Affaire Bygmalion : Les condamnations de Patrick de Carolis et de Bastien Milot confirmées en appel

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Bygmalion : Les condamnations de Patrick de Carolis et de Bastien Milot confirmées en appel
Patrick de Carolis
Patrick de Carolis © Charlotte Schousboe - FTV Pôle France 3
La justice reprochait aux deux anciens responsables d'avoir conclu des contrats entachés de favoritisme.

La justice confirme son jugement. Selon l'AFP, Patrick de Carolis et Bastien Milot ont été respectivement condamnés ce matin par la Cour d'appel de Paris pour "favoritisme" et "délit de recel de favoritisme", dans le cadre de l'affaire Bygmalion, à une peine de cinq mois de prison avec sursis chacun. Une peine assortie d'une amende de 25.000 euros pour l'ancien patron de France Télévisions et de 100.000 euros (contre 75.000 euros en première instance) pour l'ancien directeur de la communication du groupe public.

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

En janvier 2017, le tribunal correctionnel de Paris avait reconnu Patrick de Carolis coupable, en sa qualité d'ancien homme fort du service public, d'avoir passé en 2008 et 2009 des contrats de services sans mise en concurrence pour un montant total de plus d'un million d'euros avec la société Bygmalion, fondée par Bastien Milot.

Les deux hommes étaient absents lors du délibéré. Lors du premier procès, Patrick de Carolis avait clamé son innocence en expliquant qu'il n'avait pas géré lui-même ces contrats, rejetant la faute sur ses collaborateurs. Une défense jugée peu crédible par le tribunal correctionnel.

Des dommages et intérêts pour les syndicats et France Télévisions

Les syndidats SNJ, CGC et CFDT, qui s'étaient portés partie civile, ainsi que France Télévisions en tant que personne morale, recevront plusieurs milliers d'euros de dommages et intérêts. Le troisième homme de cette affaire, Camille Pascal, ancien secrétaire général de France Télévisions, qui avait choisi de ne pas faire appel, avait été condamné en janvier à deux mois de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende avec sursis.

Patrick de Carolis et Bastien Milot disposent désormais de cinq jours pour décider de se pourvoir ou non en cassation. La société Bygmalion - en liquidation - et ses dirigeants sont également impliqués dans le scandale, distinct de l'affaire jugée aujourd'hui, des comptes de campagne de l'ancien président Nicolas Sarkozy lors de l'élection présidentielle de 2012.

Patrick de Carolis
Patrick de Carolis
Deuxième "affaire Bygmalion" : Prison avec sursis pour Patrick de Carolis et Bastien Millot
Patrick de Carolis mis à l'écart de France Télévisions par Rémy Pflimlin
Affaire Bygmalion à France Télévisions : Patrick de Carolis s'explique et attaque "Le Point" en diffamation
Voir toute l'actualité sur Patrick de Carolis
Autour de Patrick de Carolis
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
bigtv

De carolis , un escroc de plus , quelle honte .....



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Merci pour votre intégrité" : Yann Moix rend hommage à Thierry Ardisson sur C8
TV
"Merci pour votre intégrité" : Yann Moix rend hommage à Thierry Ardisson sur C8
Coupe du monde féminine : Ada Hegerberg (ballon d'or féminin 2018) rejoint le dispositif de TF1
Sport
Coupe du monde féminine : Ada Hegerberg (ballon d'or féminin 2018) rejoint le...
"On doigte son électorat" : L'énorme lapsus d'Anaïs Bouton dans "Zemmour & Naulleau"
TV
"On doigte son électorat" : L'énorme lapsus d'Anaïs Bouton dans "Zemmour &...
Palmarès du Festival de Cannes 2019 : La Palme d'or à "Parasite" de Bong Joon-ho
Cinéma
Palmarès du Festival de Cannes 2019 : La Palme d'or à "Parasite" de Bong Joon-ho
Coudray/Bouleau, Lapix/Delahousse, Marschall, Ferrari, Crespo-Mara... : Le dispositif des chaînes pour les Européennes
TV
Coudray/Bouleau, Lapix/Delahousse, Marschall, Ferrari, Crespo-Mara... : Le...
Audiences samedi : La cérémonie de clôture du Festival de Cannes en hausse, Nagui et Nikos Aliagas au coude-à-coude
Audiences
Audiences samedi : La cérémonie de clôture du Festival de Cannes en hausse, Nagui...
Vidéos Puremedias