Attentats du 13 novembre : Le gérant du Casa Nostra condamné pour avoir diffusé une vidéo de l'attaque

Partager l'article
Vous lisez:
Attentats du 13 novembre : Le gérant du Casa Nostra condamné pour avoir diffusé une vidéo de l'attaque
Devanture du Casa Nostra
Devanture du Casa Nostra © Abaca
Dimitri Mohamadi était accusé d'avoir vendu les images de l'attaque terroriste contre son restaurant au journal "Daily Mail" contre 50.000 euros.

Dimitri Mohamadi condamné. Le gérant du restaurant Casa Nostra dans le 11e arrondissement de Paris s'était rendu tristement célèbre pour avoir vendu au "Daily Mail" une vidéo de l'attaque de sa pizzeria le soir du 13 novembre. Quelques heures après les attentats, les images de vidéosurveillance avaient été cédées au journal britannique en échange de 50.000 euros selon "Le Petit Journal" de Canal+, animé à l'époque par Yann Barthès. L'émission avait ainsi diffusé les images des tractations avec le "Daily Mail" tournées en caméra cachée par un journaliste extérieur au programme, Djaffer Ait Aoudia.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

Dimitri Mohamadi avait pour sa part nié à l'époque avoir vendu la vidéo au "Daily Mail". Avec deux autres personnes accusées de complicité, il était malgré tout poursuivi pour avoir installé "sans autorisation un système de vidéoprotection" mais aussi pour l'"enregistrement et la divulgation d'images".

10.000 euros d'amende pour le patron

Comme le rapporte l'AFP, la 17e chambre correctionnelle de Paris a finalement condamné aujourd'hui le patron de Cosa Nostra à une amende de 10.000 euros. Deux complices ont été condamnés à des amendes de 5.000 euros pour l'un, et de 1.500 euros avec sursis pour l'autre. Les trois hommes devront aussi verser 6.000 euros à chacune des cinq parties civiles : 5.000 euros pour réparer le préjudice subi et 1.000 euros au titre des frais de justice.

A l'audience du 26 avril dernier, Dimitri Mohamadi avait démenti tout enrichissement personnel. L'un de ses complices avait pour sa part reconnu avoir touché 6.000 euros mais avait mis en cause le rôle joué par Djaffer Ait Aoudia. En décembre 2015, le patron de la Casa Nostra et son avocat avaient accusé Canal+ de ne pas avoir respecté les règles de la déontologie dans cette affaire et avaient annoncé leur intention d'attaquer la chaîne en justice. Déposée, cette plainte aurait été rejetée pour vices de forme.

MAJ 17h13 : Djaffer Ait Aoudia a joint puremedias.com pour faire savoir qu'il avait été "mis hors de cause" dans cette affaire.

l'info en continu
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Programme TV
"Manifest" : La série phénomène de TF1 revient pour une saison 2 le 10 novembre
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
Thierry Ardisson (P3) : "Vincent Bolloré a abîmé la marque Canal+"
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
Programme TV
"Boyard Land" : Le spin-off de "Fort Boyard" revient le 7 novembre sur France 2
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
TV
"Stars à nu" : Découvrez les 13 personnalités de la saison 2 sur TF1
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le goût de la forme"
Interview
Thierry Ardisson (P2) : "La pub m'a appris le travail bien fait et m'a donné le...
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Vidéos Puremedias