Amazon diffusera 80% de la Ligue 1 jusqu'en 2024

Partager l'article
Vous lisez:
Amazon diffusera 80% de la Ligue 1 jusqu'en 2024
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Maxime Saada interrogé sur RTL en février dernier © Abaca
La plateforme américaine fait aujourd'hui une entrée fracassante sur le marché des droits français du foot en s'adjugeant les anciens lots de Mediapro.

Le feuilleton prend enfin fin, pour l'instant. Ce vendredi, la Ligue de football professionnel (LFP) a signé un accord pour la reprise des anciens lots de Mediapro jusqu'en 2024. Selon l'AFP, c'est Amazon qui s'est adjugé la totalité des droits remis en jeu, devenant ainsi le principal diffuseur du championnat de foot français.

À lire aussi
Coupe d'Afrique des nations 2024 : W9 déprogramme en dernière minute son prime de ce dimanche soir pour diffuser en clair la finale
Sport
Coupe d'Afrique des nations 2024 : W9 déprogramme en dernière minute son prime de...
Tournoi des Six Nations 2024 : Le calendrier complet des matchs diffusés sur France 2
Sport
Tournoi des Six Nations 2024 : Le calendrier complet des matchs diffusés sur...
Euro 2024 de football : M6 diffusera la finale le 14 juillet, TF1 s'offre la meilleure demi-finale... La répartition des matchs chaîne par chaîne
Sport
Euro 2024 de football : M6 diffusera la finale le 14 juillet, TF1 s'offre la...
"Il y a une frustration" : Matthieu Lartot "aurait souhaité" être associé à "Quels jeux !", le talk de Léa Salamé et Michel Drucker sur France 2
Sport
"Il y a une frustration" : Matthieu Lartot "aurait souhaité" être associé à "Quels...

Après avoir mis un orteil dans le grand bain du marché des droits sportifs français avec une partie des droits de Roland-Garros acquis en 2019, la plateforme américaine vient de mettre les deux pieds dedans ce vendredi. En échange de 250 millions d'euros par an, Amazon diffusera ainsi 80% de la Ligue 1 jusqu'en 2024. Pour 332 millions d'euros par an, Canal+ conserve pour l'instant le lot 3 acquis en 2018 par beIN Sports, qui lui sous-licencie depuis cette saison, et Free son lot de droits sur le digital. A l'issue de cet accord, la Ligue 1 serait désormais valorisée près de 663 millions d'euros par an selon l'AFP, loin du milliard rêvé initialement par la LFP.

Un appel d'offres infructueux en janvier

Après le fiasco Mediapro, un premier appel d'offres avait été lancé en janvier dernier par la LFP pour trouver un nouveau diffuseur de la Ligue 1. Celui-ci avait finalement échoué, faute d'offres jugées suffisamment sérieuses. Il faut dire que ni Canal+, ni beIN Sports, ni Altice n'avaient à l'époque voulu y participer. En désespoir de cause, la LFP avait finalement passé un accord de gré à gré avec Canal+ pour la diffusion de tous les matchs restant à diffuser jusqu'à la fin de la saison 2020-2021, en échange d'environ 35 millions d'euros.

En parallèle de ces négociations, le groupe Canal+ avait saisi l'Autorité de la concurrence pour dénoncer fin janvier la remise sur le marché partiel des droits télévisés de la Ligue 1. Concrètement, la filiale de Vivendi reprochait à la LFP d'avoir commis un abus de position dominante en ne remettant sur le marché que les droits restitués par Mediapro, sans inclure ceux correspondant au lot 3, celui de Canal+ après avoir été sous-licencié par beIN Sport en décembre 2019. Cette saisine au fond était accompagnée d'une demande de mesures conservatoires.

Mais au terme de son examen, l'Autorité a rejeté ce vendredi les demandes du groupe audiovisuel privé, considérant qu'elles "n'étaient pas assorties d'éléments suffisamment probants". L'appel d'offres de janvier de la Ligue de foot n'était selon l'Autorité de la concurrence "pas discriminatoire" puisqu'il "traitait de la même manière tous les candidats se trouvant dans une situation équivalente".

Le feuilleton n'est sans doute pas terminé

Le feuilleton n'est sans doute pas terminé. Avant la décision de la LFP d'aujourd'hui, Canal + avait déjà indiqué, par la voix de son président Maxime Saada, son intention de restituer le lot 3 si un nouvel entrant récupérait les lots de Mediapro pour un montant inférieur à celui que paye la chaîne cryptée.

Amazon.com
Amazon.com
Amazon Prime Video dégaine aujourd'hui sa nouvelle série évènement, adaptée d'un best-seller international, avec Nicole Kidman
Un film déconseillé aux moins de 18 ans squatte le classement des contenus les plus consommés sur Amazon Prime Video depuis 10 jours
"Tu peux te prendre des seaux de haine" : Paul Mirabel revient sur les critiques reçues après "LOL : Qui rit sort !" sur Amazon Prime Video
Amazon Prime Video : Ce film oscarisé qui a fait un carton au Box-office français s'apprête à quitter la plateforme
Voir toute l'actualité sur Amazon.com
l'info en continu
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos visages"... La liste complète des nominations
Cinéma
César 2024 : "Le règne animal", "Anatomie d'une chute", "Je verrai toujours vos...
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois catégories aux César 2024 ?
Cinéma
Qui est Raphaël Quenard, nouvelle coqueluche du cinéma français, nommé dans trois...
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place par rapport à ma propre carrière"
Interview
Ycare nouvelle recrue des Enfoirés 2024 : "Je me suis demandé si j'avais ma place...
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté 'Affaire conclue'" : La mise au point cash de Caroline Margeridon
Interview
"Si France 2 m'avait dit de ne pas faire 'Danse avec les stars', j'aurais arrêté...
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e épisode de "Pékin Express" 2024
Audiences
Audiences replay : Record historique pour un programme de flux sur M6 pour le 2e...
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi après ses propos sur le maintien de la sortie du dernier film de Jacques Doillon
Cinéma
"Le point faible du film c'est elle" : Dominique Besnehard dézingue Nora Hamzawi...