Amazon et Apple convoitent James Bond

Partager l'article
Vous lisez:
Amazon et Apple convoitent James Bond
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Daniel Craig dans "007 Spectre".
Daniel Craig dans "007 Spectre". © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc., Danjaq, LLC and Columbia Pictures Industries, Inc
Les droits de distribution des prochains volets de la saga 007 font l'objet de toutes les convoitises.

La guerre fait rage aux Etats-Unis pour savoir qui distribuera les prochains films de la saga James Bond. Alors que l'accord entre Eon et MGM - les propriétaires de la franchise - et Sony - son distributeur depuis "Casino Royale" (2006) - est arrivé à son terme après la sortie de "Spectre" (2015), les plus gros acteurs traditionnels du secteur sont sur les rangs.

À lire aussi
Box-office : "S.O.S Fantôme" détrône "Godzilla x Kong", succès pour "Nous, les Leroy" avec Charlotte Gainsbourg et José Garcia
Cinéma
Box-office : "S.O.S Fantôme" détrône "Godzilla x Kong", succès pour "Nous, les...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
Box-office : "Godzilla x Kong" détrône "Kung Fu Panda 4", plus faible lancement de la saga pour "Ducobu passe au vert"
Cinéma
Box-office : "Godzilla x Kong" détrône "Kung Fu Panda 4", plus faible lancement de...
Festival de Cannes 2024 : David Cronenberg, Gilles Lellouche, Jacques Audiard, Copolla... la sélection officielle dévoilée
Cinéma
Festival de Cannes 2024 : David Cronenberg, Gilles Lellouche, Jacques Audiard,...

Très agressifs, Warner Bros. et Sony mettent la pression sur les ayants droit pour conclure au plus vite un deal. Il faut dire que ces acteurs traditionnels craignent fortement les ambitions d'autres, arrivés plus récemment sur ce marché : Apple et Amazon. Comme le révèle le "Hollywood Reporter", les deux géants américains ne cachent ainsi plus leur vif intérêt pour les aventures cinématographiques du célèbre agent secret britannique.

Une franchise estimée entre 2 et 5 milliards de dollars

Dans son offensive, Apple peut notamment compter sur le renfort Zack Van Amburg et Jamie Erlicht, deux anciens cadres de... Sony, justement. Ce duo est notamment chargé de piloter la nouvelle stratégie de création de contenus de la firme, qui a débloqué pas moins d' un milliard de dollars cette année pour la financer. De son côté, Amazon montre aussi ces derniers mois ses fortes ambitions dans le domaine de la distribution cinématographique. La firme de Jeff Bezos a ainsi annoncé qu'elle distribuerait prochainement le dernier film de Woody Allen. Surtout, les deux firmes américaines peuvent compter sur de très importants moyens pour acquérir une franchise dont le prix est pour l'instant estimé entre 2 et 5 milliards de dollars selon le "Hollywood Reporter".

Si la marque Bond suscite autant de convoitises, c'est que la plupart des acteurs l'estiment largement sous-exploitée. Ils constatent ainsi que, fidèle à un business model daté, l'activité économique autour de James Bond se résume encore principalement à la sortie triennale ou quadriennale de films, certes souvent à succès.

Comme Disney l'a fait avec l'univers Marvel ou George Lucas, les majors de l'ancienne et de la nouvelle économie voient désormais beaucoup plus grand. En mettant la main sur la marque James Bond, elles espèrent ainsi développer fortement le merchandising et surtout son exploitation cinématographique et télévisuelle, à grand renforts de spin-off, prequel, sequel, et tout le toutim. En d'autres termes, les firmes estiment pouvoir largement augmenter les revenus tirés de l'agent de sa très gracieuse Majesté.

Licence to kill

Cette course à l'échalote ne devrait cependant pas tarder à prendre fin. Le prochain James Bond, le dernier avec Daniel Craig, est en effet attendu en salles dès le 8 novembre 2019. Si Apple ou Amazon parvenaient à mettre la main sur James Bond, la nouvelle ne manquerait pas de rebattre définitivement les cartes d'un marché des contenus en pleine effervescence. Ou comment James Bond conférerait à Apple ou Amazon une licence to kill pour l'ancienne économie.

l'info en continu
"N'oubliez pas les paroles" : Nagui s'excuse en direct après une plaisanterie sur les tueurs en série
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Nagui s'excuse en direct après une plaisanterie sur...
"Les 12 coups de midi" : Qui se cache derrière le mystérieux Mister Maboule dans le jeu de Jean-Luc Reichmann sur TF1 ?
TV
"Les 12 coups de midi" : Qui se cache derrière le mystérieux Mister Maboule dans...
Inès Reg et Anthony Colette réconciliés ? Ce geste lors de la demi-finale de "Danse avec les stars" n'est pas passé inaperçu
TV
Inès Reg et Anthony Colette réconciliés ? Ce geste lors de la demi-finale de...
Audiences : Maud Descamps a-t-elle boosté "Bonjour !" pendant les vacances de Bruce Toussaint sur TF1 ?
Audiences
Audiences : Maud Descamps a-t-elle boosté "Bonjour !" pendant les vacances de...
Audiences pré-access : À peine 4.000 téléspectateurs d'écart entre "Demain nous appartient" sur TF1 et "N'oubliez pas les paroles !" sur France 2
Audiences
Audiences pré-access : À peine 4.000 téléspectateurs d'écart entre "Demain nous...
Audiences access 20h : "TPMP Week-end" et Cyril Hanouna sous les 10% sur C8, "The Power" à son plus bas sur W9
Audiences
Audiences access 20h : "TPMP Week-end" et Cyril Hanouna sous les 10% sur C8, "The...