Antoine de Caunes viré du "Grand Journal" : "J'ai mis un bon moment à m'en remettre"

Partager l'article
Vous lisez:
Antoine de Caunes viré du "Grand Journal" : "J'ai mis un bon moment à m'en remettre"
Antoine de Caunes a mis "un bon moment" à se remettre de son éviction du "Grand Journal".
Antoine de Caunes a mis "un bon moment" à se remettre de son éviction du "Grand Journal". © Canal +
Débarqué du "Grand Journal" l'été dernier, Antoine de Caunes revient sur le mal qu'il a eu à quitter l'émission.

On ne l'avait pas entendu depuis son éviction inattendue de l'access de Canal+. Cet été, alors qu'il était assuré de revenir à la tête du "Grand Journal" à la rentrée, Antoine de Caunes a en effet été l'une des premières victimes de la reprise en main des programmes de la chaîne par Vincent Bolloré. Ce dernier a retiré la case au producteur KM pour la confier à Flab, et mettre Maïtena Biraben aux commandes d'un "Grand Journal" repensé.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"C'est encore assez émotionnellement étrange"

Cette semaine, Antoine de Caunes sort du silence et raconte le mal qu'il a eu à quitter "Le Grand Journal" dans une interview à "Télé-Loisirs". "Bien sûr, ça a été une période très difficile. Quand c'est arrivé, je préparais déjà ma troisième saison de l'émission. J'ai mis un bon moment à m'en remettre", explique l'animateur trois mois après son départ forcé.

L'ancien maître de cérémonie des César a aujourd'hui tourné la page du "Grand Journal". "Canal + a été repris par Bolloré. Il a défini de nouvelles règles et souhaite que l'antenne ressemble à l'idée qu'il s'en fait. C'est lui le patron", poursuit-il. Mais l'animateur n'a pas d'avis sur la nouvelle formule animée par Maïtena Biraben, tout simplement car il ne la regarde pas. "C'est encore assez émotionnellement étrange pour moi", avoue-t-il.

Une nouvelle case, un nouveau concept

Malgré tout, Antoine de Caunes reste l'un des visages de la chaîne cryptée. L'animateur a en effet décroché un late show hebdomadaire qui débarquera le 6 novembre sur Canal+. A l'origine, l'animateur avait annoncé un concept original, "Antoine sans fiche", où il arrivait sur le plateau avec ses invités, sans savoir ce qui l'attendait. Trois mois plus tard, le concept a sensiblement évolué.

L'animateur sera en effet aux commandes dès la semaine prochaine de "L'émission d'Antoine", chaque vendredi à 22h45 et en crypté. "Nous allons partir d'un thème dans l'air du temps et dire ce que ça nous raconte sur le monde. L'objectif, c'est faire un état des lieux à travers des reportages que j'ai tournés", annonce-t-il. Pour cet hebdo, Antoine de Caunes sera notamment entouré de l'acteur Fred Testot, de l'imitatrice Fred Veïsse, ainsi que des deux trublions du studio Bagel, Monsieur Poulpe et Alison Wheeler.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"La Guerre des Mondes" : La mini-série britannique de la BBC le 30 décembre sur TF1
TV
"La Guerre des Mondes" : La mini-série britannique de la BBC le 30 décembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 28 décembre 2019 au 3 janvier 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 28 décembre 2019 au 3 janvier 2020
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
TV
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
SVOD
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Vidéos Puremedias