"Affaires Hanouna" : Vincent Bolloré et C8 multiplient les recours contre le CSA

Partager l'article
Vous lisez:
"Affaires Hanouna" : Vincent Bolloré et C8 multiplient les recours contre le CSA
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Olivier Schrameck et Vincent Bolloré
Olivier Schrameck et Vincent Bolloré © Abaca/Montage PM
En 2017, C8 a engagé pas moins de sept procédures devant le Conseil d'Etat après les sanctions du CSA visant les émissions de Cyril Hanouna.

Guerre de tranchées entre le CSA et Vincent Bolloré. Depuis quelques semaines, l'homme d'affaires breton a décidé de multiplier les procédures contre le Conseil supérieur de l'audiovisuel devant le Conseil d'Etat. Dans sa ligne de mire : les lourdes sanctions infligées par le gendarme du PAF à C8 après la diffusion de plusieurs séquences litigieuses tirées des émissions de Cyril Hanouna.

À lire aussi
"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un an après la diffusion de l'enquête
Justice
"Zone interdite" sur l'islam radical : Deux témoins déposent plainte contre M6 un...
"Reflets" finalement autorisé par la justice à publier des enquêtes sur Patrick Drahi et Altice
Justice
"Reflets" finalement autorisé par la justice à publier des enquêtes sur Patrick...
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Éric Zemmour condamné par le tribunal correctionnel de Paris
Justice
Injure raciste envers Hapsatou Sy : Éric Zemmour condamné par le tribunal...
Attaqué par Marc-Olivier Fogiel et BFMTV pour diffamation, Samuel Gontier ("Télérama") relaxé
Justice
Attaqué par Marc-Olivier Fogiel et BFMTV pour diffamation, Samuel Gontier...

Attaquant de manière systématique, la chaîne du groupe Canal+, propriété de Vivendi, a notamment décidé de contester les deux décisions du 7 juin dernier concernant des séquences avec Matthieu Delormeau et Capucine Anav. Les Sages de l'audiovisuel avaient alors décidé de priver "Touche pas à mon poste" de publicité pendant trois semaines.

Contestant cette immixtion du CSA dans ses programmes, C8 avait immédiatement dénoncé une sanction "disproportionnée" et "discriminatoire". La chaîne avait annoncé dans la foulée réfléchir à toutes "mesures juridiques appropriées". Un petit mois plus tard, c'était chose faite, C8 déposant le 3 juillet deux recours devant le Conseil d'Etat demandant l'annulation de ces deux décisions. Les deux dossiers sont toujours à l'instruction.

13,6 millions d'euros réclamés au CSA par C8

Ordonnateurs de cette offensive juridique, Vincent Bolloré et ses services ne sont pas arrêtés en si bon chemin. Selon nos informations, C8 a aussi introduit devant la même juridiction deux recours indemnitaires supplémentaires contre ces mêmes décisions. La chaîne TNT réclame ainsi à l'institution présidée par Olivier Schrameck la bagatelle de 13,6 millions d'euros au titre du manque à gagner qu'aurait entraîné l'absence de publicité dans "Touche pas à mon poste".

Dès juin, en accord avec la procédure administrative en vigueur, la chaîne avait envoyé une lettre au CSA sollicitant son indemnisation. Le CSA ayant gardé un silence de deux mois valant rejet de cette requête, C8 était alors libre d'introduire un recours de plein contentieux, ce que la chaîne du groupe Canal+ a finalement fait selon nos informations.

Les 3 millions d'euros d'amende également contestés par C8

Ces procédures ne sont pas les seules pendantes. Le 2 février 2017, C8 avait ainsi déjà décidé d'attaquer devant la plus haute juridiction administrative une autre décision du CSA. Datant du 23 novembre 2016, cette dernière infligeait une mise en demeure à la chaîne du groupe Canal+ après la diffusion d'une séquence dans laquelle Jean-Michel Maire embrassait le sein d'une jeune femme sans son consentement. Cette affaire est elle aussi toujours à l'instruction.

Enfin, selon nos informations, C8 conteste une quatrième décision du gendarme de l'audiovisuel datant du 26 juillet dernier. Le CSA avait alors infligé une amende de 3 millions d'euros à C8, après la diffusion d'une séquence d'une émission de Cyril Hanouna jugée "homophobe". Enregistré le 22 septembre dernier, cet énième recours en annulation est lui aussi à l'instruction au Conseil d'Etat. Il se double d'un nouveau recours indemnitaire, introduit pour sa part le 27 septembre dernier. Ce dernier porte donc à 7 le nombre de procédures lancées par C8 après les "affaires Hanouna" et ce, pour la seule année 2017. Définitivement celle du contentieux pour la chaîne TNT du groupe Canal+...

C8
C8
"J'ai un problème avec toi..." : Prise de bec entre Véronique Genest et Matthieu Delormeau dans "TPMP"
"Y a que la vérité qui compte" : Bataille et Fontaine content "Les plus belles histoires" ce soir sur C8
"Chez Jordan" : Jordan De Luxe arrive en quotidienne sur C8 le lundi 19 septembre
Audiences : Le 15 août catholique catastrophique de C8 sur la cible commerciale
Voir toute l'actualité sur C8
Autour de C8
  • Touche pas à mon poste
  • Laurence Ferrari
  • Conseil supérieur de l'audiovisuel
  • Vincent Bolloré
  • Jean-Marc Morandini
  • Audrey Pulvar
  • Camille Combal
  • Roselyne Bachelot
  • Enora Malagré
  • Guy Lagache
  • Bertrand Chameroy
  • Jean-Luc Lemoine
  • Marianne James
  • Karine Ferri
  • Matthieu Delormeau
l'info en continu
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Business
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Netflix : Pourquoi "En place" la série de Jean-Pascal Zadi mérite d'être vue
SVOD
Netflix : Pourquoi "En place" la série de Jean-Pascal Zadi mérite d'être vue
"Ce n'est pas la peine de le dire sur ce ton !" : Rachida Dati s'agace des questions de Léa Salamé sur France Inter
Radio
"Ce n'est pas la peine de le dire sur ce ton !" : Rachida Dati s'agace des...
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa brouille avec Jean-Luc Reichmann
TV
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa...
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium - l'affaire Litvinenko" sur M6
Audiences
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium -...
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par d'anciennes collaboratrices
Personnalités
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par...