditions sont trop contraignantes, ce montant pourrait être revu à la baisse. Canal+ pourrait aussi renoncer et devrait alors repenser entièrement sa stratégie commerciale pour reconquérir les abonnés.

l'info en continu
Culturebox est prolongée jusqu'en août et passe en soirée sur le canal 14
TV
Culturebox est prolongée jusqu'en août et passe en soirée sur le canal 14
Affaire Dupont de Ligonnès : Une nouvelle série sur BFMTV, une double soirée sur LCI
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une nouvelle série sur BFMTV, une double soirée sur...
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sport
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sophie Davant sur Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès qu'il pourrait éviter"
TV
Sophie Davant sur Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès qu'il...
Audiences samedi : Les obsèques du Prince Philip très suivies, Nagui en grande forme, "C l'hebdo" sous le million
TV
Audiences samedi : Les obsèques du Prince Philip très suivies, Nagui en grande...
Audiences : "The Voice" leader devant une rediff de "Mongeville", "Les comiques préférés" sous les 2 millions
TV
Audiences : "The Voice" leader devant une rediff de "Mongeville", "Les comiques...
Vidéos Puremedias